Menu

Notez
BD

        

Barlovento : Face au Vent | E. Mazzitelli, E. Alcatena | 2019


Un article ajouté/rédigé par | 10/06/2022 | Lu 139 fois




Barlovento : Face au Vent | E. Mazzitelli, E. Alcatena | 2019
Elevé dans la riche famille aristocratique de sa mère, les Lean, Ulysse découvre que son père n'était pas un noble puissant et sophistiqué, mais un corsaire surnommé Mille Orages, qui a navigué dans les océans à bord d'un galion pirate et qui a affronté toutes sortes de créatures, d'ennemis et de phénomènes météorologiques.

Ulysse embrasse alors la carrière de marin et se jette dans les bras de l'océan, part à l'aventure vers l'inconnu, sans autre compas que son désir de montrer à son père qu'il peut, lui aussi, devenir une légende...

Fiche de lecture

(BD commandée, lecture + chronique suivent bientôt)

Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction, d’Imaginaire et de récits maritimes depuis toute petite, ce sont des... En savoir plus sur cet auteur



đź’¬Commentaires

1.Posté par Christobal COLUMBUS le 02/07/2022 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ChristoColumbus
De par sa présentation et la qualité des dessins, cette BD est un véritable chef-d’œuvre !
L’unique utilisation du noir et blanc n’est nullement dérangeante et est là pour ajouter un coté plus sombre à une histoire qui malheureusement n’est pour moi pas à la hauteur de l’aspect visuel de l’œuvre.

En effet, de prime abord, dès le début de la lecture on s’attend à quelque chose qui tient en haleine : Des bateaux, des pirates, un téméraire jeune homme qui n’a pas peur des défis de la vie.

Ce jeune et fougueux Ulysse rencontre des corsaires dans une taverne de Londres. Voulant montrer qu’il n’a peur de personne, celui-ci leur tient tête et ils prennent finalement un verre ensemble. Le chef de ces douteux marins lui conte les aventures d’un certain pirate appelé « Mille orages Scott ».
Curieusement, ce pirate porte le même nom que lui : Scott.
Le lendemain, au détriment d’Ulysse, sa maman l’oblige à rejoindre les USA pour s’occuper des terres et du patrimoine familial durant quelques années. Obéissant respectueusement, il exécute à contre cœur la demande de sa mère. Ulysse embarque à bord d’un navire et l’aventure commence.
Comme par hasard, ce dernier sombre, est recueilli par son pirate de père qui lui fait vivre le récit qui lui a été conté...

Tel les douze travaux d’Hercule, l’histoire est rédigée en douze défis à relever et ceux-ci sont affrontés et résolus très rapidement et sans développement.
Le jeune protagoniste rencontre son défi - même pas peur - monstre terrassé rapidement - chapitre suivant - et ainsi de suite.
Personnellement, je ne suis pas parvenu à me transporter dans cette aventure, "medley" ou copie de plusieurs scènes déjà connues et revues : Moby Dick, la Méduse devant son reflet (celle-là a été vite liquidée d’ailleurs) et j’en passe.
Moins de défis et plus d’entrée en matière aurait été beaucoup mieux.
En résumé : Visuellement, une bien belle BD mais à l’histoire malheureusement bâclée qui rejoindra tout de même mes vitrines navales :-)

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.