Menu

Notez
Films

        

Civil War | 2024


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 22/04/2024 | Lu 690 fois






Affiche et synopsis

Dans un futur proche, une équipe de journalistes parcourt les États-Unis au cours d'une guerre civile qui s'intensifie rapidement et qui a englouti le pays tout entier.

Source : IMDB


Présentation

Sensation forte...

Je ne sais pas si j'ai aimé Civil War. En tout cas, ce fut pour moi une expérience cinématographique percutante.

Un film essentiel, qui après sa vision, fait beaucoup réfléchir sur la condition humaine, la manière de suivre son instinct de survie dans un territoire en guerre, dans son propre pays. Le coup de poing dans le ventre et une massue fracassante annihilent tout point de vue objectif. Notre esprit d'analyse est mis à mal suite à la malignité d'un scénario qui parsème, par-ci, par-là, des éléments flous qui se précisent au fur et à mesure que le groupe de journalistes avance dans son road-trip violent. Dans ces conditions, pour essayer de comprendre, l'on ne sait vers quel côté vient le danger.

Nous nous trouvons dans une fonctionnalité "neutre" à l'intérieur de cette équipe de journalistes qui communiquent, par les mots et les photos, de l'état pessimiste de l'actualité jusqu'à ce que cette réalité exalte chez ces reporters le goût du sang et de l'adrénaline par profusion de sentiments égoïstes.

Nous nous trouvons sur un chemin miné par la guerre civile dont on ne connait pas réellement les clés d'informations, afin que nous puissions les saisir. Je pense que le film est à revoir pour y découvrir les symboles cachés. L'évidence d'une charge politique contre un extrémisme originel, le déchaînement du rejet des immigrés, de l'étranger, du revêtement d'hommes en robe et à capuche blanche dans le sillon du Ku Klux Klan en sous lecture, le film est une charge non-déguisée contre Donald Trump et son aura, supposant la mise en place d'une dictature au sujet d'une nouvelle investiture. C'est évident.

Si certains voient dans ce scénario une dystopie, ce qui est articulé d'une manière pas si évidente, mon ressenti s'oriente plutôt vers un récit d'anticipation. La critique se concrétise par les attitudes néfastes de tous les personnages. Les séquences chocs martèlent, par leur environnement, une montée d'un nationalisme dur, ravageur. Le regard porté sur les États-Unis est sombre. Les journalistes que nous suivons n'ont en définitive aucun état d'âme, sauf de communiquer leur passion effrénée, de révéler ce qui emprunte au désespoir et la rébellion en actant au sensationnalisme.

Ce qui résulte d'un parcours technique assez intuitif et intelligent est que tout s'oppose : le son en rapport à l'image, l'image en rapport aux attentes bienveillantes des "héros" qui ne viennent pas, le vrai du faux, la semblance d'une Amérique démocratique, une rébellion sans certitude et, plus précisément, la détection de l'ombre face à la lumière, etc., de la combinaison du bien et du mal qui implose les faces intrinsèques du bien et du mal.

Je ne sais pas si j'ai aimé Civil War, mais je le reverrai bien.

Bande-annonce


Philippe André
Copyright @ Philippe André pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 22/04/2024 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Merci pour cette chronique, Philippe André, intéressante. A lire tes ressentis, j'ai l'impression que la SF ici sert de prétexte pour dénoncer une grave réalité et qu'elle n'est pas le point central du film. Je me trompe ? Ce film m'a l'air pas mal, mais violent. Peut-être trop violent pour moi en ce moment.

2.Posté par Lionel CAZAUX le 27/04/2024 22:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LionelKaz
Vu !
Merci Philippe André pour ton point de vue nuancé et très argumenté.
Intéressant de lire, ailleurs, des critiques aussi rudes et négatives.
Or, pour ma part, c'est un film magistral.
Oui.
Je peux comprendre que le film puisse décevoir, surtout si l'on attend une dystopie virulente et critique.
Mais je ne peux pas adhérer aux propos évoquant des personnages creux, des situations peu crédibles et "datés".
Quant au "genre" du film, je n'y ai vu ni une dystopie ni même un film d'anticipation.
Je pense que c'est peut-être d'ailleurs la clé de cette sensation de flou que décrivent certain.e.s.
Je pense que c'est une fiction.
Rien d'autre.
Une fiction sur la guerre, au sens large.
Oui, cette guerre est imaginaire et "projective", ce qui oriente bien sûr le propos.
Mais surtout une fiction qui en montre toute l'horreur, l'inanité, la stérilité froide avec un réalisme qui semble peut-être caricatural à certains mais qui, pour ma part, m'a cueilli comme un crochet au foie.
Quand des gens me demandent "décris-nous la guerre", j'ai une liste - courte - d'oeuvres à citer.
Civil War vient de l'enrichir.
Que cette guerre dont on ne comprend que très peu les enjeux (mais quels conflits avez-vous été capable d'appréhender dans leurs globalité sur les 3 derniers siècles ?) soit vu au travers de l'objectif d'un groupe de journalistes n'en change pas la portée.
Et il s'agit bien de journalistes, d'individus, pas de "médias" comme j'ai pu le lire à certains endroits.
Individus qui ne m'ont semblé aussi détachés et "distants" que ça.
Ils ont leurs motivations, leurs valeurs, ils s'enthousiasment, s'excitent, doutent, ont peur, pleurs leurs morts, se désenchantent et, finalement, vivent cette guerre à leur juste place, assez clairement et justement définie dans le film je crois.
Voilà.
Magistral disais-je.
Mais je manque très certainement d'objectivité tant le contenu du film me "parle"...

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.