Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

L'Eveil de l'Univers - (1) La Moisson



Article rédigé par le 29/03/2014
Lu 511 fois




L'Eveil de l'Univers - (1) La Moisson
Comment aurait-il pu imaginer que cette petite planète vibrante et scintillante hébergeait une civilisation d'êtres pensants? Après tout, Téno n'a fait que son travail en moissonnant l'atmosphère de cette planète... Comment aurait-elle pu imaginer approcher de si près les mystères de l'origine et de la destinée de l'Humanité? Après tout, Catherine n'a fait que fredonner quelques notes de musique pour oublier la fin de son monde... L'Univers s'éveille, lentement, inexorablement, mais aucun éveil d'une telle ampleur ne peut se dérouler sans accrocs.

Fiche de lecture

Nous venons à l’instant de nous quitter. Ce jeune auteur était venu me rencontrer en vue de la préparation du Salon du Livre et m’a laissé un petit carton. Un carton posé juste là, sur le siège du bus à côté de moi. Très tentant d’y jeter un coup d’œil. Peut-être y a-t-il un exemplaire au-dessus de la pile, non emballé dans le film plastique. Il ne coûte rien de regarder. Je ne vais tout de même pas rester assis vingt minutes à côté de ce carton sans jeter un rapide coup d’œil à l’intérieur ! C’est décidé, je l’ouvre !
 
Quelle chance, il y a bien un exemplaire juste au-dessus, comme si c’était fait exprès ! Un livre tout neuf qui n’a encore jamais servi. J’ai peur de le déformer, de l’abîmer. Je le saisis tout de même, juste pour jeter un coup d’œil à la première page. Je lis rapidement les premières lignes, la première page, le premier chapitre… et je sais… je sais que je vais aimer ce livre, que je vais le déguster… non… le dévorer.
 
Dès les premières pages on est pris par le récit. L’écriture est très belle et le choix des mots très précis. On se laisse entraîner. Les descriptions sont magnifiques, souvent poétiques. Que d’imagination ! L’utilisation du présent augmente cette sensation de faire partie intégrante de l’histoire. On se régale en découvrant le héros, son monde, son entourage, ses pensées et ses frustrations. On a plaisir à suivre l’héroïne le long d’un corridor sombre. On aimerait que ça ne s’arrête pas, qu’elle n’arrive jamais au bout.
 
« Tant bien que mal, il tente de maintenir présent le souvenir coloré de ses volutes gazeuses, de retenir dans son esprit l’image de ce corps vaporeux à défaut d’en avoir encore la sensation. Mais cette image elle-même semble désormais vouloir lui échapper pour se dissiper dans cette obscurité insondable qui l’entoure et le tiraille de toutes parts. »
 
Non, pas une énième histoire de science-fiction avec des vaisseaux, des planètes, des batailles, des méchants et des gentils, ... Mais une histoire simple. Celle de deux êtres qui vont se rencontrer et, sans le savoir, changer le destin de l’univers. Deux personnages à priori si différents mais faits pour se comprendre. Mais cette rencontre est-elle vraiment le fruit du hasard ?
 
C’est aussi l’histoire de l’Univers dans son ensemble et de la place de l’humanité dans cet Univers. Une histoire prenante avec des personnages touchants. Tout y est vivant, même les éléments naturels :
 
« La lumière les frappe. Elle est assommante, pénétrante. Elle s’empare des corps, les possède.  Même les yeux fermés et les mains qui les frictionnent ne parviennent pas à renvoyer l’intrus d’où il vient. Il est gravé sur les rétines. Les organismes possédés par le mal gémissent pour s’exorciser du parasite. »
 
Un roman riche, dans lequel la politique, la religion, l’écologie et la philosophie ont la part belle. Une très belle réflexion sur la vie dans l’univers et surtout sur la Conscience. Enfin une réflexion sur l’humanité, sa nature, son origine, sa destinée. Une réflexion qui incite le lecteur à se poser des questions sur ses propres convictions.
 
« … c’est la Vibration Universelle qui s’est propagée dans les particules de nos corps et nos esprits, s’est amplifiée comme un écho en elles, a rebondi en des distorsions complexes pour amener la Conscience à apparaître en nous. Cette Vibration créatrice n’est rien autre que Dieu ! »
 
Le suspense est lui aussi présent, bien dosé, bien maîtrisé.
 
Il y a bien sûr quelques petites maladresses, quelques phrases un peu lourdes, et quelques clichés. Mais quand on apprend que certains de ces clichés sont intentionnels et représentent plutôt des clins d’œil, alors on les pardonne facilement. Ils permettent sans doute au lecteur de s’accrocher de temps en temps à quelque chose de plus terre-à-terre, un déjà-vu servant de repère, telle une étoile étincelante, fixe au milieu d’une nébuleuse de gaz multicolores sans cesse en mouvement.
 
Un premier roman très réussi qui m’a beaucoup impressionné, qui m’a fait vibrer. Un premier roman que j’aurais aimé avoir écrit. Une de ces histoires qu’on aimerait faire durer le plus possible, lire lentement, mais qu’on ne peut s’empêcher de dévorer. Un vrai coup de cœur ! Je suis impatient de lire la suite (puisqu’il s’agit d’un tome 1), ou même toute autre histoire écrite par ce jeune auteur talentueux et plein d’imagination.

Source

Citations avec l'aimable autorisation de l'auteur




Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com