Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine
Notez

Le Bal des Vampires



Article rédigé par le 04/11/2011
Lu 492 fois



Persuadé que les vampires existent, le professeur Abronsius consacre tout son temps à la traque de cette espèce effrayante. Accompagné par son fidèle assistant, le jeune Alfred, ce scientifique farfelu parcourt la Transylvanie et finit par arriver dans un petit village qui semble être un nid de vampires. Dans la taverne, des gousses d'ail ornent les murs. Les habitants n'osent répondre à ses questions et semblent terrifiés par une étrange présence. Bientôt, la fille de l'aubergiste, Sarah, est enlevée par un vampire. Abronsius et Alfred, transi d'amour devant la belle jeune fille, partent à sa recherche. Elle est retenue au château du comte von Krolock. Mais leur étonnement est à son comble lorsqu'ils sont reçus avec amabilité dans la luxueuse demeure. Là, les vampires préparent leur bal annuel. Les deux compères ne sont pas au bout de leurs surprises...


Le Bal des Vampires

Autour du film

Le Bal des Vampires
En utilisant une banale histoire d’épouvante, Roman Polanski brise le côté classique de la chose en dotant ses personnages surnaturels d’un fond d’humanité. Chacun de nous peut se retrouver un peu en chacun d’eux. Ajouter à cela, au lieu d’être solitaires et renfermés, ses vampires vivent en communauté, et aiment se divertir, surtout au bal ! De plus, le film se termine sur une belle ironie… celle de la victoire de ces créatures de la nuit. Donc pas de happy end, ce qui fait que ce film se démarque de la tradition cinématographique de l’époque.

Pour toutes ces raisons, j’ai aimé et j’aime toujours Le Bal des Vampires. Et puis, entre nous, je ne peux plus regarder une gousse d’ail sans repenser à l’intérieur de la maison des Shagal, ou me rendre à un bal sans sourire en me remémorant la manière humoristique dont Abronsius et Alfred mènent… la danse !

Au sujet des acteurs

Le Bal des Vampires
Jack MacGowran (1918-1973) est particulièrement remarquable dans le rôle du Professeur Abronsius.

Ferdy Mayne (1916-1998) campe à merveille le rôle du « seigneur » des vampires ; il est l’incarnation même de Dracula ! On a pu le voir dans la série Le Saint (1962), ou encore plus anciennement, dans Ben Hur (1959).

Roman Polanski interprète Alfred, l’assistant maladroit et un peu idiot du Professeur Abronsius. Alfred a le béguin pour Sarah Shagal et cela tourne à l’obsession. L’actrice qui joue la belle est Sharon Tate (1943-1969). Peu après le tournage du film, elle est devenue l’épouse de Roman Polanski. Malheureusement, leur union a viré au drame lorsque la jeune femme a été assassinée en 1969.


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par Fred Vasseur le 01/01/2014 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une déception, pour moi. Je l'ai trouvé sympathique, mais sans plus.

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com