Menu

A propos du Galion des Etoiles

Blog partenaire

🚀 Poste de pilotage

Articles à paraître, prochaines destinations :

  • Gravé sur Chrome (PA)
  • Rdv avec la Peur (LM)
  • House of X, Powers of X (PdT)
  • Echec à la Poisse (RY)
  • Robots, SAP (RY)
  • Lamb (BB)
  • Mad Max (LM)
  • OMS en série (KT)
  • Halo (PdT)

NB : Entre parenthèses, ce sont les initiales des chroniqueurs.




La Science-fiction et l'Imaginaire naviguant sous le pavillon de la Suisse

Notez
Kei Arcadia

        

Kei Arcadia - Episode 2 - Retour vers Calypsiao | J.C. Gapdy | 2020

Une aventure du Galion des Étoiles


Un article ajouté/rédigé par | 07/06/2020 | Lu 1797 fois


⚓️TAGS : 2020, J.C. Gapdy, KEI ARCADIA


Kei Arcadia - Episode 2 - Retour vers Calypsiao | J.C. Gapdy | 2020
Pour la première fois de sa vie, Kei Arcadia, jeune enseigne civile de 21 ans, se retrouve à bord d’un vaisseau-pirate, le Galion des étoiles. Se découvrir une place dans ce navire se révèle compliqué ; pourtant l’équipage ne la rejette pas et ceux qui commandent et dirigent ce bâtiment, ceux qui gravitent autour de sa Capitaine, Koyolite Tseila, l’aident et l’accueillent à leurs côtés comme une des leurs. Les premiers cycles s’écoulent de manière un peu irréelle pour Kei, mais tout se passe tranquillement.

Du moins jusqu’à leur approche de Mars.

Car, après une période de sommeil artificiel, le destin de Kei va de nouveau basculer. Le Galion, qui se fait passer pour un vaisseau de la terrible Spatiale, va croiser la route d’une armada de combat commandée par le Commodore El-Obior. Or, parce qu’elle connait et a déjà rencontré ce dernier, Koyolite n’a d’autre choix que se rendre à bord du Cavalier noir, vaisseau amiral d'El-Obior. Ne pouvant courir le risque de réduire son état-major si près d’une flotte militaire, Koyolite choisit de se faire accompagner par Kristóbal, ancien officier de la Spatiale devenu corsaire, mais aussi par Kei. La seule idée de cette rencontre terrorise la jeune enseigne ; elle se retrouve membre d’un équipage hors-la-loi au milieu de ceux qui les pourchassent habituellement.

Pourtant, le danger ne vient pas de là et c’est une tragique révélation qui va s’abattre sur elle quand le trio se retrouvera à bord du Cavalier noir. Si tragique que sa vie et son intégrité morale menacent de se briser. Pour comprendre ce qui lui arrive, Kei n'aura alors qu'une seule possibilité, une seule voie sur laquelle s'engager : celle de se préparer à UN RETOUR SUR CALYPSIAO…

Information

Pour information, cette novella peut être téléchargée gratuitement au format numérique epub ou PDF sur mon site.
 
Ce second épisode de Kei Arcadia appelle à une suite, car des questions restent ouvertes. Alors si vous vous lancez dans cette lecture, revenez svp en donner votre ressenti (même bref) ci-dessous en commentaire, cela me fera plaisir et ne pourra que me motiver à vous fournir l‘épisode suivant !

Bonne lecture et bon vol dans l’espace !

Téléchargement


JC Gapdy
J.C pour Jean Christophe Gapdy, écrivain de passion. Je suis franchement dans les genres de... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 09/06/2020 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KoyoliteTseila
Après un début de carrière pour le moins mouvementé à bord du Nosbramus de l’abject Scara’Om, la jeune enseigne Kei Arcadia se trouve à présent – sans vraiment avoir eu le choix – à bord du Galion, un vaisseau-pirate et, de surcroît, le plus recherché de tout SysSol. C’est là une situation à laquelle elle ne s’attendait pas, qui n’a jamais fait partie de sa formation et qu’elle n’aurait jamais imaginée. Les pirates, on les traque, on ne s’acoquine pas avec eux ! Ne se sentant donc pas trop à l’aise, elle compose au mieux et cherche sa place parmi cet équipage. Lorsque sa nouvelle capitaine, Koyolite Tseila, l’embarque à ses côtés pour une toute première mission, Kei est loin de se douter de ce qu‘il va lui arriver... Ce qu'elle découvre sur sa personne la chamboule au plus profond de son être et ébranle ses convictions. Dès lors, une évidence s‘impose à elle : se préparer à son retour vers la station Calypsiao où elle a grandi, afin de comprendre pourquoi on l‘a manipulée...

Ce second épisode nous permet de mieux appréhender la personnalité de Kei. La pauvre est si malmenée que l‘on ne peut que compatir devant son désarroi. Le soutien et les conseils que lui apportent les différents membres d‘équipage du Galion offrent au lecteur le plaisir de se familiariser avec eux.

Je suis friande des concepts imaginés par JC Gapdy dans son univers. J‘ai flashé sur le petit robot-espion tardigrade et il me tarde de le voir à l’œuvre dans le prochain épisode. De même, j‘ai beaucoup aimé le duel aux fleurets. L’ambiance est bien rendue, j‘ai eu quelques sueurs froides à l’idée de me faire embrocher par mon adversaire !

Les clins d’œil aux divers membres du Galion, qui ne manqueront pas de se reconnaître, sont très sympas. Notre ami Jycé a bien su cerner leurs atouts pour les mettre en scène et en valeur, pour servir son histoire.

J‘ai apprécié cette lecture qui, plutôt que d‘être placée sous le signe de l‘action, s’avère être une belle mise en place pour les événements à venir. Et mon compas m’indique qu‘on ne va pas s’ennuyer. Vive le plat de résistance ! ⚔️

2.Posté par Christobal COLUMBUS le 11/06/2020 07:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ChristoColumbus
Autant dans le premier épisode nous sommes rapidement plongé dans l’action (un abordage), autant dans ce deuxième, nous découvrons les personnages, leur caractère, surtout celui de Kei et de sa ‘jeune’ histoire déjà bien chargée. J’ai trouvé que la raison de son caractère ou plutôt de ses réactions, était fort intrigante et intéressante.
Avoir inclus des membres de notre Galion est une idée originale. J’ai vraiment apprécié et tout en parcourant cette suite, je me suis même imaginé ces différents acteurs vivants réellement à bord du navire corsaire ou, tout au moins, comme participants à l’enregistrement de cet épisode, comme dans une véritable série.
En bref, je me suis vraiment plongé dans l’histoire. Vivement l’épisode 3 !

3.Posté par Siebella CHTH le 11/06/2020 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sieb
A la découverte du titre de ce deuxième (et très attendu) opus, j'ai pensé que j'allais quitter le pont du Galion et parcourir Calypsiao. C'était sans compter sur le talent de l'auteur pour nous y conduire... en bout de piste ! (ou de planche, selon chacun)
Au lieu de cela, j'apprenais à mieux connaître les recoins du Galion et quelques membres indispensables à son fonctionnement, tout en goûtant aux premiers secrets de l'héroïne. Tout ceci d'une plume et d'un style très subtils, à la manière de la montée en puissance du Boléro de Ravel. Plus on progresse dans notre lecture, plus on monte en découvertes et tension, et plus on se prend au jeu.. A dire que lorsque j'ai entamé la première ligne, ... je savais que j'étais perdue d'avance, j'irais jusqu'au bout. Ce fût le cas, et avec un immense plaisir. Comme dans le premier opus, tout est propice à la projection dans l'histoire : la délicate précision des décors, des personnages, des personnalités, des intentions, des pensées même. Encore une fois, j'étais si concentrée et "dans l'histoire", que j'avais la sensation étrange d'évoluer aux côtés de Kei. J'irais même jusqu'à écrire : "d'être Kei !". Le style n'est pas complexe, il est abordable et aisé à parcourir. La "jonction" avec notre Capitaine est tellement réaliste qu'à un moment donné, j'avoue que j'ai cru me retrouver dans l'un de nos échanges de messages privés. J'apprécie beaucoup ce rôle d'ailleurs, qui est savamment noué à celui de Kei, et leur amitié grandissante promet de passionnantes futures heures de lecture. Quant aux autres personnages, ils forment autour de la Capitaine un équipage pas commun et attachant, dans les dialogues, les moments d'intimité à peine voilés aussi. Tout ceci pour confirmer ma première impression : j'aime beaucoup l'univers de cette nouvelle et j'en attends encore .. (énormément) beaucoup ! (petit clin d'oeil amical pour le talentueux Auteur que je remercie pour ce beau moment d'évasion, et qui devra encore passer des nuits blanches pour me régaler)
"Bon.... quand arrive t-on sur Calypsiao ? Je suis prête !"
SChTh

4.Posté par Philippe ANDRÉ le 14/06/2020 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
canonnier
Retour vers Calypsiao, Kei Arcadia épisode 2

Deuxième épisode très intéressant qui nous fait rentrer dans la psychologie de l'apprentie corsaire Kei. Si le récit se calme, a pris un rythme de croisière assez lent, il est nécessaire de comprendre de sa grande utilité, de sa fluidité, sa structure nous amène à des questionnements d'ordres philosophiques, ce qui me fait penser que l'angle choisi pour cette suite est la transition. Un chemin de réflexion dont on sait dès le départ que nous n'aurions pas les éléments de réponses.
L'intrigue menée n'apporte aucune révélation, elle contribue a creuser le personnage en le rendant encore plus énigmatique avec une particularité physique découverte qui devrait faire peur à l'ensemble de l'équipage, à plus de torture mentale chez notre héroïne, à effrayer le lecteur que nous sommes ; nous faire basculer dans l'horreur. Pourtant tous le monde continue à se côtoyer et se préparer à ce que la solution soit développée à la fin de l'histoire. Kei n'est pas encore maîtresse de son destin, passive, elle accepte toutes les propositions d'actions de la Capitaine Koyolite Tseila dont l'impression donnée est qu'elle l'utilise comme une clé.
Mais une une clé qui cherche sa serrure, et ce n'est pas dans cette séquence de l'histoire que nous la trouverons.
La frustration vient du fait que les interactions entre les deux femmes fortes du récit sont chargées d'émotions, de début de complicités et de bienveillance qui paraissent intéressées, de la part de la navigatrice du Galion des étoiles. On aimerait que Kei réagisse, tape du poing sur la table, interrompte sa servilité pour affronter avec conscience la réalité.
Comme en tant que lecteur j'ai pris mon parti d'accepter que "ce chapitre" est un pont construit vers la vérité, il se lit avec beaucoup de plaisir et d'exaltation.
Vite, la suite !

André Philippe

5.Posté par Le chien CRITIQUE le 20/07/2020 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
lechiencritique
HONTEUX !
Je trouve que l'auteur dépasse les bornes avec ce texte. Alors que le premier épisode n'avait pas soulevé mon enthousiasme, ce second opus était la dernière chance que je donnais à ce feuilleton.
Et là, la déconvenue à son firmament : j'ai pris mon pied et l'épisode trois n'est pas encore disponible.
Je trouve cela irrespectueux TOTALEMENT pour le pov' lecteur. Je veux la suite !
"L'Ombre du Kaizoku" était pulpé et rempli de capes et d'épées, l'auteur nous donne ici la pleine mesure de son talent : univers riche, personnages qui se complexifient et se nuancent. Nous sommes en plein dans le space opera du 21ème siècle.

Un bémol tout de même, la présentation laisse entrevoir tout le fil de l'intrigue, mais n'est-ce pas aussi un hommage au feuilleton de jadis ?!

Je vous préviens M. Jean Christophe Gapdy, j'ai kidnappé un tardigrade. Si l'épisode 3 n'est pas publié sous 3 jours, je lui arrache une patte par jour de non-parution.

Donc lecteur hypothétique, ne lis surtout pas ce feuilleton sous peine de devoir patienter dans d'horribles souffrances.

6.Posté par Thierry B. le 25/07/2020 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ThierryB
Un épisode 2 qui approfondit les personnages. Moins d'action que l'épisode 1, mais plus d'émotion. Les clins-d'œil et références se succèdent (comme l'intérieur bleu de ma cabine — merci JC Gapdy !). Le plus difficile, c'est, pour moi, de prononcer le nom de Calypsiao (que j'ai fini par rebaptiser Caplyps :0) ! 😀) J'ai aimé l'épisode 1, adoré l'épisode 2, et m'impatiente de découvrir l'épisode 3 !

7.Posté par Erwelyn CULTURE MARTIENNE le 20/12/2020 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
erwelyn
JC Gapdy confirme tout le talent que je lui soupçonnais dès le premier opus. Cette suite s'arrête plus sur les personnages que sur l'action elle-même sans manquer pour autant de suspense et de situations intrigantes.
Il installe clairement son récit dans la durée avec un fil narratif très enrichi. Les personnages prennent de l'ampleur et surtout leurs rôles sont affinés. On déambule un peu plus dans le Galion et surtout on s'attache de plus en plus à Kei. Pour KT, c'est différent. Je n'arrive pas à savoir ce que je ressens vraiment. Elle est à la fois totalement assexuée, néanmoins maternante, profondément mystérieuse. Devinant les références qui ont construit ce personnage, je ne suis pas surprise par son apparence, toutefois il manque peut-être encore un peu de profondeur pour que son charisme soit entier.
Un deuxième opus qui se lit de nouveau avec intérêt et qui encore laisse le lecteur sur sa faim, miam, miam, on veut la suite ☺

8.Posté par Hélène DESTREM le 28/12/2020 15:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HeleneD
Cet épisode m'a surprise par la différence de rythme avec le premier. Alors que j'étais plongée dans l'aventure, voici que l'auteur prend le temps de mettre en place plusieurs informations et de révéler au compte-gouttes quelques détails sur Kei, mais aussi sur les membres du Galion et sur l'histoire du navire corsaire. Ainsi, cet épisode alterne entre passages assez longs durant lesquels Kei partage ses réflexions avec nous, et passages plus intéressants où l'intrigue progresse. Enfin, il se termine par un bel échange au fleuret qui a ranimé l'action très limitée de cet épisode. Un bel hommage à mon propre personnage et à mon propre intérêt pour tout ce qui touche au médiéval et notamment au combat à l'épée ; je remercie ici JC pour ce clin d'œil.

Le personnage de Kei évolue lentement et est toujours assez passif. C'est ce que je regrette depuis le début. J'espère que la jeune enseigne prendra davantage d'initiatives dans l'épisode 3 ; initiatives qui provoqueront ainsi plus d'action !
Autre point que je trouve dommage : l'abondance d'adjectifs et d'adverbes en -ement, tout comme l'abondance de mots et de phrases synonymes pour décrire un même fait/point, une même information/réflexion. Ces épisodes sont construits comme des nouvelles, aussi mériteraient-ils d'être élagués afin que l'histoire en soit plus efficace et gagne ce dynamisme qui lui fait - à mon sens - défaut.

J'ai apprécié tous les nouveaux éléments ajoutés à l'intrigue et la construction évidente de celle-ci qui en ressort. On devine la préparation et la réflexion qui se cachent derrière ce récit. JC Gapdy n'écrit pas au fil de la plume. Il a construit l'histoire de Kei avant de l'écrire. C'est là un exercice assez délicat à mener quand on est auteur et qu'on a souvent envie de se plonger tout de suite dans la rédaction de l'histoire ! Il faut freiner ses ardeurs, il faut de la patience pour prendre le temps réfléchir avant d'agir, pour construire univers et personnages avant de les mettre en scène.

Je vais de ce pas aller lire l'épisode 3.

9.Posté par Yann FAN SPACE OP le 16/01/2021 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
yann_thiebaut
2ème épisode passionnant, meilleur que le 1er, l'intrigue monte en puissance, très bon, encore merci !

10.Posté par Anne-Marie MOUNI le 29/01/2021 15:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
anne
Tout d’abord une perplexité. Premier paragraphe de la page 2 : je ne comprends pas quel est ce détail que Kei regrette.

« ta droiture et ton caractère font que j’ai toute confiance en toi – pour cela et bien d’autres choses d’ailleurs ». Encore des paroles énigmatiques. Et encore des rebondissements incroyables. Paul Féval ne fut pas évoqué en vain dans le premier épisode. Dur d’attendre la fin.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :



⚓️Membres sur le pont
Koyolite TSEILA
Robert YESSOUROUN
Ténèbres PATATE
B BLANZAT
Djackdah NIELLE
Didier REBOUSSIN
Jean-Marc DE VOS
Jean Christophe GAPDY

💬Commentaires et avis