Menu

Notez
Kei Arcadia

        

Kei Arcadia - Episode 5 - Premiers Raids | J.C. Gapdy | 2020

Une aventure du Galion des Étoiles


Un article ajouté/rédigé par | 07/12/2020 | Lu 1441 fois


⚓️TAGS : 2020, J.C. Gapdy, KEI ARCADIA


Kei Arcadia - Episode 5 - Premiers Raids | J.C. Gapdy | 2020
Après ce second drame sur Mars, Kei sort de son coma pour se retrouver paralysée des jambes. Obligée d’utiliser un fauteuil médical pour se déplacer, elle va néanmoins reprendre le commandement de l’Ikari-Heiwa avec Li’Am et KeiKai. Mais, maintenant, il se trouve aussi à bord quatre jeunes des clans bannis qui se croyaient capables de la suivre. En découvrant son état, cet équipage lui gardera-t-il sa confiance et acceptera-t-il d'en faire sa capitaine ?

Kei se sent prête à retourner se battre, mais sans être menée par sa haine. Celle-ci, à cause de ce combat qui l’a physiquement diminuée, s'est affaiblie et c’est dans d’autres voies qu’elle veut s’engager, alors que le souvenir des jumeaux, les ados-outils Tadashi assassinés, la brûle. Pourtant, ce ne sont pas ses projets qui vont ouvrir la boîte de Pandore, mais l’arrivée de Genji comme médecin de bord, accompagné d’Hanako, demi-sœur adolescente de ce dernier.

Des secrets, qui n’ont cessé de jalonner sa vie, jusqu’à cet ultime accident et ce coma, vont peu à peu apparaître au grand jour, faisant voler les dernières barrières qui les retenaient. Des secrets dans lesquels le Galion des Étoiles et sa Capitaine Koyolite, autant que la Spatiale, ne sont pas étrangers. Des secrets si lourds et nombreux qu’ils vont conduire à des raids particulièrement dangereux et dramatiques…

Malgré son infirmité et son parasite, pourra-t-elle survivre et reprendre sa route ? Ou sa raison va-t-elle chanceler ? Voire se perdre définitivement dans la folie face à toutes ces révélations et à ce qu’elle n’aurait jamais pu imaginer* ?
 
*En espérant que, vous aussi, n'avez pas imaginé ce qui va survenir maintenant...

Information

Pour information, cette novella, ainsi que le mémento qui l'accompagne, peuvent être téléchargés gratuitement au format numérique epub ou PDF sur mon site.
 
Ce cinquième épisode de Kei Arcadia appelle à une suite, car des questions restent ouvertes. Alors si vous vous lancez dans cette lecture, revenez svp en donner votre ressenti (même bref) ci-dessous en commentaire, cela me fera plaisir et ne pourra que me motiver à vous fournir l‘épisode suivant, soit l'épisode final !

Bonne lecture et bon vol dans l’espace !

Téléchargement


JC Gapdy
J.C pour Jean Christophe Gapdy, écrivain de passion. Je suis franchement dans les genres de... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 07/12/2020 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KoyoliteTseila
Formidable moment de lecture qu’est l’épisode 5 de Kei Arcadia ! Que ce soit dans sa structure, sa narration, son rythme, la manière dont le lecteur est tenu en haleine avec cette révélation assidûment attendue qui va venir ponctuer ce chapitre, les extraordinaires batailles spatiales et les interludes pour souffler, le tout fait de cet épisode qu’il est parfait ! C’est un page-turner d’une excellente qualité et il offre un immense et intense plaisir de lecture, très riche en spectacle et en informations. Avec ce que l’on apprend ici, j’ai comme l’impression que l’acte final - à venir d’ici peu – sera palpitant et riche d’émotions !

2.Posté par Djackdah NIELLE le 07/12/2020 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Djackdah
Sacrée montée en puissance avec celui-là. Vite la suite!!!

3.Posté par Philippe ANDRÉ le 08/12/2020 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
canonnier
Je reste cois, enfin une explosion dans un multivers d'émotions à profusion. Non seulement cet épisode rajoute à la complication des sentiments contrariés d'une Kei handicapée, mais il nous enfonce dans un système narratif où rien nous est épargné, J.C. Gapdy n'arrondit pas les angles, ils les affutent pour que nous en saisissons l'importance. La douleur supplémentaire causée par ces raids au sein d'une guerre spatiale brutale aux conséquences terribles,  parvient à nous faire prendre un chemin qui se balise vers la vérité. Toutefois se sont des morts qui y sont jalonnés. Parallèle à cette bataille, qui, dans sa formidable lisibilité n'est jamais complexifiée, le combat intrinsèque  d'une capitaine face au son destin n'aura jamais eu autant le goût de la poudre.
"Foi de canonnier je sais de quoi je parle !!" ^^

André Philippe


4.Posté par Christobal COLUMBUS le 20/12/2020 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ChristoColumbus
Je reste une nouvelle fois sur certaines appréhensions.
Attention, je ne parle pas du coté fiction qui est toujours vraiment bien pensée, détaillée, travaillée, recherchée...
Coté action, on peut également dire que nous sommes servis comme à un banquet royal !
Dans l’épisode 4, mon ressenti était un éloignement envers Kei et cet épisode 5 ne fait que confirmer mon sentiment personnel envers ce personnage. La fin de cet épisode n’est en tout cas pas parvenue à me faire changer d’avis.
Si JC Gabdy m'avait fait passer par trois stades dans l’épisode précédent, je dois bien avouer que je suis resté à mon seul et unique stade de désapprobation face à la façon d’être et aux réactions de Kei.

Un détail ne m’a d’ailleurs pas aidé à l’apprécier plus et ce, tout au long de ma lecture mais ce détail ne vient pas directement du personnage mais plutôt de l’auteur.
Je m’explique.
En fait, je ressens un peu cela depuis le début. Lorsque Kei narre sa propre histoire, je trouve que le choix de la conjugaison est un peu trop… comment dire… raffiné, sophistiqué.
Rares - pour ne pas dire inexistants - sont les grands ados ou plutôt très jeunes adultes qui s’expriment dans des passés compliqués tel que le passé antérieur dans le cas présent (si je ne me trompe).
Hors des dialogues, lors de la narration de Kei, je ne parviens pas à l’estimer, à me la représenter en tant que très jeune femme. Sa façon de s’exprimer intérieurement contraste trop à sa jeune personne et cela ne m’aide pas à la ré-apprécier telle qu’au fond, elle le mériterait « probablement » (n’étant pas convaincu, je n’emploierai donc pas ici le mot « certainement » ).
Par contre, cette forme de conjugaison conviendrait nettement mieux pour une narration de la capitaine KT ou la tante de Kei ou aussi le capitaine de la Spatiale.
Un langage « plus innocent ou plus simple » collerait beaucoup mieux à Kei.

Je suis curieux de découvrir la suite (et apparemment la fin??) et voir si l’auteur va parvenir à me faire changer d’avis sur cette jeune rebelle si interpellante.
Au vu de mon immersion dans cette fiction, je dois dire que j'ai passé un excellent moment de lecture !

5.Posté par Siebella CHTH le 21/12/2020 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sieb
Et bien pour ma part, je reste aujourd'hui, et après une relecture cette fois, dans la confusion et l'expectative.

Cet opus, au contraire des précédents, me déstabilise et ne me laisse pas aussi enthousiaste. Non pas pour la qualité de l'écriture et du style, toujours égales depuis le début de l'aventure, mais plutôt pour la (trop grande) profusion et la complexité des informations révélées ici, puis pour les scènes de combats, qui ne sont guère de mon goût en matière de lecture.
Je crois pouvoir dire que je ne suis pas parvenue à me projeter dans ce cinquième opus. L'héroïne pour laquelle j'avais de l'indulgence, m'apparaît de plus en plus lunatique et s'éloigne de l'image que je m'étais faits d'elle. Elle est jeune, manque de maturité, elle est différente, elle souffre... certes. Mais elle commet (ou on lui fait commettre ?) des erreurs qui la rendent de plus en plus inaccessible et antipathique. C'est probablement la volonté de notre auteur. Si cela est, il a parfaitement réussi sa tâche.
Il existe bien évidemment une explication à toutes nos réactions, qui nous sera offerte dans la suite que j'attends de pied ferme, mais avec moins d'impatience qu'à l'accoutumée je l'avoue. J'ajouterais pour finir que le personnage de la Capitaine Koyolite attire de plus en plus mon attention, car elle et tout ce qui la concerne devient de plus en plus attrayant, moins complexe et dérangeant. Plus aisé à lire aussi.

Au final, cher auteur, j'espère vraiment retrouver mes marques dans le prochain opus, et surtout cette osmose que j'avais ressenti avec la jeune et farouche Kei !

SChTh

6.Posté par Laurent JANIN le 23/12/2020 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PaulFichtre
Je rejoins les avis de Christobal et Siebella concernant ce cinquième épisode qui n'emporte pas mon adhésion. L'évolution de Keï et les révélations qui l'expliquent m'ont laissé indifférent. Le sentiment d'attachement s'étiole tout au long de ce chapitre. J'avoue en avoir achevé la lecture en diagonale.
Est-ce dû au temps employé comme le suggère Christobal ?
Est-ce un effet recherché par l'auteur comme le souligne Siedella ?
Si la réponse correspond à la seconde question, l'objectif est atteint. Dommage que cela impacte l'immersion.

7.Posté par Le chien CRITIQUE le 31/12/2020 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
lechiencritique
Voilà un épisode que j'ai lu d'une traite, les images sortant des mots de l'auteur. Bref, l'impression de lire un film. Génial.
Contrairement à mes acolytes, j'ai plutôt apprécié l'évolution de Kei qui murit et doit faire des choix sur son avenir. Les révélations s'enchainent, le passé de la jeune capitaine se dévoile et les deniers évènements vont nous entrainer dans un grand final, avec j'espère quelques ultimes rebondissements.

8.Posté par Erwelyn CULTURE MARTIENNE le 23/01/2021 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
erwelyn
Cet épisode m'a épuisée. Il est dur avec ses descriptions du handicap et de la douleur, sans d'ailleurs que ça n'entame le rythme. Les révélations de cet opus ne sont pas d'une extraordinaire surprise. Je reste surtout captivée par le rythme, le jonglage des chapitres à la première ou 3e personne qui donne un mouvement quasi cinématographique. Plus j'avance plus je trouve des similitudes avec la série Star Trek Discovery que je regarde actuellement. Pas dans l'histoire mais encore une fois dans le montage et l'enchaînement des situations.

9.Posté par Yann FAN SPACE OP le 06/02/2021 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
yann_thiebaut
un épisode de transition, avec plusieurs révélations, à ce stade c'était impossible de ne pas enchaîner sur le dernier épisode, j'en redemande !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.