Menu

Notez
Livres

        

Adieu Cered | Jacques Hoven | 1972


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 22/02/2024 | Lu 354 fois






Adieu Cered @ 1972 Fleuve Noir | Illustration de couverture @ Gaston de Sainte-Croix
Adieu Cered @ 1972 Fleuve Noir | Illustration de couverture @ Gaston de Sainte-Croix

Présentation

Résumé

Pour les exilés de la Terre et les mineurs indigènes, Céred n'est qu'une planète désolée qui erre dans l'espace.

Pourtant, surgis du néant, les mirages d'antiques et fabuleuses cités tremblent à l'horizon... et d'étranges concerts de notes cristallines résonnent dans la magie nocturne de l'ombre pourpre...

Malgré les embûches semées sur leur route, quatre bagnards évadés pénètreront, degré par degré comme au cours d'une initiation, les mystères de ce monde où l'impossible côtoie la réalité!

Mais, découvriront-ils le secret du peuple cerdien à la recherche d'une âme ?

Brève de lecture

Une très bonne construction, proche des personnages, sans fioriture technique inutile, qui prend son temps pour nous emmener vers ce qui n’est jamais une fin rapide et bâclée.

Un roman que je conseille à toutes et tous !

Fabior De Nulle Part
Copyright @ Fabior De Nulle Part pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur


💬Commentaires

1.Posté par Didier REBOUSSIN le 23/02/2024 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

alvin
Jacques Hoven. Avec « Adieu Céred » livra un ouvrage très abouti, remarqué par la critique de l'époque, mêlant poésie Bradburienne, mysticisme et considérations désabusées sur le comportement de l'homme vis à vis d'autres espèces dès lors qu'il possède un avantage technique ou matériel sur elles. Dans le cas de figure de ce roman, l'oppression à l'endroit des natifs de Céred est la norme, en raison de l'existence de richesses ( ici minières ) qui décuplent l'avidité des Terriens. Pour exploiter cette manne, la solution la plus économique ne consiste-t-elle pas à réduire les autochtones en esclavage ?
Jacques Hoven, de son vrai nom Jacques Conia, naquit le 22 mars 1934 à Laventie dans le Pas de Calais. Grand voyageur, il résida au Maroc, en Algérie, aux Etats-Unis, au Cambodge, au Tchad, en Tunisie, accumulant ainsi des images qui fourniront les touches d'exotisme aux décors à la fois familiers et étrangers que l'auteur brossera au fil de ses récits.

2.Posté par JEAN-MICHEL ARCHAIMBAULT le 23/02/2024 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JMARCHAIMBAULT
Coup d'essai, coup de maître ! Ce premier des dix romans S.F. de l'auteur est remarquable, et l'un de ses meilleurs. Son neuvième et dernier dans la collection, "Les non-humains", est tout aussi excellent, sinon même encore plus extraordinaire. "Une si jolie petite planète", publié chez Rivière Blanche, renoue avec la veine plus légère et humoristique de "Triplix". Et parmi les six autres, tout est à lire, même si le niveau n'est pas toujours aussi élevé.
À travers plusieurs de ces ouvrages, Jacques Hoven construit un univers spatial futur qu'il serait intéressant de cartographier à la manière d'un petit guide de voyage. De l'un à l'autre, des noms d'étoiles, de planètes, des concepts et des inventions se retrouvent. Ainsi, Démyone de Sol-Bleu, Céred, Angustura, les cristaux Donnie, la sphère d'espace apparent, pour n'en citer que quelques-uns.
Bref, une œuvre à (re) découvrir !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

Le Galion des Etoiles est un site sans publicité. Vous aimez nos articles, matelots ? Vous pouvez faire un don et ainsi soutenir Le Galion des Etoiles. Merci !