Menu

Notez
Livres SFFF

        

Le Maître de la septième Porte


Un article ajouté/rédigé par | 28/10/2011 | Lu 807 fois




Le Maître de la septième Porte
Sept portes dissimulent un trésor. Les sept clés sont réparties entre sept frères, héritiers du royaume des Celmes. Celui qui, un jour, les possédera toutes aura entre les mains le pouvoir absolu. Mais cinq frères ne sont plus, et le sixième, le sanguinaire Algonte, vient de mourir. Il ne reste que Silien, réfugié depuis trente ans dans la montagne pour lui échapper. C'est lui qui possède la septième clé. C'est lui qui doit prendre possession du royaume. Et les sept clés seront réunies. Mais il doit se dépêcher car, à la mort d'Algonte, les défenses du château sont tombées. Accompagné de son petit fils Kéla, il descend alors de la montagne, sans se douter de ce qui les attend. Vous entrez dans un monde de papillons redoutables et d'araignées géantes, et de mortels sortilèges. Méfiez-vous des Olmèdes et sachez reconnaître vos alliés.

Fiche de lecture

La mort du Seigneur Aglonte, annoncée par un cri terrifiant s’étant répandu de par le monde, réveille les douloureux souvenirs de son dernier frère survivant, Silien et attise la curiosité du petit-fils de ce dernier, Kéla. En effet, au sein du château familial se trouve un couloir secret barré par sept portes. Sept portes qui conduisent à un gigantesque trésor. Sept portes fermées par sept clés, dont chacune à été donnée par le patriarche Lucrin à chacun de ses fils. A présent, après la mort d’Aglonte, Silien est le gardien du trésor des siens, menacé par les néfastes Olmèdes. Il part donc avec son petit fils jusqu’au château, pour se faire reconnaître comme le seigneur légitime du peuple des Celmes. Mais sur sa route, de nombreux dangers attendent les voyageurs....

L’auteur nous offre ici un très bon livre qui, malgré sa classification dans la littérature de jeunesse, peut se lire par des lecteurs plus âgés. Je me souviens néanmoins avoir eu, vers l’âge de 10 ans, des difficultés à le lire car j’en ai trouvé les descriptions un peu trop proches du style de Tolkien. Je le recommanderai donc pour des lecteurs de plus de 13 ans. Néanmoins ce roman peut être un peu cliché sur la relation entre le grand père et son petit fils. Il est bien construit et bien écrit, nous transportant dans un monde au bestiaire fantastique et aux personnages complexes, à l’intrigue originale et pleine de rebondissement. Un très beau cadeau à s’offrir ou à offrir.




Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». Au-dessus de ceci apparaît votre commentaire. SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.


Blog partenaire