Menu

Notez
Cycles

        

Les Chroniques de Krondor | The Riftwar Cycle | Raymond E. Feist | 1982-2013


Un article ajouté/rédigé par | 28/02/2014 | Lu 447 fois




Introduction

Les Chroniques de Krondor (The Riftwar Cycle) est une saga de Fantasy de l’écrivain Raymond E. Feist, dont la parution a commencé en 1982. Elle est composée de nombreux cycles, tournant autour de l’univers de Midkemia et de guerres dimensionnelles liées à des portails nommés les failles. La première trilogie a tout d’abord été publiée en français sous le titre Les Chroniques de Krondor avant d’être rééditée sous le titre La Guerre de la Faille.

Les Chroniques de Krondor

  1. Krondor ou La Guerre de la Faille (The Riftwar Saga)
    1. Magicien (Magician, 1982)
    2. Silverthorn (Silverthorn, 1985)
    3. Ténèbres sur Sethanon (A Darkness at Sethanon, 1986)
  2. La Trilogie de l'Empire (Empire Trilogy)
    1. Fille de l'Empire (Daughter of the Empire, 1987)
    2. Pair de l'Empire (Servant of the Empire, 1990)
    3. Maîtresse de l'Empire (Mistress of the Empire, 1992)
  3. Le Legs de la Faille (The Riftwar Legacy)
    1. La Trahison (The Betrayal, 1998)
    2. Les Assassins (The Assassins, 1999)
    3. La Larme des Dieux (Tear of the Gods, 2000)
  4. Les nouvelles Chroniques de Krondor ou L'Entre-deux-guerres ou Les Fils de Krondor (Krondor's Sons)
    1. ​Prince de Sang (Prince of the Blood, 1989)
    2. Le Boucanier du Roi (The King's Buccaneer, 1992)
  5. La Guerre des Serpents (The Serpentwar Saga)
    1. ​L'Ombre d'une Reine noire (Shadow of a Dark Queen, 1994)
    2. L'Ascension d'un Prince marchand (Rise of a Merchant Prince, 1995)
    3. La Rage d'un Roi démon (Rage of a Demon King, 1997)
    4. Les Fragments d'une Couronne brisée (Shards of a Broken Crown, 1998)
  6. Le Conclave des Ombres (Conclave of Shadows)
    1. ​Serre du Faucon argenté (Talon of the Silver Hawk, 2002)
    2. Le Roi des Renards (King of Foxes, 2003)
    3. Le Retour du Banni (Exile's Return, 2004)
  7. La Guerre des Ténèbres (The Darkwar Saga)
    1. ​Les Faucons de la Nuit (Flight Of The Nighthawks, 2005)
    2. La Dimension des Ombres (Into a Dark Realm, 2006)
    3. La Folie du Dieu noir (Wrath of a Mad God, 2008)
  8. La Guerre des Démons (The Demonwar Saga)
    1. ​La Légion de la Terreur (Rides a Dread Legion, 2009)
    2. La Porte de l'Enfer (At the Gates of Darkness, 2010)
  9. La Guerre du Chaos (The Chaoswar Saga)
    1. ​Un Royaume assiégé (A Kingdom Besieged, 2011)
    2. Une Couronne en péril (A Crown Imperilled, 2012)
    3. La Fin du Magicien (Magician's End, 2013)
Les Chroniques de Krondor | The Riftwar Cycle | Raymond E. Feist | 1982-2013

Krondor 1 - Krondor ou La Guerre de la Faille (The Riftwar Saga)

Pug, un jeune orphelin, vint un jour du royaume des Isles. Il devint l'apprenti du maître magicien de la cour de Crydee, sur les terres de Krondor. C'était avant que n'éclate la Guerre de la Faille : comme tant d'autres innocents, Pug fut capturé et réduit en esclavage par les Tsurani, un étrange peuple de guerriers venu d'un autre monde. Là-bas, dans l'empire exotique de Kelewan, il obtint un nouveau nom : Milamber. Il apprit à dompter les pouvoirs inimaginables qui dormaient en lui et s'opposa à un ennemi maléfique, plus ancien que le temps lui-même. « Magicien » est l'histoire de cet homme. Le jour viendra où il détiendra le sort de deux mondes entre ses mains.

Fiche de lecture

Cette trilogie a dans un premier temps été éditée en France en quatre volumes, le premier ayant été découpé en deux. Pour cette raison, les lecteurs n'utilisent pas les mêmes noms pour désigner les tomes. Dans la dernière édition, nous avons « Magicien », « Silverthorn » et « Ténèbres sur Sethanon »Le premier tome se présentait autrefois comme deux livres, nommés respectivement « Pug l'apprenti » et « Milamber le mage ».
 
Le monde de Midkemia, central dans les Chroniques de Krondor (dont La Guerre de la Faille est l'ouverture), fut inventé par Raymond E. Feist et développé par lui et des amis rôlistes pour servir de cadre à leurs parties de jeux de rôle.
 
Le résultat est que les livres s'appuient sur un univers très riche et dense, à la géographie parfaitement documentée et d'une très grande cohérence. Chaque peuple (sur Midkemia ou sur Kelewan, univers parallèle) a une personnalité marquée, très inspirée de civilisations de notre histoire. On retrouve des composantes de l'Europe, du Japon et du Moyen-Orient médiévaux, ce qui nous met dès le début à l'aise, dans un univers familier.
 
Les personnages sont très fouillés, comme souvent avec les rôlistes. Feist est, avec le couple Eddings, un des auteurs qui sait le mieux décrire les personnages, leurs traits de caractère, leurs forces et faiblesses, et surtout les interactions entre eux. L'influence rôliste se fait encore sentir, puisque chaque personnage a un rôle clair et des missions en rapport avec ses compétences. Chacun reste pour autant essentiel, avec une présence justifiée. Aucun personnage n'est inutile ou présent « pour la galerie », chacun apporte une touche majeure à l'œuvre.
 
Au final, « La Guerre de la Faille » est une histoire très prenante et très agréable à lire. Elle s'impose comme une œuvre majeure de Fantasy, qu'il est important de lire si on veut avoir une large connaissance de ce genre littéraire. Je l'ai lue et relue plusieurs fois, j'y reviens toujours avec un plaisir intact.
Les Chroniques de Krondor | The Riftwar Cycle | Raymond E. Feist | 1982-2013

Krondor 2 - La Trilogie de l'Empire (Empire Trilogy)

Elle s’appelle Mara.

Elle devait rentrer au couvent pour le reste de sa vie, mais le destin en a décidé autrement. La mort de son père et de son frère la propulse du jour au lendemain dame du clan Acoma. À dix-sept ans à peine, elle se retrouve à la tête de l’une des familles les plus prestigieuses qui soient. La lutte pour la survie commence…

Car dans l’empire, les nobles s’affrontent pour le pouvoir au sein du terrible jeu du Conseil. Intrigues, complots, alliances : tous les coups sont permis tant que les traditions sont respectées. Lorsqu’on est une femme dans un monde d’hommes, comment restaurer l’influence de sa maison ? Comment rester crédible au Conseil sans risquer la mort ?

Seul un pari désespéré pourrait permettre à Mara d’échapper aux assassins et aux manigances de ses rivaux.

Fiche de lecture

Cette trilogie se passe intégralement sur Kelewan, le monde où vivent les Tsurani qui ont essayé d'envahir Midkemia. L'histoire se déroule en même temps que celle de « La Guerre de la Faille », dont quelques uns des personnages apparaissent ici.
 
Le cœur de « Fille de l'Empire » et de ses deux suites, « Pair de l'Empire » et « Maîtresse de l'Empire », est l'intrigue politique. Dans une société proche de notre Japon féodal, une jeune fille soudainement propulsée à la tête d’une grande famille va tout faire pour, dans un premier temps, empêcher ses ennemis d'achever sa destruction, puis reprendre le dessus et regagner la puissance perdue.
 
Nous sommes cette fois-ci dans un registre très différent de celui de « La Guerre de la Faille ». Ici, très peu de grandes batailles, tout se fait par complots, espionnages, jeux d'influence. Le résultat est une histoire beaucoup plus intimiste, dans laquelle on plonge loin dans les doutes et les souffrances de personnages, dans laquelle l'intelligence pure prévaudra sur la force. Constante chez Raymond Feist (cette fois-ci aidé de Jannie Wurts) : les personnages sont très concrets et n'ont absolument rien de superficiel. Ils sont une grande force dans le récit.
 
J'ai trouvé « La Trilogie de l'Empire » passionnante, encore plus que « La Guerre de la Faille », mais dans un registre très différent. En se centrant sur les Tsuranis, on découvre un peuple totalement différent de celui de Midkemia et on comprend à quel point l'auteur a élaboré son univers et ses différentes composantes. Le résultat est une histoire vraiment prenante et addictive, dont les interactions avec la précédente sont probablement sans défaut.
Les Chroniques de Krondor | The Riftwar Cycle | Raymond E. Feist | 1982-2013

Krondor 3 - Le Legs de la Faille (The Riftwar Legacy)

Neuf ans après la chute de Sethanon, des puissances mortelles s’éveillent à l’horizon. Celui qui amène ces mauvaises nouvelles est un moredhel, un elfe noir nommé Gorath.
 
Le sang recommence à couler. Les assassins des Faucons de la nuit frappent à nouveau. La politique redevient un jeu dangereux où le perdant se fait couper la gorge. Autant de mystérieuses machinations ourdies par un groupe de magiciens connus sous le nom des Six.
 
Autant de conspirations qui visent à mettre à genoux les Royaumes des Isles… et que vont affronter nos vieux amis Jimmy, Locklear et Pug, bien sûr !

Fiche de lecture

Cette histoire est très particulière, puisqu'elle n'a pas été imaginée par Raymond E. Feist. Il s'agit de l'adaptation (très retravaillée) des jeux vidéo « Betrayal at Krondor » et « Return to Krondor ». Et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça se voit dès le début !
 
L'histoire est une succession de missions menées à bien par des petits groupes de héros, chaque mission étant la conséquence de la précédente. L'ensemble n'est pas décousu et le tout forme une histoire cohérente, mais on reconnaît bien une trame vidéoludique, découpée en chapitres comportant chacun un « boss de fin de niveau » et une mini-conclusion.
 
La qualité est toutefois au rendez-vous. Le récit n'est pas au niveau des deux premières trilogies, mais il reste prenant et très intéressant. Et surtout, l'auteur a fait un énorme travail sur le scénario, ne retenant que ce qui avait un potentiel littéraire.
 
Un bon jeu vidéo ne fait pas nécessairement un bon roman, Raymond E. Feist en était conscient et c'est pour ça qu'il a apporté un très grand soin à l'élaboration de l'intrigue. En ce qui concerne la rédaction en elle-même, tout ce qui faisait la qualité des histoires précédentes est présent.
 
Le résultat s'intègre très bien dans le cycle de Krondor et m'a semblé très agréable à lire. La conclusion m'a un peu laissé sur ma faim, mais peut-être la suite apporte-t-elle les quelques réponses qui sont encore en suspens.
Les Chroniques de Krondor | The Riftwar Cycle | Raymond E. Feist | 1982-2013

Krondor 4 - Les nouvelles Chroniques de Krondor ou L'Entre-deux-guerres ou Les Fils de Krondor (Krondor's Sons)

Vingt ans se sont écoulés depuis la fin de la guerre de la Faille. Le Royaume de Krondor vit à présent dans la paix et la tranquillité. Mais voilà que cette paix, soudain, est menacée. Le prince Arutha, héritier de la couronne, renonce à faire valoir ses droits au trône de Rillanon. Or ses fils, les jumeaux Borric et Erland, ne sont pas prêts à assumer pareille responsabilité. Pour les préparer à leur vie future, Arutha les envoie en mission diplomatique à Kesh la Grande, sans se douter que la rébellion gronde dans les provinces de l'est. Un assassin originaire de l'empire tente de tuer les jumeaux… Les voilà désormais précipités dans une aventure mortelle qui les emmènera au cœur des régions les plus sombres de Kesh, où les attendent magie noire et terribles dangers. Borric et Erland sauront-ils empêcher la guerre ? Bon sang ne saurait mentir…

Fiche de lecture

Ces deux histoires sont bien distinctes et se déroulent à sept ans d'écart. Toutes deux sont des quêtes initiatiques : le premier volume verra les fils jumeaux d'Arutha acquérir le sens des responsabilités lors d'une mission diplomatique très risquée, alors que le second permettra à leur frère Nicholas, peu sûr de lui, de s'affirmer comme un véritable leader, digne de son père.
 
Il y a pourtant des points communs entre les deux récits : tous deux se basent sur un voyage lointain, en environnement inconnu ou hostile et sans possibilité de renfort. Les frères sont donc livrés à eux-mêmes, accompagnés d'une petite troupe et sans le soutien de leur père et du royaume. Je n'ai pas encore lu la suite, mais l'objectif de tout ça me semble clair : préparer le retrait des héros du premier cycle pour permettre à la nouvelle génération de prendre la relève. Le titre « L'entre-deux-guerres » annonce d'ailleurs clairement qu'il va bientôt falloir des héros, or Arutha et ses frères commencent à accuser leur âge.
 
Malgré son aspect « utilitaire », puisqu'il sert à marquer une transition et combler un vide narratif, l'ensemble reste très agréable à lire. Ce qui est intéressant dans les Chroniques de Krondor, c'est que les histoires ne sont pas toutes du même style mais gardent un degré de qualité assez élevé. On traverse des grandes guerres, des jeux de pouvoir, des missions d'infiltration, etc, sans que le cycle ne perde son identité et sa patte. Avec « L'Entre-deux-guerres » on n'est toujours pas au niveau de « La Guerre de la Faille » ou de « La Trilogie de l'Empire », mais on a tout de même une lecture riche et très agréable.
Les Chroniques de Krondor | The Riftwar Cycle | Raymond E. Feist | 1982-2013

Krondor 5 - La Guerre des Serpents (The Serpentwar Saga)

Un péril sombre, venu de très loin, jette une ombre grandissante sur le monde de Midkemia.

Erik de la Lande Noire, fils bâtard d’un baron, fuit vers la cité de Krondor après avoir tué accidentellement son demi-frère. Condamnés à mort, Erik et son ami d’enfance Roo sont momentanément épargnés pour servir dans une mission désespérée contre les créatures reptiliennes qui préparent la conquête de Midkemia et le retour de leur déesse, Alma-Lodaka, l’un des anciens Seigneurs Dragons.

Les deux garçons subissent un entraînement brutal avant de rejoindre d’autres condamnés sous le commandement du haut-elfe Calis, « l’Aigle de Krondor ». Leur but : partir comme mercenaires sur le continent de Novindus, où la bataille contre les Pantathians fait rage. Cependant, dans l’ombre, Pug le magicien attend son heure...

Fiche de lecture

Le premier tome m'a laissé dubitatif. Je l'ai trouvé un peu faible et pas aussi prenant que tout ce qui précédait, malgré un contenu tout de même intéressant. La suite de ma lecture a totalement changé mon avis et je me suis trouvé emporté.
 
C'est une grande saga, qui amène un gigantesque bouleversement dans la principauté de Krondor. Le monde tel que les lecteurs l'ont connu en sort fortement changé et surtout, certains éléments qu'on pensait avoir compris s'avèrent beaucoup plus complexes et profonds que prévus.
 
Cette fois, tout est dans la démesure. L'histoire suit plusieurs groupes de personnages sur plusieurs continents, avec des recoupements et des ramifications qui permettent de relier le tout. On se rapproche de l'esprit de « La Guerre de la Faille », mais en plus grand et plus intense.
 
Au final, c'est une histoire grandiose, vraiment agréable à suivre. Elle porte sa propre conclusion, mais il est très net que les événements ne s'arrêteront pas là et qu'une suite est indispensable.
Les Chroniques de Krondor | The Riftwar Cycle | Raymond E. Feist | 1982-2013

Krondor 6 - Le Conclave des Ombres (Conclave of Shadows)

Le mal se répand dans les montagnes de Midkemia.

Sur les sommets enneigés, les exterminateurs du duc d’Olasko massacrent tout sur leur passage, hommes, femmes et enfants. Seul un jeune garçon survit au carnage. Il s’appelle Kieli, et son enfance vient de lui être arrachée.

Recueilli par le puissant Conclave des Ombres, il va pouvoir affûter sa vengeance autant que son bras. En compagnie de l’autoritaire Robert de Lyis, du magicien Magnus aux troublants pouvoirs et du jeune Caleb, déjà chasseur et guerrier sans égal, Kieli va devenir une arme sûre et impitoyable.

Il abandonnera tout, de son nom à son ancienne vie, pour suivre la voie qui lui a été tracée : devenir la Serre du Faucon argenté.

Fiche de lecture

Chaque nouvelle histoire du cycle de Krondor, en plus d’ajouter de nouvelles péripéties, vient compléter l’univers et lever le voile sur des éléments du passé que l’on pensait connaître.

« Le Conclave des Ombres » ne fait pas exception et vient enrichir notre connaissance de Midkemia, tout en nous présentant de nouvelles aventures qui sont la suite logique de tout ce qui a précédé.
 
Les grandes batailles ne sont plus de mise, c’est une action subtile qui est maintenant à l’avant-plan.
 
Le temps a passé, ce sont des nouveaux personnages que nous allons suivre, dans un univers qui a doucement évolué.
 
Tout est familier pour le lecteur, mais avec suffisamment de nouveauté pour qu’on ne se lasse pas et pour que le plaisir de lire et de découvrir reste intact.
Les Chroniques de Krondor | The Riftwar Cycle | Raymond E. Feist | 1982-2013

Krondor 7 - La Guerre des Ténèbres (The Darkwar Saga)

Le Conclave des Ombres doit faire face à de nouveaux défis : retrouver et anéantir Leso Varen, le magicien diabolique, et désactiver une armée de sinistres guerriers magiques cachés dans une grotte sur Midkemia. Car ces guerriers, les Talnoys, brillent comme un phare pour une immense armée d’envahisseurs étrangers, une force si redoutable que même la puissance combinée de Midkemia et de l’empire tsurani pourrait sombrer devant sa fureur.

Pendant ce temps, trois autres agents du Conclave, Kaspar, Serwin et Caleb, s’aventurent au cœur de l’empire de Kesh la Grande pour neutraliser la menace qui pèse sur le gouvernement impérial. Un complot qui implique jusqu’aux nobles les plus haut placés, y compris les membres de la famille impériale elle-même !

Des profondeurs du monde criminel jusqu’aux plus hautes cimes du pouvoir, le Conclave affronte les agents de la plus noire des magies pour sauver deux mondes...

Fiche de lecture

Suite directe de l’histoire précédente, « La Guerre des Ténèbres » est néanmoins d’une tonalité très différente. La magie, qui était déjà un composant majeur du cycle, est cette fois-ci très nettement mise en avant. En résulte un récit très différent, avec du voyage inter-dimensionnel, des quêtes quasi mystiques et des affrontements dans lesquels les armées, même si elles sont toujours présentes, jouent un rôle marginal. Les événements sont apocalyptiques et dépassent en ampleur tout ce que le cycle de Krondor a déjà présenté, à tel point qu’on se demande si l’escalade peut se poursuivre ou si le récit suivant ne sera pas obligé d’être moins dans le superlatif.
 
L’ensemble reste agréable à lire, mais je l’ai trouvé en retrait par rapport à ce qui a précédé. L’histoire reste de qualité, mais on se demande tout de même si une telle démesure était nécessaire. Difficile, quand l’auteur a placé la barre très haut, de la dépasser à chaque nouveau récit. Il peut parfois être intéressant de faire moins, mais plus fouillé et plus intense. D’autant plus que dans « La Guerre des Ténèbres », on trouve quelques facilités ou quelques erreurs de continuité qui auraient été évitables.
 
L’histoire se poursuit, de plus en plus de questions trouvent leur réponse et surtout, les événements montrent que la fin du cycle approche. Peut-être est-ce à ce moment que l’auteur a su comment il bouclerait sa saga.
Les Chroniques de Krondor | The Riftwar Cycle | Raymond E. Feist | 1982-2013

Krondor 8 - La Guerre des Démons (The Demonwar Saga)

À l’autre bout de l’univers, un peuple est harcelé par une horde de démons terrifiants. Le monde des Taredhels était autrefois un vaste empire. Désormais, il n’est plus que ruine et cauchemar.
 
Seul un espoir subsiste : une planète ancrée dans l’histoire de leurs lointaines origines… Convaincus que Midkemia est cette planète, les Taredhels souhaitent la reconquérir. Pug et les membres du Conclave s’apprêtent à affronter l’invasion de ces elfes impitoyables.
 
Mais très vite ils s’aperçoivent que la menace ne vient pas des Taredhels mais de la légion démoniaque qui les poursuit…

Fiche de lecture

Pari tenu pour l’auteur, la menace présentée ici est encore plus grande que dans l’histoire précédente. Le récit est pourtant moins tendu, moins dans le superlatif. Les enjeux sont immenses, les obstacles majeurs, mais le déroulement est plus doux, malgré quelques événements très marquants.
 
Encore une fois, l’auteur enrichit son univers en nous proposant un autre éclairage des événements du passé. Il ne contredit pas ce qu’il a écrit plus tôt, mais il propose de nouvelles causes tout à fait crédibles aux événements.
 
Il est assez rare de trouver une telle profondeur d’événements dans un cycle et c’est d’autant plus agréable que la qualité d’écriture est à peu près constante.
Les Chroniques de Krondor | The Riftwar Cycle | Raymond E. Feist | 1982-2013

Krondor 9 - La Guerre du Chaos (The Chaoswar Saga)

Les rumeurs empoisonnent le royaume des Isles.
 
Au sein de l’empire de Kesh la Grande, les espions isliens disparaissent les uns après les autres. Les informations se font rares et peu dignes de foi. Mais une chose est certaine : des forces obscures sont une fois de plus à l’oeuvre…
 
Alors que les hommes de l’Ouest ont répondu à l’appel aux armes du roi des Isles, Martin conDoin, à qui l’on a confié la protection du château de Crydee, se retrouve brusquement confronté à l’avant-garde d’une armée d’envahisseurs.
 
Pire encore, la dimension démoniaque se réveille à nouveau, menaçant la vie humaine sur Midkemia…

Fiche de lecture

Boucler une histoire aussi longue que le Cycle de Krondor est un exercice difficile : il faut à la fois présenter un dénouement crédible et fermer toutes les portes ouvertes. Raymond E. Feist s'en tire avec brio, en dévoilant enfin la cause première de toute son histoire et en lui présentant une conclusion satisfaisante, qui me semble répondre à toutes les questions.
 
Près de trente ans après la sortie du premier tome, le tout dernier a les mêmes qualités narratives et le même style accrocheur. On prend plaisir à suivre les personnages, à se prendre d'affection pour eux. On reste suspendus aux événements, même pendant les passages explicatifs, qui vont très loin dans la structure de la magie et dans les aspects mystiques de cet univers.
 
Le Cycle de Krondor, c'est une immense saga dont les événements se déroulent sur un peu moins de deux cents ans, mais dont la trame se déroule en réalité sur des milliers d'années. Tout ça se déroule dans un univers créé par des rôlistes, très bien décrit et documenté. C'est, avec la force des personnages, le très grand point fort : le monde est réel, tangible, totalement crédible.
 
Il y a certes des faiblesses dans la série, certains passages sont moins prenants que d'autres. Les deux premières trilogies restent à mon sens les plus fortes, mais l'ensemble forme une excellente histoire et offre de grands plaisirs de lecture.
 
Le Cycle de Krondor pourra ravir les amateurs de Fantasy, mais pourra aussi offrir, grâce à sa première trilogie, une très bonne initiation à tous ceux qui souhaiteraient découvrir ce genre littéraire.




💬Commentaires

1.Posté par Erwelyn CULTURE MARTIENNE le 07/09/2022 06:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
erwelyn
Quel souvenir de lecture ! La seule saga (à l'époque 4 romans pour la trilo originelle) que j'ai lu intégralement. A la suite de quoi, j'ai lu la Fille de l'Empire dans cette même collection (Mister Fantasy) aujourd'hui disparue.. Quand la collec a disparu, il a fallu du temps pour que Bragelonne récupère les droits. Leur grand format était déjà moins sympa et de toute façon j'étais passée à autre chose. Mais je garde le souvenir d'un plaisir certain à la lecture des aventures de Pug.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.