Menu

Notez
Kei Arcadia

        

Kei Arcadia - Episode 4 - Au Bord de Jupiter | J.C. Gapdy | 2020

Une aventure du Galion des Étoiles


Un article ajouté/rédigé par | 04/11/2020 | Lu 1272 fois


⚓️TAGS : 2020, J.C. Gapdy, KEI ARCADIA


Kei Arcadia - Episode 4 - Au Bord de Jupiter | J.C. Gapdy | 2020
Alors qu’elle ne rêve que de se venger des souffrances et des peines qu’elle a endurées, Kei n’a plus qu’une volonté : devenir pirate pour assouvir ce désir. Pourtant, malgré la haine et la colère qui la tenaillent, elle est sans moyen, sans vaisseau, sans équipage, et totalement dépendante du bon vouloir de la Capitaine du Galion des Étoiles ; elle se retrouve désemparée et, une fois de plus, abattue.
 
Tout change lorsqu’elle découvre, qu’au lieu de rejoindre une lune occupée par les humains, le vaisseau pirate aborde Europe, monde froid et pierreux que possèdent depuis presque deux siècles les Androïdes et Robots de SysSol. Lorsque s’offriront à elle les opportunités et les moyens de devenir corsaire de l’Unité Europe, Kei n’hésitera pas. Mais, la violence dans laquelle elle se trouvera plongée lui fera découvrir que la voie de la vengeance est celle de la mort que l’on sème et du sang qu’on y répand. Pour autant, une réponse sur son ver lui parviendra enfin.

Hélas, ce sera pour lui infliger de nouvelles blessures, bien plus profondes et dramatiques que ce qu’elle a subi jusqu’à présent. Mais aussi soulever de nouveaux secrets qui paraissent bien plus terribles que ce que l’on pouvait imaginer.

Information

Pour information, cette novella, ainsi que le mémento qui l'accompagne, peuvent être téléchargés gratuitement au format numérique epub ou PDF sur mon site.
 
Ce quatrième épisode de Kei Arcadia appelle à une suite, car des questions restent ouvertes. Alors si vous vous lancez dans cette lecture, revenez svp en donner votre ressenti (même bref) ci-dessous en commentaire, cela me fera plaisir et ne pourra que me motiver à vous fournir l‘épisode suivant !

Bonne lecture et bon vol dans l’espace !

Téléchargement


JC Gapdy
J.C pour Jean Christophe Gapdy, écrivain de passion. Je suis franchement dans les genres de... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Philippe ANDRÉ le 04/11/2020 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
canonnier
Un cheminement vers un Space Opera ethnique et politique des plus passionnants.

Mais c'est incroyable comme ce quatrième épisode est important. Pourquoi ?! par son ossature d'abord, véritablement maîtrisée, parce que toutes les questions posées dans les précédents chapitres semblent avoir une réponse ici. La cadence des pas de Key vers son destin articule les pensées du lecteur vers des surprises scénaristiques, grâce à une écriture essentiellement cinématographique, et le sens d'une dramaturgie poussé vers l'absolue vérité autour de sa vie. Là, reste l'intrigue, le personnage évolue, doute, empreinte des chemins de pensées contrariés par la créature enroulée à sa colonne vertébrale et connectée à son flux nerveux commandant la rage et la violence nécessaire à sa survie. Je parlais du calme du début du récit avec un métronome qui accélère le rythme au fur et à mesure des pages tournées. La croisière se mouvemente, les enjeux se précisent, la jeune fille se transforme en ce quoi elle croit être sa décision intrinsèque.
Toutefois JC Gapdy sait nous tenir en haleine, si, particulièrement un voile nous est levé sur certaines incertitudes, d'autres réflexions naissent et interrogent notre curiosité.
C'est assez frustrant quand-même d'être à fond dans l'aventure et de chuter sur une fin qui nous pousse à attendre un cinquième épisode.
J'attendrais avec patience, le couteau entre les dents.



2.Posté par Koyolite TSEILA le 07/11/2020 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KoyoliteTseila
Un épisode de vengeance, de larmes et de sang. Des révélations bienvenues tombent enfin, mais certaines soulèvent de nouvelles interrogations. Attachez vos ceintures, parce que le voyage est mouvementé. Et n’oubliez pas d’emporter votre trousse de premiers secours, ainsi qu’un paquet de mouchoirs. Il va y avoir des dégâts et ça va faire mal…

Un quatrième épisode sans temps mort, une charnière entre le précédent et celui à venir. Les événements qui se succèdent vont amener les protagonistes vers un point de non-retour.

A deux actes du fin mot de cette histoire, je présume que personne n’est encore en mesure d’imaginer ce qui va suivre. Moi la première ! JC Gapdy tisse savamment, un à un, les fils de ce scénario de plus en plus touffu et complexe, les reliant petit à petit. Ses lecteurs sont ainsi tenus en haleine. Lui seul sait où il veut nous emmener. Et – à mon avis - cela présage d’un final inattendu et grandiose.

3.Posté par Laurent JANIN le 09/11/2020 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PaulFichtre
Un chapitre au cours duquel JC Gapdy alterne action et révélation sur un bon rythme. La conclusion nous laisse sur notre faim et je croise les doigts pour que la suite s'affiche sans trop tarder dans notre infosphère.

4.Posté par Christobal COLUMBUS le 10/11/2020 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ChristoColumbus
Mon ressenti sur cet épisode est que je suis passé par trois stades :

1° : L'impatience de retrouver l'aventure de la jeune Kei. Mais là j'ai vite déchanté car je suis rapidement passé au stade n°2. JC Gapdy a un don pour faire changer les avis et sentiments de ses lecteurs en fait...

Stade 2 : J'ai commencé à aimer de moins en moins Kei ! Et oui, je le dis et confirme. Ses projets de vengeance, sa rancune m'ont exacerbé ! Bref, je suis rancunier aussi mais quel bonheur j'ai ressenti qu'elle ne trouve pas son équipage si facilement qu'elle ne le pensait ! ... et dommage que ces jeunes lui soient venus en aide mais bon, il faut bien que l'histoire continue aussi... Et de plus, elle se fait dérouiller salement...

Stade 3 : La pitié quant au drame final. Et alors là oui, je me (re)dis que JC est vachement subtile (ou cruel ??) ;-)

En bref, je suis passé au stade 4 = 1 : Impatience ! ... de connaître la suite...
Sacré JC ! ;-)

5.Posté par Koyolite TSEILA le 11/11/2020 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KoyoliteTseila
Extrait :
Puis, l’imposante lune fut enfin devant nous. Le Galion entama alors sa descente dans une lente spirale s’enroulant autour de ce monde gelé ; nous découvrîmes un sol piqué de cailloux et blocs de glace offrant une étrange et irréelle beauté où la dureté le disputait à des éclats éphémères de brillance.

6.Posté par Siebella CHTH le 11/11/2020 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sieb
Si ce quatrième opus n'avait déjà un titre, je l'aurais volontiers rebaptisé "Désiré"...
Ceci dit, ma patience a été récompensée par maintes importantes révélations de l'auteur. On reçoit donc quelques échos à nos questionnements au fil des pages, mais l'élan nous porte toujours plus loin, et plus âprement cette fois. La tactique de JCGapdy se révèle finalement : l'histoire décolle tel le Galion, plus on lit, plus on en découvre, mais plus on se surprend à en vouloir davantage. Diantre, il nous affame durant des semaines pour faire de nous des junkies de sa plume !
Ainsi, de nouveaux personnages, redoutables, attendrissants ou surprenants, évoluent autour de Kei pour renforcer sa personnalité si complexe et attrayante. Et c'est ce que j'apprécie justement dans ce personnage trouble, voire inquiétant, dont lequel je me sens de plus en plus proche. Ensuite, il y a l'introduction d'un nouveau vaisseau (que l'on imagine parfaitement tant sa description est précise) qui devient sien, et cette redoutable mais ambigüe vengeance qui oscille en elle et qui ne semble pas destinée à être oubliée.
Tout cela donne à penser que le prochain opus sera encore plus stupéfiant et palpitant. Le tout nous est offert dans un style bien propre à l'auteur, limpide, concis et habilement tourné grâce à une forme d'expression riche et suffisamment imagé pour que l'on puisse se projeter dans l'aventure avec facilité.
En bref, j'ai beaucoup apprécié cette nouvelle expédition, et je tiens à remercier chaleureusement l'auteur pour avoir intégré mon humble personnage et une petite partie de ma passion à cette fabuleuse aventure : j'en suis très touchée et fière, je l'avoue.

Maintenant.. puis-je dire que j'attends le réveil de Kei avec une certaine fébrilité !!?. (Clin d'œil de Sié-Bella)

SChTh

7.Posté par Le chien CRITIQUE le 31/12/2020 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
lechiencritique
On continue d'explorer l'univers de SysSol avec une Kei bien mal en point, physiquement et surtout psychologiquement.
Un peu moins de pulp, un peu plus d'introspection, on explore la psyché de Kei, plus subtil qu'il n'y parait.
J'ai beaucoup aimé les points de vue différents donné dessus, soit par ses "amis", soit par son ennemi intérieur.
L'aventure va prendre des tournants différents, les débuts de révélations se font et surtout, il y a une apparition très attendue : la guest star Kritic Dog.

8.Posté par Hélène DESTREM le 31/12/2020 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HeleneD
Cet épisode est très riche.

Mais avant de parler de tout ce qui m'a plu, évoquons d'abord les points négatifs.
Ils concernent le texte lui-même. Encore beaucoup trop de fautes, d'erreurs de syntaxe (comme ces deux verbes pronominaux affreux dès la première page, affreux car fautifs), de mots manquants, ou encore de la présence du titre de l'épisode précédent en en-tête de chaque page : "Pirates à l'abordage" au lieu de "Au bord de Jupiter". Je regrette que, hormis le premier épisode, le reste de cette formidable aventure spatiale écrite en hommage à notre Galion et à son équipage n'ait pas bénéficié d'une correction professionnelle. Elle en a grand besoin parce qu'elle le mérite. Ma lecture a maintes fois été freinée à cause de toutes ces erreurs. Je trouve ça tellement dommage ! Il serait pourtant facile de les nettoyer. Ça m'en fait presque mal au cœur...

A présent, passons aux points positifs. Ils concernent l'histoire. Et l'histoire, ici, devient complexe, tout comme Kei s'avère complexe. Ce personnage, loin de susciter la sympathie - du fait de son atonie agaçante ou de ses réactions épidermiques irréfléchies - pour l'instant, se révèle plus mystérieux encore qu'il ne l'était depuis le début. Pour autant, j'ai du mal à comprendre son caractère et son manque de réflexion dans cet épisode. Autant nous partagions beaucoup de ses pensées, hésitations et suppositions dans les deux premiers épisodes, autant dans celui-ci, elle ne se pose aucune question quant à l'acquisition - un peu trop facile - du vaisseau spatial. Elle a beau être jeune et commettre des erreurs (l'une d'elle est d'ailleurs très bien mise en place par l'auteur), elle ne peut ignorer qu'une telle opération ne PEUT PAS être aussi facile ! Et elle, elle y parvient du premier coup, sans même prendre du recul dessus par la suite.
Heureusement que l'un des personnages les pose, ces questions, à la fin de l'épisode, sinon cela aurait manqué à la cohérence du récit. Evidemment, j'imagine que JC joue avec le lecteur à ce niveau et nous a concocté un imbroglio dont il a le secret, mais tout de même... c'est déjà tiré par les cheveux. ^^ Quoi qu'il en soit, on perçoit aisément toute la profondeur que recèle le personnage de Kei, et c'est très intéressant.
En outre, l'histoire prend davantage d'épaisseur car on découvre une Capitaine du Galion encore plus mystérieuse que d'ordinaire. Bien loin des motivations de Kei à se venger, ce sont surtout les motivations de Koyolite à l'aider qui interrogent et donnent envie d'en savoir plus... et donc, forcément, de lire la suite !
J'ai aimé aussi l'arrivée de plusieurs personnages dans l'histoire, tels que Sié-Bella ou Koinu, bien mystérieux, lui aussi...
Je n'en dirai pas plus pour ne pas gâcher la surprise de certains passages, dont un en particulier m'a attristée.

En conclusion, un très bon épisode, plus intéressant encore que les précédents, que des corrections rendraient encore meilleur ! (En espérant que mes critiques à ce sujet ne soient pas trop mal reçues par notre astronavigateur préféré : Jycé. ^^ ;) )

9.Posté par Yann FAN SPACE OP le 06/02/2021 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
yann_thiebaut
Suite des aventures de Kei : un épisode encore passionnant, avec du rythme et des moments de réflexion. On est toujours happé par l'histoire, avec des idées sympas (j'adore l'IA canine !), dans un univers bien cohérent. Seul petit bémol : je trouve que tout va très vite pour Kei, mais on comprendra plus tard pourquoi ! (je viens de finir les épisodes 4 à 7)

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.