Menu

Notez
Livres

        

Le Monde vert | Hothouse, The Long Afternoon of Earth | Brian Aldiss | 1962


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 16/10/2017 | Lu 843 fois






Le Monde vert, réédition @ 2017 Terre de Brume | Illustration de couverture @ Eric Scala | Photo @ Koyolite Tseila, édition privée
Le Monde vert, réédition @ 2017 Terre de Brume | Illustration de couverture @ Eric Scala | Photo @ Koyolite Tseila, édition privée

Illustration et quatrième de couverture

La Terre, dans cinq milliard d'années. Inondée par les puissants rayons d'un Soleil sur le point d'exploser, elle est devenue une jungle omniprésente dont les lianes s'étendent jusqu'à la Lune en une singulière toile d'araignée tissée par les Travertoises, ces immenses arachnides végétaux de dizaines de mètres de diamètre capables de voyager dans l'espace. Au fil des millénaires, en effet, notre satellite a ralenti sa course et surplombe désormais toujours la même face de la Terre. Gren et sa compagne, Yattmur, ultimes descendants de la race humaine, parcourent cette jungle, d'un monde à l'autre, à la recherche de leurs semblables, mais aussi de quelque chose qui ressemblerait à l'Ancien Temps...

On en parle ailleurs


Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par Erwelyn CULTURE MARTIENNE le 12/02/2021 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

erwelyn
Cette œuvre est à la fois violente, originale, surprenante. Sur cette terre devenue invivable, où les dangers sont partout, c'est une parfaite fuite en avant de l'humanité restante qui nous est dévoilée. Une humanité déclinante, condamnée à la régression, à la dévolution bien avant que la mort annoncée du soleil ne soit vraiment effective. Brian Aldiss se fait plaisir avec quelques délires personnels et scientifiquement non conventionnels. Mais le résultat est une sorte de planet opera parfaitement maîtrisé, où tout un imaginaire floral et animalier évolue autant que l'être humain, lui, se ratatine. Et malgré tout, la touche finale est pleine d'espoir, pleine de bon sens et d'humanisme. Tant qu'il y a de la vie...
Ce livre, bien que SF sera aussi apprécié par les amateurs de fantasy. On y retrouve la notion sous-jacente de quête, des personnages charismatiques aux capacités ambivalentes, plus un univers loin de la Terre telle que nous la connaissons aujourd'hui et qui offre tout un panel de décors et de dangers à braver.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.