Menu

Notez
Comics

        

House of X | Powers of X | Hickman, Larraz, Silva | 2019


Un article ajouté/rédigé par | 09/06/2022 | Lu 95 fois




Intégrale
Intégrale
Charles Xavier a un nouveau projet pour les mutants, que l'humanité ne peut refuser. Sur Krakoa, les X-Men et les autres porteurs du gène-X, pourront désormais vivre en paix sans crainte de persécution ou de mort ! Mais l'avenir et le passé de l'homo superior réservent des surprises...

Quel est l'incroyable secret de Moira MacTaggert ?

Avec les deux mini-séries jumelles House of X et Powers of X, Jonathan Hickman crée un nouveau statu quo, le plus important depuis l'arrivée de Chris Claremont sur la série dans les années 70, ou celle de Grant Morrison dans les années 2000.

Fiche de lecture

La grande refonte de l'univers mutant de chez Marvel, par Jonathan Hickman !

Hickman s’est entouré de Pepe Larraz, Clayton Cowles et Marte Gracia, pour s’assurer que la forme sera impeccable, il ne lui restait plus ensuite qu’à nous offrir un fond intéressant, et clairement très surprenant. Comme dans les bonnes séries, difficile de parler des différentes intrigues sans perdre le plaisir de ces nombreux petits twists bien plaisants que le récit nous réserve. Pour résumer, Charles Xavier est désormais conseillé, et décide de suivre une voie différente de son utopie dans laquelle cohabiteraient humains et mutants. Dans la même veine que l’Utopia de Cyclope donc. En fait non, car cette fois-ci, les X-Men ne sont pas seuls, et le Professeur X se donne les moyens d’un projet à l’ambition folle. Nous découvrons ainsi la naissance de la nation mutante de Krakoa.

Mais HoX/PoX ne se résume pas à cela. En effet, nous faisons régulièrement des bonds dans le Temps, avec une année 0 désignée comme le Rêve, durant laquelle se mettent en place bien des choses, puis l’année 10, le Monde, où est située l’action principale, mais nous avons également droit à de la science-fiction dystopique avec l’an 100, et carrément du transhumanisme galactique avec l’an 1000. Bien entendu, ce bon monsieur Hickman a connecté toutes ces époques, à travers lesquelles seuls les fans hardcore de l’univers X pourront facilement évoluer, savourant un déluge de clin d’œil et de références.

Pas de panique cependant, la réécriture de plusieurs décennies d’aventures mutantes se fait en douceur – façon de parler – et les nombreux concepts avancés par Hickman sont explicités entre les chapitres de son œuvre.

Alors oui, tout cela reste malgré tout du titre X-Men, avec des mecs en slips et parfois de la bagarre pour tout résoudre. Sauf qu’ici, l’auteur prend le temps de poser son univers, redistribue les cartes et amène des concepts déjà entraperçus dans ses précédentes créations, mais surtout, apporte des enjeux terribles. Pour la première fois de ma longue existence de bédévore, j’ai éprouvé un vertige en lisant une réflexion d’un personnage employé d’une nouvelle manière, originale, et fine. « Nous perdons tout le temps« … Au vu de la situation, de son pouvoir mutant et de ce qu’elle a enduré, tout simplement incroyable.

Bref, ce récit ouvre un nouvel univers mutant chez Marvel, avec bien entendu pléthore de nouveaux titres. J’ignore si je lirai tout, mais Marvel sait comment séduire les patates ténébreuses, soit en incluant Moon Knight, soit Captain Britain…

Oui je sais, c’est facile de séduire une pomme de terre. Quoiqu’il en soit, ce House of X/ Powers of X est à mes yeux un incontournable, à découvrir rapidement !




Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.