Menu

Notez
Doctor Who | Films, séries et épisothèque

        

Doctor Who - 09.11 Heaven Sent

Descente au Paradis


Un article ajouté/rédigé par | 29/09/2018 | Lu 322 fois




Le Docteur se retrouve seul, dans une étrange forteresse où vient de l'envoyer Me (ou Ashildr, si vous le préférez). A la demande de mystérieux commanditaires, l'ex-viking l'a en effet piégé. Mettant sur le dos de Risgy un crime qui n'a jamais eu lieu (voir épisode précédent), elle l'a poussé à tout faire pour sauver le jeune homme. Malheureusement, si le piège a fonctionné, il a aussi fait une autre victime collatérale. Emportée par sa témérité, Clara, sa pétillante compagne, a payé le prix fort, et perdu la vie.

Mais, ici, le Docteur ne peut plus rien pour elle. Pas question de remonter le temps et empêcher la mort de Clara. L'événement est marqué comme un point fixe dans l'histoire. Et d'ailleurs, comment pourrait-il même tenter de le faire, alors qu'il n'a plus ni son Tardis, ni son tournevis sonique ?

Le Docteur est donc seul.

Seul ? Vraiment ?

En fait, non. Dans les couloirs et salles de cette forteresse, erre une créature lugubre, dont le seul contact risque de tuer le Seigneur du Temps. Ce dernier ne peut donc que se déplacer sans cesse, retardant autant que possible l'inévitable rencontre avec l'autre occupant des lieux. Une tâche d'autant plus compliquée car la bâtisse se modifie régulièrement. En effet, les murs, les couloirs et autres passerelles bougent à intervalles réguliers, raccourcissant ou allongeant la distance qui le sépare de la créature. 

Cette dernière a déjà un sérieux "palmarès" à son actif : en voulant lui échapper, le Docteur a dû plonger dans l'immense puits situé au centre de la forteresse. Avant de remonter à la surface, il voit des dizaines, des centaines de squelettes jonchant le fond de l'eau. Une scène glaçante. Et pas uniquement à cause de l'eau froide.

Mais peut-être y a-t-il bien moyen de fuir les lieux. Des indices (laissés par qui, au fait ?) donnent à penser qu'une salle, une seule, offre une sortie. Mais comment la trouver dans ce dédale mobile ?

Un épisode qui m'a réconcilié avec ce 12e Docteur. Un scénario inhabituel, avec un Seigneur du Temps dans le rôle du gibier et montrant des émotions que l'on croyait disparues chez lui. Et un final plutôt inattendu. En résumé, une belle réussite !

Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Djackdah NIELLE
Robert YESSOUROUN
Koyolite TSEILA
Christobal COLUMBUS
Philippe ANDRÉ
Jean Christophe GAPDY
Didier REBOUSSIN
Paul DEMOULIN

💬Commentaires et avis