Menu

Notez
Cale des films

        

La loi de l'enfant unique | 2023

Un court métrage d'Enora Hope


Un article ajouté/rédigé par | 19/10/2023 | Lu 337 fois


⚓️TAGS : 2023, Enora Hope


La loi de l'enfant unique | Illustration (copie d'écran du court métrage) @ 2023 Enora Hope
La loi de l'enfant unique | Illustration (copie d'écran du court métrage) @ 2023 Enora Hope
2037 : on fête les 10 ans de la loi UNICA, la loi de l'enfant unique. Tout est dans le titre.

Pour le bonheur des peuples, pour éviter la surpopulation, les guerres, les famines, cette loi interdit à toute femme d'avoir plus d'un enfant. Transgresser cette loi est un « crime contre le bien-être de l'humanité ». Les rebelles et leurs progénitures sont éliminés.

Mais une femme accouche une seconde fois...

Avatar d'Enora Hope sur sa chaîne YouTube @ Enora Hope
Avatar d'Enora Hope sur sa chaîne YouTube @ Enora Hope

Présentation

Ce très court métrage (1 minute 20) a été pour moi une porte d'entrée dans l'univers froid et glacial de la jeune réalisatrice Enora Hope.
 
Parlons d'abord du court métrage : il se rattache à un thème maintes fois traité par la science-fiction, c’est-à-dire la prohibition du sexe et de la maternité.
 
De THX 1138 à Seven Sisters, Enora Hope marche dans les traces de ces classiques de la dystopie. Le thème en lui-même est loin d'être original, mais son traitement vaut le détour.
 
La loi de l'enfant unique est un film minimaliste, adapté au format des nouvelles plateformes comme TikTok. Mais il ne faut pas pour autant en déduire que cela soit un travail bâclé : une esthétique dystopique, rappelant Minority Report, et un État que l'on devine totalitaire sous une bonté doucereuse, sans jamais le voir.
 
Je peux difficilement en dire plus car le film est très court mais fort efficace ! Cela a été ma porte d'entrée dans l'univers d'Enora Hope.
 
Car le court métrage rassemble ce qui fait la patte de cette réalisatrice : jonglant entre ses études de langues étrangères et son travail de baby-sitter, la jeune pousse déploie des trésors d'ingéniosité ainsi qu'une écriture sobre et efficace pour nous plonger à chaque fois dans ses courts métrages.
 
Témoignant de l'inquiétude de son siècle (fragilité de l'environnement, de l'État de droit, de la condition féminine...), elle déclare aimer « transposer ses peurs en films ».
 
On peut noter qu'elle a réalisé un court métrage La Purge qui reprend avec brio et en format réduit, l'idée des films American Nightmare.
 
Le format amateur diffère de celui de « l'ancien YouTube » ou les vidéastes tournaient dans leurs chambres. Non ici Enora Hope arrive, dans ses courts métrages, à nous faire oublier ce volet « amateur » de bric et de broc. On est plongé jusqu'à la gueule dans ses courts métrages.
 
Et on n’en ressort pas indemne.
 
Ayant débuté sur TikTok pendant le confinement, Enora n'a par la suite jamais lâché la caméra, au point d''obtenir plusieurs prix. Comme elle le dit elle-même en citant le rappeur OrelSan :
Si tu veux faire des films, t’as juste besoin d’un truc qui filme. Dire « J’ai pas d’matos » ou « pas d’contacts », c’est un truc de victime.

Et cela résume bien sa philosophie artistique.
 
Vous l'aurez compris, je suis très heureux de vous faire découvrir les travaux de cette jeune femme, disponibles sur TikTok et YouTube.
 
Je tenais, et je tiens toujours TikTok pour un repaire de narcissisme matérialiste. Mais non. Pas ici.
 
Enora Hope, malgré le style sombre de ses réalisations, nous laisse toujours la note d'espoir que comporte son nom...
 
Que faites-vous encore là à me lire ? Allez immédiatement voir ses courts métrages !

Le court métrage d'Enora Hope


Liens utiles


Jacques BELLEZIT
Copyright @ Jacques Bellezit pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


💬Commentaires

1.Posté par Robert YESSOUROUN le 19/10/2023 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Yessouroun
Excellente chute! Et un petit bijou dans le genre choc avec peu.

2.Posté par Thierry B. le 19/10/2023 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ThierryB
Waow! Excellent ‐ et effrayant.

3.Posté par Michel MAILLOT le 19/10/2023 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mmaillot
Magnifique, au-delà de l'horreur que pourraient instituer de telles lois. Mais hélas on arrive à nous habituer à tout, il suffit d'y aller en "douceur" en tournant légèrement la molette. Enfin, comme souvent, le grain de sable qui montre la stupidité des solutions inventées par l'homme qui légifère d'abord et se pose, ou pas, les questions ensuite. On préfère la plupart du temps l'aveuglement que reconnaître qu'on s'est lourdement trompé en délivrant des réponses à court terme basées sur des remèdes pour tout le monde et donc pour personne. Puissamment mis en scène avec peu de moyens, mais un vrai travail de découpage scénaristique et de montage.

4.Posté par Siebella CHTH le 24/10/2023 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sieb
Du très bon travail pour aborder un sujet énorme, en un temps record. Et un excellent dénouement. Mieux vaut faire court parfois, pour attirer l'attention et provoquer des réactions.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

Le Galion des Etoiles est un site sans publicité. Vous aimez nos articles, matelots ? Vous pouvez faire un don et ainsi soutenir Le Galion des Etoiles. Merci !