Menu

Notez
Livres

        

Le flibustier mystérieux : histoire d'un trésor caché | Charles de La Roncière | 1934


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 27/06/2023 | Lu 251 fois






Le flibustier mystérieux : histoire d'un trésor caché @ 2015 P.R.N.G. éditions | Photo @ Koyolite Tseila, édition privée
Le flibustier mystérieux : histoire d'un trésor caché @ 2015 P.R.N.G. éditions | Photo @ Koyolite Tseila, édition privée
Que Messieurs les bibliothécaires chargés des catalogues se gardent de classer parmi les romans l'oeuvre présente. Encore qu'elle débute comme un conte d'Edgar Poë, c'est de l'histoire pure. Les trésors cachés ou engloutis ont de tout temps passionné la foule. Plus d'un a une longue histoire. Mes études maritimes m'ont valu, de loin en loin, l'interview de prospecteurs en mal d'aventures. Les questions qui m'étaient posées en pareil cas, allaient droit au but.

Mais qui aurait pu flairer une affaire analogue lorsqu'une lectrice venue d'une région lointaine de l'Afrique demandait naguère à la Bibliothèque Nationale : "Je voudrais avoir en main Les Clavicules de Salomon." Ce n'était autre chose qu'un volume, publié en 1624 par l'archevêque d'Arles, Mgr Jaubert de Barrault, sous le titre : Les Clavicules de Salomon. C'était dans ce livre-là que la lectrice cherchait "les petites clefs" pour déchiffrer le cryptogramme où un forban indiquait le gîte d'un trésor...

Cet ouvrage, initialement publié en 1934 et totalement introuvable actuellement, se veut une introduction à la résolution du fameux "cryptogramme de la Buse" du surnom d'un pirate fameux du XVIIIe siècle, Olivier Levasseur, originaire de Calais et qui écuma l'Océan Indien.

Fiche de lecture

Écrit en 1934 par Charles-Germain-Marie Bourel de La Roncière (1870-1941), dit Charles de La Roncière, ce petit roman est un ovni dans le monde littéraire, tant par sa construction que par sa forme et son contenu.

Membre de l’Académie de la Marine, cet historien et bibliothécaire nous entraîne dans une histoire fictive à la recherche d’un flibustier mystérieux et du trésor qu’il a caché. Tout commence à la Bibliothèque nationale de France lorsqu’il reçoit la visite d’une lectrice en provenance d’Afrique désirant avoir en mains un ouvrage bien précis, car dans ce livre-là se trouvent des indices pour déchiffrer un cryptogramme ayant appartenu à un forban ayant été en possession d’un fabuleux trésor…

Sur la base des renseignements glanés grâce au cryptogramme, Charles de La Roncière va alors mener l’enquête pour identifier le flibustier en question. Pour ce faire, il va passer en revue, chapitre après chapitre, l’histoire de célèbres forbans dont l’un d’eux pourrait être celui dont nous cherchons l’identité. Au passage, il ne manque pas d’énumérer de croustillants et peu ragoûtants détails, tout en reconnaissant que les cruautés elles-mêmes de ces bandits des mers avaient de l’humour :
« Quel bel effet fera ta crasse dans les flammes ! » disait le flibustier Low au cuisinier d’une prise française. Et, au grand divertissement de ses hommes, il livra le bâtiment au feu. D’un autre captif, il ouvrait le ventre pour lui arracher les entrailles. A un troisième, il coupait les oreilles pour les lui servir sur un plat, accommodées au sel et au poivre.

Cet ouvrage illustré par Jean Bernard se présente au départ sous la forme de rébus et de texte crypté. Pour peu que l’on soit de nature curieuse, l’on se prend vite au jeu. Cela m’a rappelé – de loin - le principe « du livre dont vous êtes le héros ». Une fois l’énigme du cryptogramme résolue, on passe en revue des flibustiers, pour à chaque fois se rendre compte que, finalement, celui que l’on cherche n’est pas parmi eux, jusqu’à ce que… bingo ! On tient notre homme.

Au niveau du style, le texte peut s’avérer difficile à lire, puisqu’écrit en ancien français. Pour ma part, je trouve cela charmant, mais je comprends tout à fait que cela puisse rebuter, parce que les formulations et l’orthographe vieillottes et lourdes, ce n’est pas pour tout le monde. D’autre part, certaines histoires de forbans sont intéressantes, d’autres – je dois l’avouer - quelques peu barbantes, m’ayant conféré l’impression de s’égarer du sujet. Il faut dire que l’on a davantage affaire à un historien énumérant des faits plutôt qu’à un conteur hors-pair (tel le fût Jules Verne) maîtrisant l’art de la narration, de l’aventure et du suspense.

Or donc, après avoir étayé des hypothèses puis les avoir déconstruites, Charles de La Roncière débusque enfin LE flibustier à qui appartient le trésor caché. Cependant, il s’avère que ce coquin de narrateur est – à ma plus grande satisfaction - un sacré pirate et cela m’a beaucoup amusée ! En effet, dans le tout dernier chapitre, tout en priant les lecteurs de ne pas « prendre la mouche », il annonce sur un ton à la fois narquois et humoristique qu’il ne dévoilera pas l’emplacement de l’île mystérieuse sur laquelle est enfoui le butin, se réservant cette précieuse information. What ?!

Néanmoins, Charles de La Roncière est bon. Dans ses dernières phrases, il nous livre des mots en italique nous permettant de résoudre l’énigme… Alors là, regain d’intérêt ! J’ai adoré ce dernier chapitre qui fait travailler les neurones et après quelques réflexions et recherches (merci Internet, merci Google Maps !), j’ai localisé la chose…

Bon, sur ce, je vous laisse. J’ai un avion à prendre avec pour seuls bagages un râteau et une pelle 😏 Ciao, matelots !

Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.