Menu

⚓A propos du Galion des Etoiles

Blog partenaire

Articles à paraître :

  • Rdv avec la Peur (LM)
  • Echec à la Poisse (RY)
  • Robots, SAP (RY)
  • La Chose qui pensait (DR)
  • Le Casino du réel (RY)
  • Le Sacre du Printemps (RY)
  • Night Sky (PdT)
  • L'Éruption du Karamako (KT)
  • Les Orphelins du Ciel (BB)






Notez
Livres

        

Dévastation | Daniel Mathieu | 2019


Un article ajouté/rédigé par | 12/02/2022 | Lu 492 fois




Réédition Plumes Ascendantes | 2022
Réédition Plumes Ascendantes | 2022
Une nuit, l’astronome Eric Edner découvre un nouveau corps céleste dans le système solaire. Ce caillou, ou plutôt ce qu’il contient, va troubler la vie sur Terre. Du trouble à la dévastation, il n’y a qu’un fossé, que l’humanité va franchir, un pas après l’autre.

Dans ce roman d’anticipation, « l’étranger » devient le révélateur des inconséquences humaines, mises à nu avec un humour féroce.

Un roman d’anticipation prenant, drôle et acerbe. En un mot, dévastateur.

Fiche de lecture

Édition 2019
Édition 2019
J'ai découvert "Dévastation" par hasard, alors que le livre n'était pas encore en vente sur Internet, au début de cette année 2019. La quatrième de couverture a tout de suite éveillé mon intérêt. Ceci dit, après lecture du roman, on se rend bien compte que ce n’est pas l’arrivée du caillou qui fait avancer l’humanité vers la dévastation. L’humanité va dans cette direction toute seule…

"Dévastation" est une merveille. Un roman d’anticipation comme j’en ai rarement lu. La richesse de la narration est au rendez-vous, du début à la fin, sans jamais s’essouffler. Le plus délicieux est à savourer au niveau de la satyre quasi permanente que l’auteur manie avec talent et délectation, démontrant une érudition certaine mais jamais prétentieuse.

Que dire du vocabulaire ? Ce roman en regorge et l’auteur le met très bien en valeur. Je sais déjà que je relirai ce livre afin de m’imprégner de cette narration d’une grande richesse.

"Dévastation" réunit tous les ingrédients qui font d’un livre une merveille de l’art, de la culture et de l’imagination humaine. L’art de manier les mots, la culture qui va de la maîtrise de l’écriture à la mise en relief des déviances de notre monde, parfaitement analysées, et l’imagination humaine qui permet de se projeter dans l’avenir, d’en anticiper les contours, de nous faire voyager loin de notre souvent morne quotidien.

L'histoire raconte l'arrivée sur Terre d'une poignée d'extraterrestres qui, écœurés de voir les humains souiller leur monde et le vider de ses ressources sans penser aux générations futures mais seulement à leur "petit" profit immédiat, vont leur imposer un changement radical d'attitude. Les grands hommes sont pieds et poings liés, humiliés par la puissance de ces nouveaux venus qui imposent leur loi, obligés de se plier aux exigences des étrangers pour le bien de la planète et de ses habitants. Les extraterrestres se veulent bienveillants. Ils n'hésitent pas à user de leur technologie pour soumettre les récalcitrants. C'est à la fois jouissif de voir les dirigeants de la Terre obligés de se préoccuper de cette planète qu'ils méprisent, et un peu effrayant de voir à quel point nous serions impuissants à nous défendre, voire totalement ridicules, si une telle situation venait à se produire...

J’ai lu ce livre avec un grand plaisir. Je regrette cependant de ne pas en avoir appris davantage sur les extraterrestres, sur leur société, sur leur technologie. À l’instar des Terriens dans le roman, le lecteur ne fait qu’entrevoir la civilisation étrangère.

Autre point que j’aurais aimé voir développé par l’auteur : la façon dont doit s’opérer la « dénatalisation ». Nous sommes en effet de plus en plus nombreux sur cette pauvre planète que nous consommons à outrance, et un jour viendra où il faudra se pencher sur cette question brûlante. Nous sommes attachés au fait de pouvoir avoir des enfants quand on veut, comme on veut, sans autres limites que celles que nous décidons nous-mêmes – et encore ce n’est valable que dans certains pays, dans d’autres les femmes n’ont pas le choix… Le problème de la surpopulation se posera gravement dans les prochaines années. Alors que faire ? Comment le faire ? Car, comme le demande l’une des extraterrestres : « Quelqu’un peut-il me justifier la nécessité de se reproduire comme des lapins ? » La justification de garantir la survie de l’espèce n’est plus d’actualité. Au contraire : cette reproduction effrénée va nous conduire à notre perte. J’aurais bien aimé lire dans ce livre les solutions imaginées par l’auteur…

"Dévastation" fait écho à ce que je pense du monde. L’auteur le présente avec un ton pince-sans-rire que j’ai particulièrement apprécié.

À toutes les personnes qui souhaitent allier l’utile à l’agréable, qui souhaitent s’instruire en s’évadant, je recommande la lecture de ce livre.

Note

La fiche de lecture ci-dessus est du 25.07.2019 et se réfère à l'édition 2019 de Dévastation. En février 2022, le roman a été réédité chez Plumes Ascendantes.

Lien utile


Hélène D.G.
Fan de SF depuis toujours, j'en écris depuis mes neufs ans. J'aime créer les mondes et aventures... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Christobal COLUMBUS le 02/04/2022 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ChristoColumbus
L’invasion extraterrestre a déjà été servie – et combattue avec succès ou pas - à toutes les sauces (aérienne, terrestre, navale, microbienne, humoristique, etc ) mais voici une mouture assez particulière.

Des aliens (les Koriens) ne viennent pas nous envahir mais plutôt remettre de l’ordre sur notre planète en perdition.
Avec leur technologie, pas besoin d’être nombreux pour venir faire la loi. La Terre est divisée en cinq zones chacune dirigée par un représentant korien. Leur but ? Remettre l’humanité sur le droit chemin ; celui des valeurs essentielles de la vie et de l’écologie.
La nature humaine reste alors fidèle à elle-même et se partage entre résistance et collaboration…

Tels une certaine série télévisée d’invasion extraterrestre des années 80 (les rats en moins), les chapitres sont nombreux et sont des épisodes racontant ce qu’il se passe aux cinq coins du monde au fur et à mesure de la présence alien et de leurs impositions. Les humains les plus récalcitrants sont anéantis pour calmer le reste du troupeau.

Le lecteur tombe assez rapidement dans un rapport écologique planétaire qui - il faut le reconnaître - est bien réel mais mon impression est que l’auteur ne semble que vouloir s’acharner contre l’humanité et convaincre ses lecteurs tout au long de son ouvrage.

L’écriture est très bonne, le style est vraiment bien et la précision des détails et évènements sont très poussés mais à un point que parfois – malgré la taille des chapitres – ces épisodes semblent un peu longs et assez similaires.

Je trouve également certains aspects imaginés par l’auteur assez osés. La soumission imposée à l’Humanité, le coté « Tu te révoltes ? J’vais te faire comprendre qui est le maître » jusqu’à l’anéantissement de villes entières, l’imposition d’une langue mondiale, l’éradication totale d’une religion, l’imposition d’une idéologie, … Il faut croire qu’il n’y a qu’une seule et unique solution pour faire entendre raison à l’Homme et cette façon de faire est pourtant toujours montrée du doigt et est à l’origine de toutes les guerres.
Difficile de commenter plus en profondeur un tel ouvrage car cela imposerait de dévoiler des convictions et avis personnels à propos entre-autres d’écologie ou de politique.

DEVASTATION est le constat de notre planète, une mise en évidence de notre situation à tous.
L’auteur s’acharne et évoque absolument tout ce qui ne va pas : démographie en perpétuelle croissance, pollution, profits financiers, pouvoir politique et commercial et j’en passe, avec une chute sans surprise.
Sans aucune critique, je reste donc sur une appréciation assez mitigée, assez neutre.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :



⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Koyolite TSEILA
Christobal COLUMBUS
Djackdah NIELLE
Erwelyn CULTURE MARTIENNE
B BLANZAT
Philippe LEMAIRE
Ténèbres PATATE

💬Commentaires et avis