Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Doctor Who - 07.06 The Snowmen

Episode spécial - Noël 2012



Article rédigé par le 11/02/2013
Lu 1650 fois




Doctor Who - 07.06 The Snowmen

Fiche technique

  • Diffusion : 25.12.12 (BBC One)
  • Réalisation : Saul Metzstein
  • Scénario : Steven Moffat
  • Acteurs principaux : Matt Smith, Jenna-Louise Coleman, Richard E. Grant, Dan Starkey, Catrin Stewart, Neve McIntosh, Tom Ward, Liz White, Ian McKellen

Synopsis complet

Londres, 1842. Des enfants s’amusent dans la neige. L’un d’entre eux, un jeune garçon, reste seul, préférant faire un bonhomme de neige plutôt que de jouer avec les autres, qu’il trouve stupides. Mais voilà que ledit bonhomme de neige se met à parler ! Le garçon veut d’abord s’enfuir, mais quand il ajoute qu’il peut l’aider, l’enfant revient vers lui, se contentant de lui demander : « De quelle manière ? ».

Cinquante ans plus tard, devenu adulte, le Docteur Siméon est le propriétaire du « Great Intelligence Institute ». Il fait collecter des tas d’échantillons de neige à travers tout Londres, avant de les verser dans un globe rempli de la « neige parlante ». Quand cette dernière s’inquiète que les hommes chargés de collecter les échantillons pourraient parler, Siméon le rassure : il leur a promis de les nourrir (en anglais : « to feed them »). Mais quand ces hommes se trouvent réunis à l’extérieur de l’institut, ils ne trouvent aucune nourriture. Ils sont soudain entourés par des tas de bonhommes, qui se jettent sur eux. Siméon se contente de dire qu’il n’avait pas précisé à qui il les donnerait en pâture (double sens de « feed » : nourrir ou donner en pâture).

Sur la route, Siméon croise Madame Vastra, la Silurienne connue sous le nom de Grande Détective, ainsi que sa compagne Jenny. Les deux femmes, qui s’avèrent être mariées (!), tiennent Siméon à l’œil, vu son comportement suspect, mais elles n’ont encore rien de concret contre lui.
Doctor Who - 07.06 The Snowmen

Pendant ce temps, Clara, serveuse dans une taverne, sort quelques instants en rue, pour constater la présence d’un bonhomme de neige, qui ne s’y trouvait pas quelques minutes auparavant. Quand elle demande à un passant si c’est lui qui l’a fabriqué, ce dernier, qui s’avère être le Docteur, lui répond que non. Il réalise bien vite que le bonhomme est créé à partir de neige douée d’une certaine forme de mémoire. Jamais remis de la perte de ses compagnons Amy et Rory, le Seigneur du Temps tente de s’éloigner discrètement, se désintéressant de cette affaire, mais Clara le suit. Alors qu’il converse avec Madame Vastra, via un communicateur à bord de sa calèche, Clara passe la tête à travers le toit ! Entendant l’étrange nom du voyageur, elle s’exclame : « Doctor ? Doctor who ? »

Vivant désormais reclus, le Docteur demande alors à Strax, le troisième membre de l’équipe de Madame Vastra, de prendre un « ver à mémoire », une créature alien capable d’effacer la mémoire de celui qui la touche. Il veut ainsi supprimer sa rencontre des souvenirs de Clara, mais Strax, maladroit et bas de plafond, prend le ver à mains nues, s’auto-effaçant la mémoire ! Alors qu’il tente d’attraper le ver, plusieurs bonhommes de neige apparaissent. Le Docteur parvient à convaincre Clara d’imaginer qu’ils fondent, ce qui se produit immédiatement, en raison de la capacité de la neige qui les constitue à mémoriser les pensées et à s’y conformer. « Voilà, vous savez ce qui vous reste à faire la prochaine fois. », dit-il. « Sauf si vous effacez ma mémoire », réplique-t-elle. Le Docteur décide donc de ne pas utiliser le ver à mémoire et de la laisser partir.

Toujours aussi curieuse, Clara le suit discrètement et découvre qu’il grimpe sur une échelle rétractable, qui conduit à un escalier en colimaçon, invisible depuis le sol, l’amenant devant une étrange cabine bleue cachée dans les nuages. Après avoir frappé à la porte, pour amener le Docteur à l’extérieur, Clara finit par redescendre au sol, sans être rentrée dans la cabine ni que le Docteur n’ait pu la repérer.
Doctor Who - 07.06 The Snowmen

Le lendemain, la jeune femme quitte la taverne où elle travaille pour son second emploi : celui de gouvernante pour les enfants du capitaine Latimer, à qui elle cache cette double activité. Chez les Latimer, l’ancienne gouvernante s’est noyée un an auparavant, tombant dans l’étang situé devant la demeure familiale. Etrangement, ledit étang est toujours gelé, alors que, bien que l’on soit fin décembre, la température est largement au-dessus de zéro degré… La fille du capitaine Latimer se plaint d’affreux cauchemars où l’ancienne gouvernante sort de l’étang gelé pour venir les tuer. Face à cette situation étrange, Clara retourne à l’endroit où le Docteur était remonté vers le Tardis, mais ses cris n’attirent que Jenny, l’assistante et compagne de Madame Vastra, chez qui elle se retrouve peu après. La Grande Détective lui pose toute une série de questions, auxquelles Clara ne peut, à chaque fois, répondre que par un seul mot. Lorsque la Silurienne lui demande pourquoi elle a besoin de l’aide du Docteur, la réponse de Clara pousse Vastra à appeler le Docteur. D’abord sceptique, ce dernier se fige quand il apprend cette réponse : « Pond » (« étang » en anglais, mais bien sûr aussi le nom de famille d’Amy). L’information, en tout cas, pousse le Docteur à « reprendre du service » : sous l’identité et le déguisement de Sherlock Holmes (!), il se rend chez Siméon, où il découvre la sphère remplie de « neige parlante », qui s’avère se nommer la « Grande Intelligence ». Cette dernière contrôle les bonshommes de neige et porte un grand intérêt à l’étang des Latimer.

Pendant ce temps, Clara tente de rassurer les enfants en leur parlant du Docteur, qui « vit au-dessus des nuages et aide les enfants à ne pas faire de mauvais rêves ». Mais, lorsque la porte de la chambre s’ouvre, c’est pour voir apparaître une « humanoïde de glace », résultat de la fusion entre le corps de l’ancienne gouvernante et de la « neige parlante », qui vient de sortir de l’étang et, comme dans le cauchemar de la jeune Latimer, vient pour les tuer ! Heureusement, le Docteur arrive juste à temps pour la détruire. Mais ce n’est qu’un répit : bientôt, des tas de bonshommes de neige entourent la maison, et la « gouvernante de glace » reprend forme.
Doctor Who - 07.06 The Snowmen

Heureusement, Madame Vastra, Jenny et Strax sont parvenus à les rejoindre, et, tandis que ses amis protègent le capitaine et sa famille, le Docteur crée une barrière pour empêcher la « gouvernante de glace » de quitter le premier étage. Mais voulant emmener Clara en direction du Tardis, il doit traverser ladite barrière pour rejoindre l’échelle qui mène jusqu’à son vaisseau. Poursuivis par la « gouvernante de glace », ils arrivent au-dessus des nuages, ayant semble-t-il, semé leur poursuivante. Le Docteur fait découvrir l’intérieur du Tardis (entièrement rénové par rapport à l’épisode précédent). Clara le surprend en déclarant qu’il est plus petit à l’extérieur (généralement, tous ceux qui le découvrent, disent l’inverse : il est plus grand à l’intérieur !). Ensuite, plus étrange encore, en observant la console des commandes, elle lui demande s’il s’agit d’une cuisine, car elle aurait bien pu préparer des soufflés (qu’Oswin Oswald pensait préparer dans son délire, dans « Asylum of the Daleks ».)

Reprenant enfin goût à l’aventure, le Docteur donne une clé du Tardis à Clara, lui offrant ainsi la possibilité de devenir sa nouvelle compagne. Enthousiaste comme il ne l’a plus été depuis longtemps, il lui dit de savourer ce moment, car c’est celui « où tout commence ». Mais la « gouvernante de glace » réapparaît et entraîne Clara dans une chute vertigineuse vers le sol. Le Docteur arrive trop tard pour empêcher Clara de s’écraser…

Ramenée à l’intérieur de la maison Latimer, la jeune femme est à peine vivante (ce qui est déjà un demi-miracle quand on sait la chute qu’elle vient de faire). Tandis qu’il demande à Strax de s’occuper d’elle, l e Docteur récupère les morceaux de la « gouvernante de glace » (qui a évidemment été pulvérisée par la chute). Ces morceaux sont essentiels pour Siméon : ils contiennent de l’ADN basé sur la glace, ce qui permettra à la Grande Intelligence de fabriquer d’autres créatures (sonnant, au passage, le glas de l’humanité). Mais le Docteur n’est pas homme à céder devant la menace : plutôt que de remettre la boîte de biscuits (!) contenant ces morceaux à Siméon, entouré de dizaines de bonshommes de neige, il lui donne rendez-vous dans le laboratoire de son ennemi.
Doctor Who - 07.06 The Snowmen

Une fois arrivé sur place via le Tardis, le Docteur joue de son tournevis sonique pour moduler la voix de la Grande Intelligence, qui se trouve toujours sous forme de neige dans la sphère. La voix finit par être celle du jeune Siméon, quand, enfant, il avait fabriqué le premier bonhomme de neige parlant. En fait, la Grande Intelligence n’est qu’un parasite et elle n’existe que comme un miroir de la pensée de Siméon, ne faisant qu’exprimer le dégoût que cet homme éprouve envers ces semblables.

Siméon arrache la boîte des mains du Docteur, mais quand il l’ouvre, ce ne sont pas les restes de la « gouvernante de glace » qu’il y trouve, mais bien le « ver à mémoire », qui le mord et efface ses souvenirs sur des dizaines d’années. La Grande Intelligence devient inerte dans la sphère. Mais à la surprise du Docteur, elle a suffisamment « cannibalisé » les pensées de Siméon pour exister par elle-même. La « neige parlante » reprend vie ! Pire : c’est elle qui commande désormais le corps de Siméon, qui se jette sur le Docteur, dont le corps commence à geler. Madame Vastra n’est pas capable de l’arrêter, malgré la force supérieure des Siluriens.

Alors que tout semble perdu et que le Docteur est sur le point de mourir littéralement de froid, la Grande Intelligence fond d’un seul coup dans la sphère. Le corps de Siméon s’écroule, mort.

Etonnés, le Docteur et Madame Vastra constatent qu’une pluie salée tombe du ciel. « Non, ce n’est pas de la pluie : ce sont des larmes. », ajoute le Seigneur du Temps. « Quelqu’un disposant d’un pouvoir psychique encore plus puissant que la Grande Intelligence a pris le contrôle de la neige. » Au même moment, une larme coule des yeux de Clara, de plus en plus mal en point.

De retour chez les Latimer, le Docteur apprend par Strax que la malheureuse n’en a plus que pour quelques instants. Alors que minuit sonne et que nous sommes désormais le 25 décembre 1892, le Docteur rend à Clara la clé du Tardis, qu’elle avait lâchée au moment d’être entrainée vers la mort par la « gouvernante de glace ». Juste avant de pousser son dernier soupir, elle lui demande de se souvenir d’elle, l’appelant « clever boy » (petit malin).
Doctor Who - 07.06 The Snowmen

C’est par une matinée froide et grise qu’ont lieu les obsèques de Clara. Alors que le capitaine Latimer et ses enfants s’éloignent, le Docteur se penche vers la tombe de la jeune femme, pour y découvrir son nom complet : Clara Oswin Oswald ! Les soufflés qu’elle voulait préparer, les paroles prononcées, … cela avait déjà été bizarre. Mais comme il ne l’avait rencontrée que sous la forme « dalekisée » (Asylum of the Daleks), le Docteur n’avait pas fait le rapprochement. Avec le nom inscrit sur la tête, cette fois, plus aucun doute n’est permis : il s’agit de la même femme !

Clara serait-elle morte deux fois ? Impossible ! Et le Docteur ne peut que s’intéresser à l’impossible… Laissant là ses amis Vastra et Jenny, il fonce vers le Tardis pour trouver l’explication – et Clara : si elle est morte deux fois, elle peut très bien est ressuscitée à deux reprises également, non ? Revenu à bord de son vaisseau, il met les gaz et repart à l’aventure.

De nos jours, dans le même cimetière, une jeune femme marche entre les tombes. Lorsqu’elle se retourne, elle est le portrait craché de Clara !
Doctor Who - 07.06 The Snowmen

Autour de l'épisode

Une fois n’est pas coutume, l’épisode de Noël est loin d’être un « stand-alone ». Il marque, en effet, le début d’une nouvelle époque.

Dès le début, on a droit à un nouveau générique et à un thème musical quelque peu remanié. L’avenir nous dira s’il sera conservé pour la suite, ou si, à l’instar des premiers épisodes de cette saison, on continuera à avoir droit à un générique différent à chaque fois.

Autre gros changement : l’intérieur du Tardis. Fini les couleurs brunes, les « arrondis », … de la grande pièce qui avait de plus en plus l’air d’une « caverne magique » plutôt que de la passerelle d’un vaisseau spatial. Place désormais au bleu et à une apparence plus technique, plus sobre (plus froide ?) et plus proche, par exemple, des intérieurs du 5e Docteur (même si la couleur était différente). Il semble bien que le Docteur a eu tout le tout de « refaire la décoration » : de nombreuses années se sont écoulées depuis les adieux précipités d’Amy et de Rory.

Les scénaristes de la série maîtrisent bien l’univers du Docteur, puisque cette histoire tient compte des éléments du premier épisode de l’actuelle saison, mais aussi de la première rencontre du Docteur avec la Grande Intelligence, qui remonte aux aventures de sa 2e incarnation ! A cette époque, le 2e Docteur avait donc déjà affronté cet ennemi, qui contrôlait alors non pas des bonshommes de neige, mais des yétis robotisés ! Ici, la boîte que le 11e Docteur utilise pour conserver les morceaux de la « gouvernante de glace » a, sur le couvercle, un plan du métro de Londres de 1967, un anachronisme voulu, car, c’est cette année-là que la Grande Intelligence mènera l’attaque des yétis robotiques via … le métro londonien. (Ce qui signifie que pour elle, la rencontre avec le 2e Docteur n’a pas encore eu lieu.)

Quant aux 3 alliés du Docteur, nous les avions déjà rencontrés en saison 6 ("A Good Man Goes to War"). A cette époque, Strax avait péri, mais, selon les dires du Docteur, il a été ramené à la vie grâce à un « ami », mais nous n’en savons pas (encore) plus.

Enfin, si l’on regarde la tombe de Clara, on notera qu’elle est née un 23 novembre, ce qui correspond à la diffusion du tout premier épisode de la série (23 novembre 1963).

Parmi les “stars invitées”, si vous tendez bien l’oreille, vous reconnaîtrez Ian McKellen (Magneto, Gandalf), qui prête sa voix à la Grande Intelligence.

Le costume de Sherlock Holmes, porté par le Docteur est aussi un clin d’œil, puisque Matt Smith avait, autrefois été candidat pour le rôle dans la série « Sherlock », produite également par Steven Moffat.

Sources

Images : BBC


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com