Menu
Facebook
Pinterest

Ray Bradbury à propos de la SF

Ray Bradbury à propos de la SF
"La science-fiction est la littérature la plus importante de l'histoire parce qu'elle est l'histoire des idées, l'histoire de nos civilisations naissantes."





Dans la même rubrique :
< >

Notez
Films

        

First Man : Le Premier Homme sur la Lune


Rédigé par le 26/01/2020 | Lu 342 fois




First Man : Le Premier Homme sur la Lune
Pilote jugé « un peu distrait » par ses supérieurs en 1961, Neil Armstrong sera, le 21 juillet 1969, le premier homme à marcher sur la Lune. Durant 8 ans, il subit un entraînement de plus en plus difficile, assumant courageusement tous les risques d’un voyage vers l’inconnu total. Meurtri par des épreuves personnelles qui laissent des traces indélébiles, Armstrong tente d’être un mari aimant auprès d’une femme qui l’avait épousé en espérant une vie normale...

Note

Ce film est adapté de la mission Apollo 11 et de la biographie First Man - Le premier Homme sur la Lune de James Hansen de 2005.

Présentation

First Man, le premier homme sur la Lune ou… un poisson nommé Armstrong.

Très intéressée que je suis par les missions Apollo du programme spatial américain, j’avais hâte de découvrir cette histoire adaptée de la biographie de l’astronaute Neil Armstrong, le héros. Le film nous montre une tranche de sa vie, c’est-à-dire les quelques années précédant LA mission Apollo 11.

Le rythme est lent, mais cela ne m’a pas dérangée outre mesure.

En revanche, passer 2h20 devant ma TV à regarder un insociable se comporter par moments comme un trouduc envers sa femme et ses enfants, aussi brillant soit-il ( !), qui ne lâche quasiment pas un mot et qui vous contemple derrière l’écran avec autant d’émotions qu’un poisson dans son bocal, là je dis : non merci, ça ne m’intéresse pas. Est-ce que Neil Armstrong était aussi inexpressif que ça ou bien est-ce que cette impression est due au jeu de l’acteur Ryan Gosling ? Mystère.

Bref ! Pour autant, ce n’est pas parce que le film m’a fait ni chaud ni froid qu’il est mauvais.

Pour ma part, je l’avoue, j’avais quelque peu idéalisé le personnage du fait de son exploit à être le premier homme à avoir foulé le sol lunaire. Au moins, le réalisateur a – d’après ce que j’ai compris - retranscrit respectueusement la biographie d’Armstrong et n’a pas cherché à embellir sa personnalité, telle que les gens auraient pu se la représenter. Une des qualités de ce film réside donc dans le fait que le réalisateur nous montre Neil Armstrong tel qu’il était vraiment, sans fioritures qui auraient séduit un plus large public.

A noter le très beau moment visuel à la fin lorsque les deux astronautes survolent la Lune au plus près.

Au final, ce n’est pas un film que je visionnerai une seconde fois, mais ce n’est pas non plus un film que je déconseille.

Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de supprimer les commentaires qui sont contraires au Règlement.