Menu

Notez
Livres SFFF

        

Alice au Pays des Merveilles

Alice's Adventures in Wonderland


Rédigé par le 05/11/2011 | Lu 1217 fois




Alice au Pays des Merveilles
Par un jour d'été 1862, sur les berges de la Tamise, un jeune professeur d'Oxford, poète et mathématicien, improvise un conte pour distraire les trois fillettes d'un de ses amis. Charles Dodgson, alias Lewis Carroll, est en train d'improviser Alice au pays des merveilles. Assise au bord de la rivière, Alice s'ennuyait un peu quand soudain, venu de nulle part, surgit un lapin blanc pressé de regagner son terrier. N'hésitant pas à le suivre, Alice pénètre dans un monde de prodiges et de menaces qui n'est autre que le royaume de l'enfance. Et voici le chat de Cheshire à l'étrange sourire, la terrible Reine de coeur, le Chapelier fou et le Lièvre de Mars, la Fausse Tortue et le Valet-Poisson...

Présentation

Voici un livre qui a été écrit en 1865. Et malgré les décennies qui se sont écoulées depuis sa première parution, il n'a rien perdu de son éclat. En effet, les adaptations sont nombreuses, certaines sont très réussies, d'autres nettement moins. Pour ma part, c'est la toute première fois que je le lis cet ouvrage, curieuse de découvrir LA source qui a tant inspiré.

Alors : mes impressions sont un peu mitigées.

D'un côté, je trouve ce monde de l'enfance dépeint par Lewis Carroll totalement absurde, sans queue ni tête, et peut-être même effrayant pour les jeunes enfants. Il n'a rien du « pays des merveilles », comme on pourrait le croire. En effet, pour la pauvre Alice, tout va de plus en plus mal au milieu de ces créatures farfelues. Et puis, certains passages sont carrément barbants.

D'un autre côté, j'aime beaucoup la façon dont l'auteur s'amuse avec les mots, la manière dont il tourne en dérision certains principes bien ancrés de l'époque, comme par exemple les mœurs et l'éducation des enfants. Ses écrits ont dû en déranger plus d'un ! En cela, ça me plaît.

En fait, je pense que c'est un livre que l'on appréciera mieux avec un regard adulte, afin d'en saisir pleinement la subtile ironie qui s'en dégage, les nombreuses références, et la morale qui découle de cette histoire. Mais pour cela, les esprits les plus cartésiens devront laisser leur valise de logique au vestiaire, afin de pouvoir plonger pleinement dans cet univers abracadabrant, dont les événements s'enchaînent dans toutes les directions. 

Donc voilà, au final, ce n'est pas le rhum que je préfère, mais je suis contente de l'avoir goûté. Je voudrais bien connaître votre avis sur ce livre.

Lien utile


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction, d’Imaginaire et de récits maritimes depuis toute petite, ce sont des... En savoir plus sur cet auteur



Commentaires

1.Posté par GÉNÉRATIONS INDOCHINE le 09/11/2011 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'histoire d'Alice est en deux parties. Alice aux pays des merveilles et Alice de l'autre côté du miroir. La seconde étant bien moins amusante que la première. Cette histoire a engendré en partie (et avec d'autres choses) l'album Alice et June d'Indochine :-)

2.Posté par Jacques TIMMERMANS le 04/11/2020 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

jacques.timmermans@skynet.be
Un chef-d’œuvre, ce n’est rien de le dire ! En écrivant Alice, Lewis Carroll atteint ici le sommet de son art littéraire, innovateur à de nombreux points de vue, eu égard aux œuvres de son époque. Une féérie, sans les fées, mais ou par contre n’importe qui ou quoi peut prendre la parole : une carte à jouer, un pion d’échec. Et quelle maestria de l’usage du nonsense et de l’inversion logique – joyeux non anniversaire ! – (n’oublions pas que l’auteur est professeur de mathématiques), toujours à bon escient, jamais gratuitement, prenant à tous les coups le lecteur à contrepied sa propre réalit...

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». Au-dessus de ceci apparaît votre commentaire. SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.