Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Recherche dans nos cales

Le capitaine et l’équipage du Galion des Etoiles vous invitent à explorer la Science-fiction et les mondes imaginaires en partageant leurs découvertes et leurs passions pour ces thèmes qui leur sont chers. La bienvenue à bord !
Notez

Aldébaran - Tome 1 - La Catastrophe



Article rédigé par le 09/10/2011
Lu 1786 fois


FICHE TECHNIQUE/TAGS : ALDÉBARAN, Leo, LES MONDES D'ALDÉBARAN

La planète Aldebaran est coupée de tout contact avec la terre depuis un siècle. Les habitants d'Arena Blanca, un petit village de pécheurs, y mènent une vie paisible, loin du pouvoir tyrannique exercé par l'église et l'armée. Jusqu'au jour où toutes sortes de signes étranges semblent annoncer une catastrophe. Un énorme poisson des hauts-fonds vient mourir sur la plage, tandis que la mer se vide de ses poissons habituels, avant de se solidifier et d'avaler un bateau.

Et la catastrophe arrive, sous la forme d'un monstre marin qui engloutit le village sous une substance gluante. Ce monstre, qui change de forme et de comportement selon son humeur - généralement mauvaise - intéresse beaucoup de gens : Driss Shediac, un étranger énigmatique qui a essayé de prévenir les habitants, mais personne ne l'a cru. La jolie journaliste Gwendoline Lopes et surtout, l'inquiétant prêtre Loomis dans son dirigeable militaire.

Parmi les rares survivants, Marc et Kim, deux adolescents qui s'entendent comme chien et chat, décident de partir pour Anatolie, la capitale, et d'y recommencer leur vie à zéro...


Aldébaran - Tome 1 - La Catastrophe

Fiche de lecture

Voici une BD aux dessins magnifiques, hauts en couleurs, tout comme l'est le scénario. Ce dernier est vraiment des plus captivants, de la première à la dernière page.

A peine ma lecture terminée, je me précipitais déjà sur le second tome !

L'imagination de Léo est des plus remarquables : nous voici sur la planète Aldébaran, un monde assez similaire à notre bonne vieille Terre, présentant cependant des différences notables, surtout au niveau de la faune et de la flore, que le lecteur découvrira petit à petit...

Aldébaran n'a plus de contact avec la Terre, la liaison ayant été coupée depuis quelques générations, et est isolée, avec pour population les descendants des premiers colons. Alors que ceux-ci vivent une vie des plus tranquilles, voilà que soudain leur quiétude se trouve perturbée par l'arrivée d'un mystérieux monstre sorti tout droit des profondeurs de l'océan...


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur

        

Commentaires

1.Posté par MIKETHENICE le 11/12/2011 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une bd aux dessins magnifiques (on dirait une oeuvre d'art !)". Sur ce point la ,je ne serais pas forcement d'accord avec toi sur le dessin des personnages,Leo est critiqué sur le simplisme du graphisme utilisé pour l'ensemble de l'oeuvre. Je te rejoins en revanche sur la dimension artistique dans sa vision d’espèces inconnues:les bêtes fabuleuses,les décors sont de l'ordre du poétique et du rêve. L'histoire enfin!! Quelle merveilleuse idée que d'imaginer une partie de l'humanité coupée du reste de son monde natif et de voir son évolution en autarcie.

2.Posté par CAPITAINE KERMADEC le 14/12/2011 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fanch
Je suis pas fort bd, mais là je dois bien reconnaitre qu'on touche au grand art pour l'ensemble de cette création. L'univers, les personnages, les créatures, les scénarios... Le cycle Bételgeuse est très bien aussi. J'ai pas encore lu le cycle Antares (j'attends qu'il soit complet !). Je recommande aussi la lecture d'un autre cycle du même auteur, le cycle Kenya. C'est excellent.

3.Posté par MAESTRO le 14/12/2011 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maestro
Je suis fan de Léo et de son oeuvre. J'adore ce dessin précis et fluide. Je trouve juste qu'il est parfois trop statique. Ca manque de mouvement. On dirait plus le dessin d'un illustrateur que d'un dessinateur de BD. Les scénarios sont géniaux, pleins de suspense. Ce que j'aime surtout, c'est le soin apporté à la création de chacune des planètes, avec son bestiaire, ses climats, ses écosystèmes. En tant que paléontologue, je dois dire que Léo me touche particulièrement.

Nouveau commentaire :
SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de supprimer les commentaires qui sont contraires au Règlement.