Menu

Notez
Films

        

Le monde après nous | Leave the World Behind | 2023


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 30/12/2023 | Lu 1276 fois






Affiche et synopsis

Une famille qui rêvait d'une pause dans une luxueuse maison de location plonge en plein chaos après une cyberattaque qui neutralise tout appareil et, l'irruption de deux inconnus...

Présentation

Thriller post-apocalyptique, ce film est réalisé par Sam Esmail et diffusé sur Netflix, avec dans les rôles principaux - entre autres - Julia Roberts, Ethan Hawke, Mahershala Ali et Kevin Bacon.

"Le monde après nous" nous met face à ce qu'il adviendrait si une partie du monde ou un pays était soudain victime d'une cyberattaque. Chacun et chacune de nous peut s'identifier à ce que vont vivre les protagonistes, à leurs craintes, à leurs peurs, à l'angoisse de ne pas comprendre ce qui se passe et de ne pas savoir qui ou quoi les agresse. Les voilà pris au piège, sans moyen de communiquer avec qui que ce soit, si ce n'est tout au mieux avec un voisin (et encore, car en cas de crise majeure, c’est chacun pour soi), sans possibilité de s’informer. Ils sont faits comme des rats, et c'est oppressant. 

"Les personnages principaux ne sont pas des plus intéressants", critiqueront certains. "Exactement", répondrai-je. "Ils sont aussi banals et ordinaires que vous et moi le sommes et je pense que c'est là que réside l'intérêt, pour plus de crédibilité."

Ce scénario catastrophique - psychologiquement parlant, car pas de gros effets spéciaux visuels à la Emmerich ici - met mal à l'aise et glace le sang, tant il paraît plausible. Il fait réfléchir et soulève de nombreuses interrogations. Tout comme les personnages de ce drame, le téléspectateur n'aura pas les réponses claires souhaitées, mais quelques bribes de pistes pour se forger lui-même une idée de la gravité de la situation.

Je ne saurais dire si ce film m'a plu ou pas, car il m'a tout de même laissée sur ma faim et avec un fort sentiment de malaise. Mon moral en a pris un coup. Néanmoins, je dirais qu'il a longtemps fait travailler mes méninges après l'avoir visionné et de ce fait, j'en déduis que la corde émotionnelle a été touchée, ce qui est une qualité, car s'il me manque quelques éléments de réponses, je ne suis pas près d'oublier ce à quoi j'ai assisté. Finalement, ce sont peut-être justement les impressions fortes que l'on garde d'un film sur la durée qui fait qu'il est bon ou pas.

Ce que j'en retiendrai également, c'est la satisfaction de constater qu'en 2023, il est encore un réalisateur capable de nous servir un film de science-fiction qui ne soit pas un blockbuster truffé d'effets spéciaux bourrins et de personnages écervelo-botoxés pour nous en mettre plein les mirettes dans le but de combler les vides d'un scénario pas plus large qu'un fil de string. Je dirais que nous sommes ici presque dans ce qui s'apparente à un film d'auteur, et que c'est couillu de la part du réalisateur d'avoir pris cette direction et assumé ce choix.
 

Bande-annonce


Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par HELENE QUIENE le 30/12/2023 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

alienq
Je crois que ce film est loin d'être un "divertissement" mais plus une dystopie.. On n'est guère loin de ce scénario finalement où les personnages pataugent dans l'horreur qui s'installe, sortis de leurs petites vies tranquilles. Tous les signes sont là (magistral Kevin Bacon)
L'un des personnages donne à la fin les conditions pour faire s'effondrer une société(je ne vais pas divulgâcher) et on y est...
Je l'ai revisionné c'est glaçant. La toute fin est terrible, regarder Friends c'est tout ce qu'il reste à faire ?

"N'est-ce pas le triomphe absolu de la Science que d'avoir permis qu'aujourd'hui, sur la seule décision d'un vieillard californien impuissant ou d'un fossile ukrainien gâteux, l'homme puisse en une seconde faire sauter quarante fois sa planète sans bouger les oreilles ?
Ce n'est pas moi qui l'affirme, Dieu me retourne, c'est Fucius qui l'a dit (et il avait oublié d'être con) : "Une civilisation sans la Science, ce serait aussi absurde qu'un poisson sans bicyclette." Desproges

2.Posté par Southeast JONES le 30/12/2023 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

southeast
De la SF post-apo crédible, je dis oui ! Bon, me reste plus qu'à mater.

3.Posté par Christobal COLUMBUS le 31/12/2023 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ChristoColumbus
Voilà enfin un avis à la hauteur de ce film ! Tout y est dit !
C'est un superbe film très immersif dont il faut aussi comprendre le sens et le but recherché et c'est "en plein dans le mille" mission réussie !
Oui les acteurs semblent mous mais comme le dit notre KapTain de Galion, ils sont aussi banals et ordinaires que nous tous.
Au vu des commentaires et avis sur cette œuvre dans les sites cinématographiques, beaucoup de spectateurs "pseudo-connaisseurs" en manque d'action et de pétarades ne l'ont tout simplement pas saisi.
Une fin qui nous laisse le choix de nous imaginer la suite : je trouve qu'il serait fort dommage d'en faire une suite qui elle basculerait très certainement dans des images de chaos civil.
Des films pareils, on en redemande !

4.Posté par Koyolite TSEILA le 31/12/2023 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Merci pour le compliment à propos de ma chronique, Christobal, et je suis ravie que ce film t'ait plu !

5.Posté par Siebella CHTH le 29/02/2024 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sieb
Ce film a sûrement eu l'effet escompté par son créateur, car il a déclenché pas mal de réflexions en moi, comme chez beaucoup d'autres, semblerait-il.
Je ne m'attendais, mais alors pas du tout à ça. N'ayant pas souhaité, comme à mon habitude, lire ou voir aucun sujet à son propos, je suis tombée de haut. Car, seul le casting était en ma possession. Quel choc ! Je ne l'ai pas vu venir celui-là, il m'a laissée en suspens d'un bout à l'autre. Chose rare : lorsque je commence un film, profondément installée sur mon divan, et qu'en cours de visionnage, je quitte ses profondeurs douillettes pour une position bien moins confortable, la main sous le menton... c'est que le film me fascine totalement. Ce qui a été le cas pour celui-ci.
Mais il est aussi diablement dérangeant. Son sujet est si délicat, tellement d'actualité pour certains, qu'il est capable de provoquer malaise et sombres cogitations.

En clair, j'ai beaucoup apprécié ce film, tellement différent et doté de grandes qualités en tous points. Sans effets spéciaux incroyables, il sait captiver et rester tapi dans l'ombre de notre esprit.
La preuve, je me le remémore régulièrement, et me demande à chaque fois quelles seraient mes réactions et décisions en cas de ....

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.