Menu

Notez
Films

        

Aquaman et le Royaume perdu | Aquaman and the Lost Kingdom | 2023


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 18/03/2024 | Lu 958 fois






Aquaman et le Royaume perdu | Aquaman and the Lost Kingdom | 2023

Affiche et synopsis

Black Manta, toujours hanté par le désir de venger son père, est maintenant plus puissant que jamais avec le légendaire Trident Noir entre ses mains.

Pour l’anéantir, Aquaman doit s’associer à son frère Orm ancien roi d’Atlantide et actuellement emprisonné.

Ensemble, ils devront surmonter leurs différences pour protéger leur royaume et sauver le monde d’une destruction irréversible.

Source :
AllôCiné
 

Présentation

Le premier film Aquaman, bien que d'une grande beauté visuelle, est d'une débilité abyssale (voir ma brève à ce propos). Dernièrement, je suis tombée par hasard sur la bande annonce de sa suite ; un trailer que, ma foi, j’ai trouvé plutôt chouette et rigolo. C’est pourquoi, dans un élan de courage et de générosité, j’ai décidé d’accorder une seconde chance à cette méga-production de l’univers cinématographique DC, tout en souhaitant ne pas avoir besoin de rhum, ni d’une bouée de sauvetage, comme ce fut le cas précédemment.

Je me suis donc replongée dans cet univers aquatique qui s’ouvre avec le morceau « Born to be wild » de Steppenwolf et, dont les premières phrases, prononcées par Arthur Curry, alias Aquaman, roi des Atlantes, sont :

« Y paraît qu’on a tous un don. Moi, j’cause aux poissons. […] Du coup, y’en a qui m’traitent de bouffon, mais j’m’en fous. Vous savez pourquoi ? Parce que j’ai un deuxième don. Je casse du crâne. »

Le ton est donné. A partir de ce postulat, il me paraît évident – et nécessaire - de laisser mes neurones s’écouler par mes branchies avant de poursuivre la baignade…

Cette histoire se déroule quelques années après les événements du premier opus. Arthur Curry et sa femme Mera mènent une vie de famille paisible avec leur bébé, Arthur Junior. Cependant, David Kane/Black Manta est de retour et en quête de vengeance : il veut anéantir Aquaman. Dans une antique cité sous-marine perdue, il met la main sur un trident noir qui booste ses forces. Par la même occasion, il se trouve et lie à un affreux comparse encore plus mégalomane que lui. Grâce à une technologie ancienne basée sur l’Orichalque, ils provoquent un immense réchauffement climatique. Les formes de vie en surface, aussi bien que celles des océans, sont en péril. Pour sauver la Terre, Aquaman va devoir demander de l’aide à Orm, son demi-frère qu’il a détrôné et le faire évader de la prison au fond de laquelle il croupit. Les deux « frangins » vont avoir du mal à s’entendre. Cependant, leur maman, la reine Atlanna, insiste pour qu’ils mettent de côtés leurs différends. Et comme ce sont de gentils grands garçons, ils lui obéissent et forment une alliance improbable pour sauver le monde… ta da dam ! 🌊🔱🌎

Un scénario banal (je n’ai rien contre ce fait si l’histoire est bien racontée), dépourvu de surprises et de rebondissements (c'est décevant), dont les nombreuses fosses maritimes dues à la faiblesse de l’écriture sont noyées sous une foultitude d’effets spéciaux de qualité variable, allant du spectaculaire au raté. Au passage, on remarquera les emprunts flagrants à d’autres franchises, dont entre autres, Star Wars (Cantina de Mos Eisley, Jabba le Hutt), Voyage au centre de la Terre (flore et faune aux dimensions extraordinaires), Vingt mille lieues sous les mers (le Nautilus), Dune (les vers des sables) et Le Seigneur des anneaux (Sauron).

Tout comme ce fut le cas la première fois, l’histoire ne m’a pas du tout emballée. En revanche, visuellement, je suis séduite, que ce soit par les décors aux couleurs flamboyantes, les fonds marins, les cités, les vaisseaux, cette île maudite, les technologies, les créatures aquatiques, les costumes, …

Pour ce qui est des protagonistes, je reconnais que Jason Momoa – indépendamment de ses qualités (ou pas) d’acteur - a une sacrée prestance : il crève l’écran en tant que roi atlante. Autant le duo qu’il forme avec Amber Heard dans le premier opus ne fonctionne pas du tout, car dépourvu d’alchimie, celui qu’il forme ici avec Patrick Wilson (Orm, son demi-frère) marche très bien. Du coup, son humour potache fait mouche. J’ai l’impression qu’il s’est bien amusé lors du tournage et qu’il y a pris plaisir. En tout cas, c’est ce que je ressens. Quant aux deux antagonistes aux motivations absurdes, l’un étant rancunier, l’autre mégalomane, ils ne présentent aucun intérêt.

Pour résumer, je dirais de ce film qu’il m’a davantage plu que le premier. Ce n’est pas du tout un bon film. Néanmoins, le temps d’une soirée, il a satisfait mes modestes attentes, dissimulées derrière un plaisir coupable assumé : me divertir et me faire rire tout en en prenant plein les mirettes.

Bande annonce

Autre(s) article(s) :


Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par Ténèbres PATATE le 25/03/2024 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

patatetenebres
Le dernier film du DCU, avant que James Gunn ne relance l'ensemble la marque DC au cinéma, mais pas que. Sans surprise, c'est inintéressant, sans enjeux, sans même un antagoniste digne de ce nom, et la production semble ne toujours pas avoir compris que terminer ses films avec un méchant en CGI mal foutues, ça n'aide jamais - une erreur répétée dans tous les films DCU. La Capitaine aura déjà tout dit sur ce produit de consommation lambda, j'ajouterai juste que le fameux capital-sympathie de Jason Momoa n'est vraiment pas éternel, et que pour ma part, le savoir au casting commence à me dissuader d'y aller.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.