Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine
Notez

Les Machines de Dieu



Article rédigé par le 06/02/2012
Lu 368 fois




Les Machines de Dieu
On les nomme les Bâtisseurs de Monuments. Ils ont laissé de grandes œuvres plastiques ici et là dans la proche Galaxie. Chacune différente. Leurs inscriptions défient la traduction. Pourtant, toutes sont belles. Bouleversantes. Mais âgées de plus de vingt mille ans. Ensuite, plus rien. Que sont devenus les Bâtisseurs de Monuments ? A l'aube de ce XXIIIe siècle, le chemin des étoiles est ouvert. Pour la Terre où l'équilibre écologique est rompu, où l'humanité court à la catastrophe, c'est peut-être la voie du salut. Mais pour Priscilla Hutchinson, pilote spatiale, et les archéologues qu'elle rejoint sur le site de la planète Quraqua, commence une quête effrénée qui les conduira de monde en monde afin de comprendre le mystère de civilisations extraterrestres terrassées et disparues.

Fiche de lecture

De tous les thèmes de SF, mon préféré est la xéno-archéologie, à savoir la fouille de vestiges extraterrestres mystérieux. Avec Les Machines de Dieu, je suis comblé.

Jack McDevitt nous offre ici un personnage magnifique : Priscilla Hutchinson. Cette femme représente un type de pilote spatial peu courant : raisonnable, terre-à-terre, discrète. Elle fait son job de manière hyper-professionnelle et se retrouve embarquée malgré elle. Elle est entourée de personnages secondaires avec qui la mise en relief est réciproque. Ca nous change des têtes brûlées et des pilotes qui se révèlent subitement extrêmement doués dans une branche qui n'est pas la leur. L'univers qui sert de décor est extrêmement cohérent. On sent qu'il y a de la recherche.

Le style de McDevitt est parfait pour le thème : précis, allant à l'essentiel. Il coupe court à tout ce qui est secondaire pour l'intrigue. Avec lui, pas de psychologie inutile. Les personnages sont décrits, précisés, mais pas psychanalysés. Et si certains passages semblent peu clairs, j'ai plutôt tendance à les mettre sur le compte de la traduction.


Maestro *
A bord du Galion, j'occupe la fonction de naturaliste. J'observe, j'analyse et quand mes petits... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com