Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine
Notez

Centurion



Article rédigé par le 26/10/2011
Lu 426 fois




Centurion
En 117 ap. J.-C., sous l'empire romain, les légions ont affaire à la résistance farouche des Pictes au nord de l'Angleterre. Le centurion Quintus Dias, unique survivant de sa garnison massacrée par les Pictes, rejoint la 9e légion, commandée par le général Titus Flavius Virilus, qui a été chargé de lancer une attaque décisive contre les Pictes et leur roi Gorlacon. Mais la bataille attendue tourne au massacre, et, après la disparition du général, Quintus Dias se retrouve à la tête d'une poignée d'hommes en plein territoire ennemi. Quintus jure de les ramener vivants aux frontières de l'empire, mais le groupe est traqué par la redoutable Etain, pisteuse picte qui a de bonnes raisons de haïr les Romains. Dans leur course pour la survie dans un pays froid et inhospitalier, l'endurance et les convictions mêmes des légionnaires vont être mises à rude épreuve.

Critique du film

Esthétiquement, ce péplum est tout à fait dans la ligne des péplums modernes initiés par Gladiator. Il fait la part belle aux décors les plus réalistes possibles, aux beaux paysages, refuse de sombrer dans le kitch. Dans certaines scènes, je trouve que l'accentuation des couleurs est trop marquée. Il y a une volonté de mettre en avant le rouge du sang et le bleu des peintures pictes. Sur le principe, je suis d'accord, mais ici l'effet est trop fort et ça en devient ridicule. 

Au niveau du scénario, c'est inspiré d'un fait réel : la déroute de la IXe Légion au nord de la Bretagne antique. Certains noms de personnages sont même authentiques. Mais bien sur c'est très romancé. Il y a aussi quelques invraisemblances, comme le personnage d’Etain. Et les scènes d'action prennent trop souvent le dessus sur tout le reste. Le film évite de tomber dans le gore, mais c'est tout juste. 

Je précise que ce n'est absolument pas un film de guerre ! L'essentiel du film consiste en une course-poursuite et une chasse à l'homme. Il y a donc pas mal de suspense. 

Pour le spectateur lambda, c'est un film assez moyen, voire trop violent. Mais pour un amateur du genre, ça se laisse regarder. Les quelques erreurs sont pardonnables. Je suis un peu plus sévère sur le manque de finesse générale dans le traitement. Ce film aurait pu être beaucoup plus intéressant.



Maestro *
A bord du Galion, j'occupe la fonction de naturaliste. J'observe, j'analyse et quand mes petits... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com