Menu

Notez
Livres

        

Dissidence | Jean-Marc De Vos | 2021


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 01/03/2021 | Lu 422 fois






Dissidence @ 2021 Jean-Marc De Vos
Dissidence @ 2021 Jean-Marc De Vos

Illustration et quatrième de couverture

Des milliardaires abandonnent leurs empires industriels à des inconnus. Un mystérieux rayon envoyé depuis Phobos met hors service un satellite météo américain. À Monaco, qui sont ces « Éveillés » convoqués par la richissime Émilie Germain-Rozet pour activer le plan Dissidence ?

Et pendant que se développe un complot qui menace la planète, un commissaire alcoolique et une inspectrice suspectée de corruption sont associés pour une enquête bancale relative au mal-être d’un financier belge. Comment cet improbable et pathétique duo pouvait-il se douter que le destin de l’humanité reposait entre ses mains ?

Lien utile

Acheter le livre chez Amazon
👉 https://amzn.to/474qZAB

Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par Jacques TIMMERMANS le 13/03/2021 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

jacques.timmermans@skynet.be
Un thriller de science-fiction pur jus, dans un futur assez contemporain, mené par des personnages de caractères, taillés dans le roc, et sous la plume d’un auteur qui affiche une connaissance poussée du milieu policier, ce qui ne rend que d’autant plus réalistes et truculentes les nombreuses scènes d’actions.
Cela se lit dès lors d’une traite, emmené par une écriture addictive et dans l’impatience du dénouement final, mais que l’on craint ensuite de voir arriver tant la chute semble abyssale. Et pourtant, la morale est belle et l’humanité ferait bien de l’entendre.

Citation :
« Le lendemain matin, le président des États-Unis tweetait à destination de toute la planète : « Les Martiens ont détruit un de nos satellites militaires avec un rayon de la mort. Que tout le monde reste calme, je gère la situation avec la Space Force. »
En quelques minutes, plus personne n’arriva à se connecter à sa messagerie, sur les médias en ligne ou à n’importe quoi desservi par internet : les réseaux saturaient, au bord de la rupture. Nul n’avait prévu que cinq milliards de terriens chercheraient à avoir accès aux mêmes sites en même temps. Il ne restait que les chaînes de télé pour relayer l’information. Et quelle information ! »

2.Posté par Patricia NAYHOUSTON le 19/12/2021 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Patricia
« Des milliardaires abandonnent leurs empires industriels à des inconnus. Un mystérieux rayon envoyé depuis Phobos met hors service un satellite météo américain. À Monaco, qui sont ces « Éveillés » convoqués par la richissime Émilie Germain-Rozet pour activer le plan Dissidence ? Et pendant que se développe un complot qui menace la planète, un commissaire alcoolique et une inspectrice suspectée de corruption sont associés pour une enquête bancale relative au mal-être d’un financier belge. Comment cet improbable et pathétique duo pouvait-il se douter que le destin de l’humanité reposait entre ses mains ? »

Si je rangeais ce roman dans le genre de la science-fiction, je l’amputerais d’une de ses dimensions. De même si je vous annonçais qu’il s’agit d’une enquête policière. Les deux s’y marient avec bonheur, avec beaucoup de naturel. Rien n’y semble forcé ni invraisemblable. L’auteur est documenté, il parle de ce qu’il connaît et cela se ressent.

Les personnages sont solides, bien campés, typés quoique sans excès. Authentiques au point qu’on s’attendrait à les croiser un jour, certains sont particulièrement attachants. De ceux qu’on souhaiterait rencontrer. Si l’univers est rassurant, presque routinier, il ne s’agit que de la partie visible de l’iceberg. Sous l’eau glacée, on glisse vers des découvertes, on remonte le courant avec les enquêteurs, si bien qu’on a du mal à déposer le bouquin avant de l’avoir terminé. D’autant plus que la fin n’est en aucun cas un récit qui s’effiloche ou s’affadit. Au contraire ! C’est alors que tout prend pleinement son relief.

Quand c’est terminé, il reste des questions sous forme de « Et si...» ou de « Pourquoi pas?» et le regret d’avoir fini de lire la dernière page. D’autant plus que l’humour est très présent; et qu’il fait mouche.

En conclusion, bien que n’étant pas une inconditionnelle de la science-fiction, j’ai adoré !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.