Menu

A propos du Galion des Etoiles

Blog partenaire

🚀 Poste de pilotage

Articles à paraître, prochaines destinations :

  • Gravé sur Chrome (PA)
  • Vanité (DR)
  • Rdv avec la Peur (LM)
  • House of X, Powers of X (PdT)
  • Echec à la Poisse (RY)
  • Robots, SAP (RY)
  • Lamb (BB)
  • Mad Max (LM)
  • OMS en série (KT)

Entre parenthèses, ce sont les initiales des chroniqueurs. L'équipe de rédaction du Galion est au taquet ! :-)




La Science-fiction et l'Imaginaire naviguant sous le pavillon de la Suisse

Notez
Livres

        

Des milliards de Tapis de Cheveux | Die Haarteppichknüpfer | Andreas Eschbach | 1995


Un article ajouté/rédigé par | 20/10/2012 | Lu 2649 fois


⚓️TAGS : 1995, Andreas Eschbach


Des milliards de Tapis de Cheveux | Die Haarteppichknüpfer | Andreas Eschbach | 1995
Quelque part aux confins de l'Empire, sur un monde oublié de tous... une petite planète apparemment anodine. Sauf que, depuis des temps immémoriaux, les hommes s'y livrent à une étrange occupation : tisseurs de père en fils, ils fabriquent des tapis de cheveux destinés à orner le Palais des Etoiles de l'Empereur.

Pourtant, une étrange rumeur circule. On raconte çà et là que l'Empereur n'est plus. Qu'il serait mort, abattu par des rebelles. Mais dans ce cas, à quoi peuvent donc servir ces tapis ? Et qui est cet homme si étrange qui prétend venir d'une lointaine planète ? Lui aussi affirme que l'Empereur est mort...

Fiche de lecture

« Nœud après nœud, jour après jour, une vie durant, les mains de l’exécutant répétaient sans cesse les mêmes gestes, nouant et renouant sans cesse les fins cheveux, des cheveux si fins et si ténus que ses doigts finissaient immanquablement par trembler et ses yeux par faiblir de s’être si intensément concentrés – et pourtant, l’avancée de l’ouvrage était à peine perceptible ; une bonne journée de travail avait comme maigre fruit un nouveau fragment de tapis dont la taille approximative n’excédait pas celle d’un ongle. »

Loin de tout ce que l’on connaît dans le genre, ce roman magistral, paru en 1995, est un OVNI de la science-fiction. En plus d’être passionnant, il présente l’avantage d’être abordable à tous, qu’on soit fan de SF ou pas, tant son récit et sa construction sont originaux.

Ce très bel ouvrage d’Andreas Eschbach (auteur allemand dont j’ai déjà vanté les mérites), nous fait voyager à travers les mondes et les étoiles. Construit à la manière d’un puzzle, chaque chapitre du roman est une pièce (ou un tapis ?), qui une fois assemblée aux autres, offre une fresque gigantesque et… surprenante. Chaque chapitre, apparemment sans rapport les uns avec les autres, nous présente un morceau de la vie d’un personnage, qui viendra s’emboîter dans cet ensemble à la fois cohérent et stupéfiant, dans un seul but : lever le voile sur le mystère lié aux tapis de cheveux.

Alors bien sûr, on peut ressortir un peu frustré de cette lecture, car on voudrait en savoir d’avantage sur le monde (avec son roman Kwest, paru en 2001, Andreas Eschbach nous fera revenir dans cet univers, quelques millénaires plus tôt) imaginé par l'auteur, ainsi que sur cet immense Empire, son Empereur et son Palais des Etoiles… Il en va de même concernant les personnages, dont pour certains, on ignore tout du devenir. La seule vraie réponse que l’on aura, c’est celle à la question que l’on se pose depuis le début : à quoi servent ces milliards de tapis de cheveux ? Il s’avère que c’est une folie, dans son idée, mais qu’elle est pire encore dans les conséquences que sa mise en œuvre a impliquées de manière inexorable… Finalement, c’est une histoire bien triste.

En résumé, « Des milliards de Tapis de Cheveux » est un livre qui m’a fait - dès sa première lecture - une très forte impression. Il fait partie de ces ouvrages que je relis régulièrement, juste pour le plaisir. C’est un véritable coup de cœur, une histoire délicieusement mélancolique, qui m’inspire et me fait rêver : le Palais des Etoiles, ainsi que celui des Larmes, m’ont marquée à tout jamais…

Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction, d’Imaginaire et de récits maritimes depuis toute petite, ce sont des... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par A.C. de Haenne le 25/04/2014 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah, je ne savais pas qu'il existait un autre roman dans le même univers. Merci pour l'info.
Et je ne peux qu'être d'accord avec toi, ce roman est formidable. Court et puissant à la fois. Une bonne dose de sense of wonder telle que seule la SF peut nous en donner.

A.C.

2.Posté par Bernard ROUX le 17/07/2020 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BFjrla
J'ai lu ce roman il y a une bonne dizaine d'années, et il figure toujours dans mon top 10. Il faudrait d'ailleurs que je le relise. J'en garde un souvenir très fort, assez triste mais finalement, dans son approche et son intrigue, quelque chose d'extrêmement humain, révélateur de fonctionnements on ne peut plus réalistes voire politiques. J'ai souvenir aussi de ruptures dans le déroulement de l'histoire qui pouvaient être un peu pénible, et d'un formalisme peut-être un poil en dessous de la qualité de l'intrigue.
Mais une oeuvre absolument magistrale en tout cas.

3.Posté par Mello VON MOBIUS le 11/04/2021 20:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mello
Le titre est étrange, le synopsis intrigue... et le livre qui se révèle est un chef d’œuvre ! Ici, les chapitres ne suivent pas une poignée de personnages, mais ils sont comme des pièces de puzzle qui viennent former une fresque hallucinante et démesurée. L'histoire parcours les systèmes et les années (ça m'a un peu évoqué Warhammer 40k sur ce point) pour esquisser bien des histoires, et si toutes ne sont pas explicitées, les indices semés par-ci par-là permettent au lecteur de comprendre et de prendre toute la mesure de cet univers là.
Que sont ces tapis de cheveux ? Pourquoi sont-ils fabriqués ? Où sont-ils emmenés ? L'Empereur-Dieu est-il réellement mort alors que les étoiles brillent toujours ?
Autant de questions lancinantes qui dérangent tant le lecteur que les personnages, jusqu'à un dénouement qui donne le vertige.

4.Posté par Hélène DESTREM le 06/10/2021 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HeleneD
J'avais ce roman en ligne de mire depuis pas mal de temps, depuis que notre capitaine l'a présenté sur les réseaux sociaux. C'est cette année que je me le suis procuré, dans sa version publiée chez L'Atalante, et dont l'illustration de couverture diffère, évidemment, de celle de l'édition J'ai Lu.

J'ai dévoré ce roman en quelques soirées, quatre ou cinq. Il est passionnant.
Au début, "Des milliards de tapis de cheveux" m'a déstabilisée. On ne sait pas trop où l'auteur veut nous emmener et quel est le but de tout ce qui est raconté. La SF n'est pas vraiment présente dans les premiers chapitres et j'avoue avoir montré quelques signes d'impatience. Mais j'ai tenu bon : je n'ai pas feuilleté la fin avant d'y arriver !
On est tout de suite frappé par la dureté du monde présenté, par une société et une religion impitoyables. C'est éprouvant. C'est terrible de voir à quel point l'être humain peut être abominable envers son prochain. On le sait bien, mais en prendre ainsi la mesure m'a apporté pas mal de désespoir... Chaque chapitre en rajoutant une couche au précédent, j'avais l'impression de plonger dans un trou noir de tristesse.

Chaque chapitre présente un personnage autour duquel gravitent d'autres personnages. Ce qui est génial, dans ce livre, c'est que le chapitre suivant développe la vie de l'un des personnages qui ont gravité autour du précédent, nous apportant son point de vue et des éclaircissements sur de nombreux points obscurs soulevés précédemment. Ainsi, d'existence en existence, on avance dans cet univers, autant dans le temps que dans l'espace, et on en découvre toute la terrifiante profondeur. Et chaque chapitre apporte son lot de tragédies humaines.
Puis survient le Palais des Larmes. Et là tout commence à s'imbriquer, à s'accélérer, à révéler l'abomination qui se cache derrière le tissage de ces milliards de tapis de cheveux.
Je n'aurais jamais deviné la chute, mais elle correspondait à ce à quoi je m'attendais. L'auteur a mis, tout au long du récit, les ingrédients nécessaires à cette chute diabolique. Diabolique et magnifique.

Je rejoins l'avis de Koyolite concernant le regret éprouvé quant à certains personnages, notamment ceux qui reviennent à plusieurs reprises, et dont on ignore tout de la destinée. C'est dommage... même si, bien sûr, on peut imaginer ce qu'on veut et leur inventer un destin positif, histoire de ressortir de là avec un peu d'espoir et de foi en l'humanité, quand même...

Mais ce regret n'est rien par rapport au formidable voyage auquel nous convie l'auteur. Je garderai en mémoire les décors incroyables de plusieurs planètes, notamment celle du Palais des Larmes. Les descriptions sont justes, les mots choisis sont parfaits. La narration est fluide et on pénètre sans aucune difficulté dans l'univers de ce roman.

"Des milliards de tapis de cheveux" est un roman grandiose, vertigineux et terrifiant à la fois.
Une histoire tissée d'une manière que je n'avais encore jamais lue, dans son fond comme dans sa forme.
En un mot : EXTRAORDINAIRE !
Si vous êtes fan de SF - et même si vous ne l'êtes pas, d'ailleurs - il est à lire absolument.
On comprend mieux pourquoi il a reçu tant de prix littéraires.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :



⚓️Membres sur le pont
Djackdah NIELLE
Robert YESSOUROUN
Koyolite TSEILA
Didier REBOUSSIN
Jean-Marc DE VOS
Jean Christophe GAPDY
Christobal COLUMBUS
B BLANZAT

💬Commentaires et avis