Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Le capitaine et l’équipage du Galion des Etoiles vous invitent à explorer la Science-fiction et les mondes imaginaires en partageant leurs découvertes et leurs passions pour ces thèmes qui leur sont chers. La bienvenue à bord !
Notez

Deep Impact



Article rédigé par le 07/11/2011
Lu 456 fois



Leo Beiderman, quatorze ans, est élève du club d'astronomie de son lycée. Il prend une photo du ciel étoilé à travers son télescope et découvre sans le savoir une comète qui se dirige vers la Terre. Prévenu, le président des États-Unis fait appel à un ancien astronaute, Spurgeon Tanner, qui est chargé de diriger une mission internationale à bord du vaisseau expérimental Messiah. Ils doivent se poser sur la comète et tenter, par des charges nucléaires, de la dévier de sa trajectoire. Sur Terre, le cataclysme imminent suscite les réactions les plus extrêmes car la collision entre la comète et la planète terre pourrait signifier la fin du genre humain...


Deep Impact

Présentation

Armageddon et Deep Impact étant sortis à peu près en même temps, il semble inévitable d'établir une comparaison. Et la conclusion est assez rapide : Armageddon est une daube alors que Deep Impact est un petit bijou.

Ce qui frappe avec Deep Impact, outre la météorite, c'est la crédibilité du film. Il y a d'abord la crédibilité scientifique. On ne cherche pas à faire croire aux gens que nous pourrons faire face. Si un astéroïde de cette taille se pointe, nous sommes impuissants (pour le moment) à éviter l'impact. Le film se concentre donc avec beaucoup de pertinence sur les conséquences. Toujours au niveau scientifique, celles qui sont évoquées dans le film me semblent correctes : tsunami, souffle, hiver permanent, extinction globale... Bref : la base est bonne.

Sur base de cela, le film construit une approche politique et économique cohérente. Je pense que les gouvernements tenteraient effectivement de faire survivre une poignée d'heureux élus. Cela pose bien des questions, et en premier celle de l'égalité des vies humaines... Le film évite tout messianisme, tout angélisme, toute dérive populiste. Il aborde le sujet avec intelligence, sensibilité et réalisme. Honnêtement, je ne m'attendais pas à un si haut niveau de maturité de la part de Hollywood.

L'histoire, puisqu'il y en a une, est bien ficelée. Les scènes d'émotion et d'action sont bien balancées. Le fil conducteur est solide, avec quelques rebondissements.

Bref : un très bon film !


Maestro *
A bord du Galion, Maestro occupait la fonction de naturaliste. Il observait, analysait et quand... En savoir plus sur cet auteur

        

Commentaires

1.Posté par KOYOLITE TSEILA le 07/11/2011 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Un film captivant. Que feriez-vous s'il ne vous restait plus que quelques heures à vivre ?

2.Posté par THIERRY le 07/11/2011 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ThierryB
Largement supérieur en qualité à Armageddon, sorti la même année. Ici, on met plus l'accent sur la dimension humaine face à la catastrophe imminente. Le sacrifice finale de certains n'a pas présenté comme un coup de tête de "trépanés aux gros bras", mais par des gens finalement comme vous et moi. Je le revois régulièrement avec le même plaisir que la première fois.

Nouveau commentaire :
SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de supprimer les commentaires qui sont contraires au Règlement.