Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Doctor Who - 05.13 The Big Bang



Article rédigé par le 30/10/2011
Lu 494 fois


TAGS : DOCTOR WHO


Doctor Who - 05.13 The Big Bang

Synopsis complet

Nous revenons à la première apparition de la jeune Amelia, demandent au père Noël de lui envoyer de l’aide au sujet de la fissure dans son mur. Cette fois, cependant, le Docteur n'apparaît pas dans son jardin. Le lendemain, elle trouve une brochure d'un musée glissée dans la boîte aux lettres de sa maison.

Sur celle-ci est écrit un message lui l’invite à aller voir la Pandorica. Entretemps, elle inquiète sa tante et une amie car elle dessine des étoiles, choses qui n’existent pas désormais.

Elle convainc néanmoins sa tante d’aller au musée et y trouve une autre note sur la Pandorica elle-même qui lui dit de rester sur place. Amelia se cache jusqu'à la fermeture du musée. Elle approche la Pandorica, qui s'ouvre quand elle la touche, et à l'intérieur se trouve sa version adulte.

Il s'avère que, grâce au voyage dans le temps, le Docteur a donné à Rory son tournevis sonique, ce qui a permis à Rory d'ouvrir la Pandorica quelques instants après qu'il y avait été emprisonné. Ensuite, ils ont placé Amy dans la Pandorica de telle sorte qu'elle puisse la ramener à la vie et la garder en état d'animation suspendue jusqu'à ce qu'une plus jeune version d'elle-même puisse l'ouvrir, près de 2 millénaires plus tard. Rory choisit en dépit de tout de monter la garde près d'Amy pendant les 2000 ans d'attente, tandis que le Docteur utilise le manipulateur de vortex de River pour voyager directement vers le musée où se trouvent Amy et Amelia.

A son arrivée, ils sont immédiatement attaqués par un pseudo-Dalek, un écho de l'histoire effacée par l'effondrement de l'univers avant d'être ramené à l'existence par la lumière émanant de la Pandorica. Rory, qui est à présent en charge de la surveillance de la Pandorica comme agent de sécurité, les sauve. Le Docteur voyage alors dans le temps pour donner à Rory son tournevis sonique et pour donner à la jeune Amelia les messages qui l'on amenée à la Pandorica.

Quelques instants plus tard, le Docteur de douze minutes dans le futur arrive, en piteux état, et la jeune Amelia disparaît car l'univers continue à s'effondrer. Le futur Docteur dit quelque chose au Docteur actuel. Ce dernier déclare que son alter ego du futur est mort.

En fait, tous se rendent sur le toit du musée pour observer le « soleil » dans le ciel : en fait, il s’agit du le TARDIS qui est en train d’exploser à tous les moments de l’histoire. La réalité se met à disparaître et il est grand temps d’agir.

Le Docteur parvient à récupérer River, prisonnière à l'intérieur d'une boucle temporelle, venant à son secours grâce au manipulateur de vortex. River couvre alors la retraite d’Amy et Rory après que le Dalek a tiré sur le Docteur et que celui-ci est reparti 12 minutes dans le passé (= le Docteur du futur de tout à l’heure). Elle tue le Dalek, encore en cours de régénération de ses systèmes et donc sans défense. Entretemps, le Seigneur du Temps a profité du fait que ces amis ont involontairement distrait le Dalek pour modifier la Pandorica.

En effet, il a compris que la Pandorica contient les derniers vestiges de l'univers intact d'avant l'effondrement, que c'est pour cela que le Dalek a été ramené à la vie, et que si ses vestiges peuvent être transférés d'une façon ou d'une autre vers chaque point de l'univers en effondrement, celui-ci pourra être réinitialisé par un Big Bang II, restaurant ainsi la réalité. S’il parvient à modifier la Pandorica pour voler au cœur du TARDIS, cela sera possible, grâce aux fissures spatio-temporelles dont il a vu une partie au cours de ses récentes aventures.

Le Docteur dit aussi à Amy que, puisqu'elle a vécu toute sa vie avec une fissure de l'univers dans son mur, elle a le pouvoir de ramener les gens des failles comme elle l'a fait avec Rory. Il pilote ensuite la Pandorica dans le centre incandescent du TARDIS, envoyant un dernier message à River : Geronimo.

Le Big Bang II se produit.

Le Docteur découvre qu'il parcourt sa vie à l'envers en observateur. Amy est capable de l'entendre, cependant, et il essaie de lui dire de se souvenir de lui. Finalement il arrive la nuit où la jeune Amelia est assise sur sa valise à l'extérieur de la maison pour attendre le retour du Docteur.

Le Docteur porte Amelia endormie dans sa chambre en lui racontant une histoire au sujet d'un vieil homme un peu fou qui avait emprunté une vraie boite magique bleue qui était à la fois toute neuve et très ancienne. Ensuite il décide de ne pas aller davantage dans sa propre vie passée et entre dans la fissure dans le mur d'Amelia, ce qui permet à toutes les fissures de se fermer complètement, et s'enfermant lui-même à l'extérieur de l'univers et de la réalité.

Amelia vit alors sa vie, avec sa famille que ses souvenirs ont permis de ramener à l'existence, y compris ses mère et père. Le jour de son mariage, elle se met à ressentir qu'elle a oublié quelque chose d'important, et voir River et son carnet de bord à présent vide la trouble profondément.

Elle finit par se souvenir que c'est le Docteur, à travers la vieille tradition anglaise qui dit que la mariée, le jour de son mariage doit porter quelque chose de neuf, quelque chose de vieux, quelque chose d’emprunté et quelque chose de bleu.

Le TARDIS et le Docteur réapparaissent et il se joint à la fête du mariage d'Amy et de Rory.

Plus tard, le Docteur rend son journal de bord à River, où ses écrits sont rétablis, ainsi que le manipulateur de vortex.

River maintient l’inconnue sur ce qui l’unit au Docteur, quand ce dernier lui demande si elle est mariée.

Alors qu’Amy et Rory le rejoignent à bord du TARDIS, le Docteur insiste : le problème n’est pas résolu pour de bon, car il ne sait toujours pas qui ou quoi a provoqué la destruction du TARDIS. Il reçoit alors un appel de Sa Majesté qui concerne une déesse égyptienne en fuite à bord de l'Orient Express de l'espace. Il est l’heure de dire au revoir, en conclue le trio.

Mais c’est vers l’extérieur qu’Amy lance un au revoir et tous les trois repartent à l’aventure.


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 12/04/2012 11:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Les épisodes 05.12 (The Pandorica open) et 05.13 (The Big Bang) forment un double-épisode, au scénario touffu et très prenant. Franchement, le niveau est digne d'un excellent film de SF ! Et pour ne rien gâcher à cela, le jeu d'acteur de Matt Smith (le 11ème Docteur) est très bon. Honnêtement, il n'a rien à envier à ses prédécesseurs, comme il nous le montre ici, incarnant dans ce double-épisode un Docteur au sommet de son art, présentant un cocktail explosif d'expressions et d'émotions qui ne laisseront pas de marbre les téléspectateurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com