Menu

Notez
Films

        

Le Passager No 4 (Stowaway, 2021)


Un article ajouté/rédigé par | 14/05/2021 | Lu 346 fois




Le Passager No 4 (Stowaway, 2021)
Un passager clandestin est découvert au sein d'un vaisseau spatial en direction de la planète Mars.

Tout va changer pour l'équipage, qui va devoir faire face à de nouvelles contraintes et choix.

C'est donc ensemble que ces hommes et femmes parfaitement entraînés mais pas préparés à ce qui les attend, vont tenter de garder leur humanité pour une ultime décision...

Présentation

Je pense qu'il faut d'emblée signaler que dans ce film, il ne s'agit pas que de science-fiction. L'espace a été utilisé pour aborder et explorer un sujet particulier, qui aurait pu l'être sur Terre. Ainsi, l'histoire qui paraît cousue de fil blanc à la seule lecture du titre... en surprendra quelques-uns. Pour certains, un titre doit tout donner et tout cacher à la fois. Défi difficile, si ce n'est impossible. Ici, il semble que ce soit le cas, parce que justement, on pense avoir déjà tout saisi, alors que ce n'est peut-être pas le cas. Voilà tout l'intérêt du travail fourni par le réalisateur et celui des acteurs afin de nous permettre de nous projeter dans l'aventure. Ajoutons que cette fois, et au contraire des films récents du même genre, pas de grande star à l'affiche.
 
Tout commence agréablement, quoique trop brusquement et sans préambule, ce qui peut gâcher l'entrée en matière. Pas de réelle présentation donc, on s'installe immédiatement dans l'expédition en accrochant rapidement notre ceinture. Puis la logique s'installe, surtout pour celles et ceux qui ont souhaité prendre connaissance du scénario avant, tandis que pour les autres, on avance à petits pas. Les décors sont rigoureux et de bonne facture, on découvre la personnalité de chacun des protagonistes... en attendant le fameux passager n°4. L'esprit de chacun fait alors son chemin : pour certains, il sera un énième monstre (et là le plaisir est susceptible de s'effondrer comme une pimpante chantilly sur un gâteau d'anniversaire), pour d'autres, il sera peut-être une bactérie, un animal, ou un extra-terrestre. Les questions s'enchaînent, au fur et à mesure que les images défilent, nous amenant irrémédiablement et avec subtilité à la réponse tant attendue. Rappelons que le sujet du passager surprise a plusieurs fois été traité au cinéma (Alien le 8ème passager, Life, origine inconnue, etc..). Alors comment Joe Penna a-t-il réussi le pari de nous surprendre encore ? Et va-t-il réussir seulement ?
 
Lorsque le passager n°4 surgit enfin devant nos regards attentifs (et impatients), la scène est assez ingénieusement amenée, certains émettront peut-être alors des doutes. La tension monte ensuite graduellement et l'histoire se développe sous nos yeux, sans que l'on saisisse vraiment où va nous mener l'intrusion de ce fameux « visiteur » : bienvenu ou indésirable ?
 
Les images de l'espace sont peu nombreuses mais de qualité, le réalisateur n'a pas misé sur ces plans là pour retenir notre attention. J'imagine qu'il a souhaité mettre le doigt sur le côté humain, ou plus précisément sur le comportement face à un événement inéluctable. Ressentons-nous les mêmes émotions dans l'espace que sur Terre face à un cruel dilemme ? Réagirions-nous de la même manière ? Difficile de répondre. Voilà quasiment l'intérêt principal de cet inhabituel long-métrage.
 
Ici, l'intrusion de ce nouvel élément parmi l'équipage se fera brutalement et bizarrement après que le réalisateur nous ait habitués à un rythme de vie et des contraintes parfaitement calculés. A partir de là, le film commence vraiment. Tout comme les ennuis d'ailleurs, comme on l'imaginait. Mais ici, je trouve que l'histoire et les acteurs ont su nous surprendre dans leurs réactions. De plus, pas de violence dans ce film, juste de l'émotion et du plaisir. La manière dont on vit le dénouement du film dépend de la façon dont on l'aborde. Enfin, nous sommes portés lentement mais sûrement vers cette conclusion qui pourra paraître illogique ou pas, mais sans que nous ayons à sortir la boîte de mouchoirs.

Il faut simplement se laisser porter, et imaginer quel choix nous ferions, quelle décision nous prendrions, nous.
 
La musique du compositeur et pianiste Volker Bertelmann, qui a déjà quelques B.O.F (bandes originales de films) à son actif, enlace le film aux rythmes lents d'un piano et de violons, avec quelques turbulences aussi, mais le talent du réalisateur Joe Penna est si subtil qu'il parvient à nous la faire oublier lors de scènes essentielles.
 
On ressort de cette séance, non pas la tête dans les étoiles, bien que ce soit un film de SF, mais pleine de questions sur le comportement que l'homme adoptera face aux inéluctables épreuves qui l'attendront lorsqu'il aura enfin atteint son but : vivre là-haut.
 
Saura-t-il retrouver cette humanité qu'il tend à perdre de plus en plus sur Terre, ou se perdra-t-il irrémédiablement pour nous conduire tous à notre perte ?...
 
Et vous, que feriez-vous ?...


Dans la même rubrique :
< >
Siebella CHTH
Poétesse, parolière et auteure depuis l'âge de 9 ans. Et grande amatrice de citations. Le tout en... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Jean Christophe GAPDY le 15/05/2021 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JCGapdy
Voilà le genre de chronique qui ne peut qu'attiser la curiosité et s'interroger déjà sans même avoir vu quoi que ce soit d'autre que l'affiche ci-dessus et la bande annonce (qui elle permet de savoir qui est ce quatrième passager (ce qu'indique le titre anglais), ainsi que le dilemme posé. Merci de cette superbe chronique qui donne envie... mais va me laisser sur ma faim, n'ayant pas Netflix et ne prévoyant pas de l'avoir.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Philippe MORINEAU
Jean-Marc DE VOS
Lionel PETITJEAN
Koyolite TSEILA
Paul DEMOULIN
Djackdah NIELLE
Hélène DESTREM

💬Commentaires et avis