Menu

Notez
Livres

        

Les Déportés du Cambrien | Hawksbill Station | Robert Silverberg | 1968


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 10/06/2012 | Lu 658 fois






Les Déportés du Cambrien | Hawksbill Station | Robert Silverberg | 1968
Révolutionnaires de toutes obédiences, arrêtés par un gouvernement trop magnanime pour les condamner à mort, ils ont été déportés. Plus loin que l'Alaska, la Sibérie ou l'Antarctique. Dans le passé. L'ère primaire, le Cambrien. Un milliard d'années avant notre ère. Le Marteau, ce gigantesque piston à refouler dans le temps les dépose sans espoir de retour dans un monde où la vie n'a pas encore quitté les océans. Avec les années, ils succombent peu à peu au désespoir et à la folie. Jusqu'à ce que soit déporté parmi eux Lew Hahn qui ne ressemble en rien à un prisonnier politique. Pourquoi a-t-il été condamné ?

Fiche de lecture

Avec son style efficace, Robert Silverberg nous propose ici une belle histoire. Comme à son habitude, il va à l'essentiel, élague les détails et livre l'histoire sous une forme aussi pure que possible.

Ce qui est intéressant, dans ce roman, c'est l'analyse de cette société masculine (il ne faut pas que les déportés puissent se reproduire et modifier le passé) située dans un passé incroyablement lointain. Silverberg y arrive sans tomber dans ce que je nomme souvent la « psychologie de comptoir ». C'est profond, juste, intelligent. Bref : c'est tout bon !

A la fin du livre, je n'avais qu'un regret : qu'il ne soit pas allé plus loin, qu'il n’ait pas développé le sujet pour en faire une saga. Je ne dois pas être le seul puisque l’idée a fait des petits, des « Vaisseaux de Temps » de Baxter à « Terra Nova ».

Maestro *
Copyright @ Maestro pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.