Menu

Notez
Livres

        

Les Chroniques du Charbon | Tome 1 : Eau de suie | Orezza d'Antes | 2023


Un article ajouté/rédigé par | 31/08/2023 | Lu 318 fois




Eau de suie @ 2023 Editions du Chat Noir | Illustration @ Rosco by Design
Eau de suie @ 2023 Editions du Chat Noir | Illustration @ Rosco by Design

Illustration et quatrième de couverture

Bourgogne, environs de Beaune, 1835

Une macabre affaire de cadavre démembré trouvé dans une mare crée l’émoi. Très vite, il semble impossible d’empêcher de nouveaux décès. Des forces occultes supérieures semblent à l’œuvre. Personne n’est à l’abri, y compris le policier chargé de l’enquête.

D’abord sceptique, l’Inspecteur Anselme Koch de la Préfecture de Police de Paris, spécialement missionné en province en vertu des consignes royales, l’apprend à ses dépens. Son enquête prend un tour irrationnel et dangereux où chacune de ses failles est exploitée.

Fiche de lecture

Qu'on se le dise ! Les Anglais ont leurs fameux Sherlock Holmes et docteur Watson, les Français auront l'inspecteur Anselme Koch et le docteur François Molins ! Et n'allez pas croire que les seconds sont de pâles copies des premiers. Si l'analogie saute aux yeux à la lecture de ce formidable récit historico-horrifique, elle ne se suffirait pas à caricaturer Eau de suie tant la patte de l'autrice est prégnante dans ce récit.

La plume d'Orezza, dévoile un pan de l'histoire de France méconnu de ce milieu du 19ème (sûrement la résultante de nombreuses heures de travail en amont). Cette même plume se fait légère lorsqu'il s'agit de décrire les chevauchées et trajets en berline sur les chemins de Bourgogne. Elle se fait précise lorsqu'elle décrit les détails des lieux, la couleur des sentiments qui habitent les personnages et les nuances de leurs traits.

Mais là où l'autrice excelle, c'est bien dans l'infusion de l'occulte à travers les fils de la trame de son récit. L'intrigue est riche, les rebondissements nombreux, on pourrait être tenté de dire que c'est un conte moderne... et pourtant non (et c'est la force de cette histoire). Ce roman est puissamment ancré dans cette première moitié du 19ème. Comme si l'autrice avait voulu redonner leurs lettres de noblesse à cette partie de France oubliée par l'Histoire avec un grand H.

Il y a de la délicatesse dans la manière de détailler l'histoire d'amour naissante entre les deux héros, et une farouche volonté de renverser la table, signifiant qu'en matière de littérature fantastique aussi, les codes ont changé. Un peu comme une sculpteuse habitée, Orezza alterne minutie et puissance pour nous bâtir un conte personnel et inspirant, dont les finitions à coups de scalpels laissent suinter les dérives de l'obscurantisme des sociétés secrètes et du clergé de l'époque.

Âmes sensibles s'abstenir... si vous vouliez tout de même lire une saga d'enquêtes ayant pour cadre le 19ème, préférez les aventures de Sherlock Holmes... en bibliothèque verte.

Lien utile


Nicolas De Torsiac
Copyright @ Nicolas De Torsiac pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

Le Galion des Etoiles est un site sans publicité. Vous aimez nos articles, matelots ? Vous pouvez faire un don et ainsi soutenir Le Galion des Etoiles. Merci !