Menu

Notez
Livres

        

Au Royaume des Vivants | Emmanuel Quentin | 2020


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 23/10/2020 | Lu 385 fois






Au Royaume des vivants @ 2020 éditions 1115
Au Royaume des vivants @ 2020 éditions 1115

Illustration et quatrième de couverture

"L’aurore naissante, ragaillardi par les mots de Gladys qui résonnent encore à mes oreilles, je me noie dans le travail, fermement résolu à percer le mystère d’Hippolyte Carbonel. Mon mur est envahi d’holoscans et de photographies issus de mes archives, auxquels se sont rajoutés reportages et autres rapports d’enquêtes fournis gracieusement par le capitaine Ferrer. Déterminé à ce que rien ne m’échappe, je recoupe l’ensemble des éléments à ma disposition, en quête de la moindre similitude entre les différentes disparitions. Maintenant que le dénominateur commun est en ma possession, cela devrait être plus facile. Une fois toutes les pièces rassemblées, je ne doute pas de parvenir à faire éclater la vérité."
 
Dans un futur plus ou moins proche, pour aller d'Hanoï à Rio de Janeiro en quelques minutes à peine, il suffit d'emprunter le réseau mondial des téléporteurs. Simple, pratique, abordable. Désormais, tout le monde peut franchir les océans en traversant une porte. Tout le monde, sauf les personnes du groupe sanguin AB négatif, et ce bien qu'aucune science ne soit capable d'expliquer pourquoi. C'est ainsi. Dominique Serin, enquêteur privé de son état, ne peut pas se téléporter. Pourtant, ça lui serait fort utile pour résoudre ces cas de disparitions qui l'obsèdent depuis des années. Car là encore, la science a échoué à résoudre le mystère de ces disparitions. Vraiment, il se passe des choses étranges au royaume des vivants.

On en parle ailleurs


Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par Djackdah NIELLE le 23/10/2020 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Djackdah
Dernière sortie des éditions 1115, et encore une jolie pépite !

Une histoire de détective privé, d'enquêtes sur des maris volages telles que la littérature ou la télévision nous en a offert des centaines. Ajoutez à ça un peu de SF avec un système de téléportation qui à un seul petit souci, celui de tuer les gens du groupe sanguin AB. Et enfin des enquêtes sur des disparitions que l'agent Mulder se serait empressée d'étudier. Mélangez le tout et vous obtenez un roman court (135 pages) plein d'humour, de situations bizarres et à la révélation finale fort surprenante qui le rendent génial !!

PS: des indices sont disséminés un peu partout mais chut 🤫

2.Posté par Jean Christophe GAPDY le 08/04/2022 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JCGapdy
Voilà… un mélange SF et enquêtes avec un PI (private investigator), le genre d’histoires que j’apprécie énormément (ce qui explique que j’en ai commis aussi). Nous voici donc avec deux enquêtes qui s’entremêlent ; c’est tordu à souhait (juste ce qu’il faut, pas plus), plein d’humour et de trucs foldingues (M. Sulu, téléportation… ah non, sur Terre seulement, pas dans l’espace). Il y a tout ce qu’il faut pour découvrir une partie de la solution et j’avoue avoir trouvé très vite et facilement le comment et le qui, mais certainement pas le pourquoi ; une raison qui m’a titillé par son « exotisme » en me laissant sur ma faim d’autant que les indices visuels m’ont pas mal interpellé quant à la négligence des « acteurs concernés ». Ce qui était certainement voulu ; je soupçonne l’auteur d’avoir tout fait en ce sens, c.-à-d. permettre de savoir qui, mais donner la surprise du pourquoi. Hormis ce détail, l’histoire s’avale sans sourciller et se révèle truculente, malgré les « blips » du tensiomètre qui laissent craindre à Dominique, notre PI, qu’il ne passera pas l’hiver…

Je vais quand même tirer l’oreille à maître Quentin, parce que je suis sûr qu’il a un petit fond « sadique » envers ses lectrices et lecteurs : comme dans « Céder la place », c’est à nous d’imaginer ce qu’il a passé sous silence/caché/tu/celé avec le point final. Coquin et canaille qu’il est ! En tous cas, ce fut un grand moment de plaisir – j’en reprendrai volontiers dès que possible.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.