Menu

Notez
Films

        

Elysium | 2013


Un article ajouté/rédigé par | 04/01/2014 | Lu 844 fois




Elysium | 2013

Affiche et synopsis

En 2154, la population humaine riche vit désormais dans une station spatiale baptisée Elysium. Les pauvres sont restés sur une Terre surpeuplée, même si certains d'entre eux tentent de s'enfuir. Un certain Max pourrait instaurer l’égalité entre ces deux mondes…

Présentation

Elysium est un truc visuel de Science-fiction avec des scènes musclées et bien explosives qui font "Pan ! Pan ! Boum ! Boum !", agrémenté de dialogues étudiés avec soin, tels que des "Putain ! Je vais t’éclater la tronche !" en veux-tu en voilà. Ca canarde, ça explose et ça pète de tous les côtés, sous un copieux jus d’hémoglobine. Les effets spéciaux sont classes, il faut le dire : on peut même voir le sang gicler au ralenti. C’est for-mi-dable !

Et pourtant, derrière cette violence gratuite et la honte que représente ce "machin" pour la Science-fiction, il y avait de la douceur et de belles idées. A commencer par les magnifiques plans dans l’espace sur la station Elysium et ses installations. L’amitié entre les deux enfants et la promesse qu’ils se sont faits. Puis on devinait même un peu de suspense grâce à un jeu politique sournois et rondement bien mené par Jessica (Jodie Foster).

Mais ce n’était là que des bribes éphémères d’un scénario tout aussi éphémère que le réalisateur a tout simplement et tristement détourné pour servir de la grosse baston, sans avoir su en saisir les bons ingrédients pour en extraire un nectar.

Ce qui aurait pu donner un film intéressant, si le scénario avait été soigné et travaillé, et conduire à une réflexion (qui n’existe pas ici), se résume finalement par une morale à deux balles :

"Le paradis s’achète ! Il n’est accessible qu’aux plus favorisés, et des méchants égoïstes en protègent férocement l’accès. Mais il suffit de supprimer cette chasse-gardée, de faire un reset sur un programme informatique, et le reprogrammer, pour que tout le monde soit enfin heureux et en bonne santé."

Consternation, consternation… et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu...

Bref, si vous appréciez les films qui déchirent et la grosse baston, cette chose d'Elysium vous comblera de bonheur ! Si au contraire, tout comme moi, vous préférez les films avec un bon scénario, teinté de réflexion, passez votre chemin.

Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


💬Commentaires

1.Posté par Thierry B. le 31/01/2014 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ThierryB
Au départ, ce n'est pas mal du tout, mais le final tourne à la "baston" classique. Dommage, car l'idée est excellente.

D'autre part, on sent bien que ce film est dû aux mêmes "pères" que "District 9" : décor désolé, différence frappante entre certaines classes de la société, ...

2.Posté par . MAESTRO le 06/07/2014 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maestro
J'ai beaucoup aimé le début du film. Il y a des personnages nuancés, et ce aussi bien sur Terre que sur Elysium. On évite le manichéisme des méchants riches contre les gentils pauvres. Oh, bien sur, il y a une critique sévère de la dérive capitaliste actuelle. Et les différences de classes sont hypertrophiées. Mais Bloomkamp traite cela avec un doigté qui rappelle District 9... un peu trop peut-être ?

Les personnes sont plutôt bien campés, même si la relation entre les deux héros tient du cliché : "enfant, je t'ai fait une promesse, je la tiendrai, voilà c'est fait, zut je meurs..." J'ai aussi un regret quant à Jody Foster. J'adore cette actrice mais ici son talent est sous-exploité.

Le problème, c'est la deuxième partie du film. Ca tourne à la bagarre décérébrée. Je regrette, par exemple, l'absence totale d'interaction entre les "pirates" et les habitants d'Elysium. Ca aurait permis d'ajouter de la profondeur au film.

3.Posté par Véronique TARDY le 12/06/2023 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vlana
J'adore ta présentation Koyolite ! Je me suis bien marrée en la lisant !

C'est vrai que l'idée du film est pas mal. Le début passe bien et on peut encore s'attendre à un film correct, jusqu'au moment où ça dérape sérieusement pour devenir quelque chose de vu tellement de fois que ça n'a plus aucun intérêt ! Le scénario n'est qu'un prétexte comme un autre. J'imagine qu'ils ont fait de beaux effets spéciaux pour attirer encore plus de public, mais en dehors de cela, franchement pourquoi voir ce film ? Que viennent faire Jody Foster et Matt Damon dans cette affaire ? Ils avaient le toit de leur maison à refaire ? D'habitude, ils ont plus de discernement pour choisir les films dans lesquels ils jouent.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

Le Galion des Etoiles est un site sans publicité. Vous aimez nos articles, matelots ? Vous pouvez faire un don et ainsi soutenir Le Galion des Etoiles. Merci !