Menu

Notez
Livres

        

Imprésario du troisième Type | Agent to the Stars | John Scalzi | 2005


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 29/07/2012 | Lu 988 fois






Illustration et quatrième de couverture

Venus de l’espace, les Yherajk sont une espèce pacifique et ils aimeraient bien se lier d’amitié avec les hommes. Mais les bonnes intentions ne suffisent pas. Car les Yherajk sont des blobs, des masses gélatineuses informes propres à susciter la répugnance. Pire, ils puent épouvantablement. Dans ces conditions, comment aborder l’humanité sans déclencher aussitôt une regrettable réaction de rejet ?

La solution s’appelle Tom Stein. Tom est un jeune, brillant et ambitieux agent d’artistes à Hollywood, fin négociateur et ingénieux organisateur de plans de carrière. A lui de s’y coller, de préparer le terrain, d’imaginer par quel biais la rencontre pourra se produire au profit mutuel des deux espèces. De concevoir le plan de communication adéquat. Un rude défi, à la mesure de la verve de John Scalzi, l'auteur du Vieil Homme et la Guerre.

Fiche de lecture

Quand on imagine le premier contact entre hommes et extraterrestres, on se réfère d’emblée à des films comme « Rencontres du troisième Type », par exemple, ou « Le Jour où la Terre s’arrêta ». Ca foisonne d’enquêteurs aventureux et inspirés, de communiqués officiels, de savants sur les dents et de musiques ronflantes ». Carl se tait, esquisse un semblant de sourire et ajoute d’un ton solennel : « La réalité a été bien différente. Figurez-vous que le message est arrivé par téléphone. Comparé aux prodiges d’imagination déployés par les scénaristes des superproductions hollywoodiennes, ça peut paraître minable, mais c’est ainsi qu’ont débuté mes relations avec le peuple de Joshua. (John Scalzi)

Le saviez-vous ? Des extraterrestres nous observent discrètement depuis des dizaines d’années ! Et c’est au travers de nos programmes TV que les Yherajks – c’est ainsi qu’ils se nomment – ont appris à mieux nous connaître avant de tenter un premier contact. Ils ont été prudents et discrets, car l’existence du programme SETI montre que les Terriens ont le désir de communiquer avec d’autres être vivants dans l’univers. Mais les films de science-fiction, eux, laissent à penser que les êtres humains sont hostiles à tout contact, de peur de voir la Terre envahie par des peuples venus d’ailleurs. Le souci des Yherajks, c’est que lorsque les aliens de fiction sont violents ou méchants, c’est à eux, les Yherajks, qu’ils ressemblent. Et ceci les perturbe grandement. En effet, dès lors, comment se présenter sous leur meilleur jour aux humains ? La solution s’impose à eux comme une évidence : les Yherajks, qui se sont abreuvés des années durant de nos émissions TV, en déduisent qu’il leur faut faire appel à… un imprésario !

Mais quel plaisir que de lire à nouveau un roman de John Scalzi, un auteur dont j’ai dévoré la trilogie « Le vieil Homme et la Guerre ». Cet ouvrage « Imprésario du troisième Type » est très bon. Il est excellent même !

Cette histoire est narrée avec beaucoup d’humour – qui tient sur la longueur - et l’on reconnaît bien la plume légère et cynique de John Scalzi. Le scénario est à la fois complètement improbable et très imaginatif : des E.T. qui se rabattent sur le monde du show business, fallait y penser !

Mais que l’on ne s’y trompe pas : premièrement John Scalzi ne fait jamais dans le ridicule, et deuxièmement, derrière cette histoire loufoque, il y a une réflexion profonde. Et là où John Scalzi fait fort, c’est que finalement, on y croit et se dit que c’est possible.

En conclusion, pour ma part, j’ai adoré cette lecture. De l’humour, des situations cocasses, de l’action, et une bonne dose d’originalité, font de ce roman un excellent crû, que je vous recommande de découvrir au plus vite !

Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par Jacques BELLEZIT le 24/06/2012 15:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

jacques
Fichtre! Voila de l'originalité! Je le lirai dès que possible

2.Posté par Miroirs SF le 14/04/2017 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MiroirsSF
Effectivement tu as raison, ça pourrait me plaire ! Je le note et le lirai à coup sûr, étant donné le peu de bouquin humoristique en SF. A+

3.Posté par éric MARIE le 16/12/2023 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ATRAVERSLESPACE
Scalzi est dans ma PAL depuis bien trop longtemps.Entre autres, le cycle Le Vieil homme et la guerre qu'il faut que j'attaque, mais 2500 pages ça me rebute un peu. Et pourtant il parait que c'est exceptionnel. SF et humour, mon cocktail préféré.

4.Posté par Koyolite TSEILA le 16/12/2023 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
@ Eric : pour ce qui est du cycle "Le vieil homme et la guerre", à mon avis, seuls les 3 premiers livres valent vraiment la peine. La suite n'est que fioriture et ne présente pas grand intérêt. Voici la fiche et ma chronique : Le vieil homme et la guerre

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.