Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Doctor Who - 04.18 The End of Time (2)



Article rédigé par le 23/10/2011
Lu 2544 fois


TAGS : DOCTOR WHO


Doctor Who - 04.18 The End of Time (2)

Synopsis complet :

Gallifrey, le dernier jour de la guerre du Temps : la surface de la planète est jonchée de vaisseaux Daleks et la coupole protégeant la Capitale est largement endommagée.

Les perspectives sont claires : les Seigneurs du Temps et leur monde vont disparaître. Ils sont bloqués dans un verrou temporel où rien ne peut entrer, ni sortir. Le Conseil des Seigneurs du Temps, dirigé par Rassilon, discute des options pour une solution à leur survie. Comment quitter ce verrou temporel ?

D'autant plus que le Conseil sait qu'en ce jour, le Docteur va trouver le moyen de détruire les Seigneurs du Temps et les Daleks (cf. : 03.12 Que tapent les tambours - The sound of drums). Rassilon refuse la défaite et n'hésite pas à tuer une membre du Conseil qui tend de le convaincre d'accepter leur destin.

Entretemps, le Docteur et Wilfred sont toujours les prisonniers du Maîtres. Donna, quant à elle, suite à la transformation de sa mère et de son fiancé en copie du Maître, panique et appelle son grand-père. Ceci attire l'attention de leur ennemi : pourquoi Donna est-elle restée elle-même, au lieu d'être transformée en lui, comme tous les autres êtres humains ? Réponse : parce qu'elle garde encore des caractères de Seigneur du Temps en elle (depuis la fin de la saison 4). S'enfuyant dans la rue, elle est poursuivie par des « Maîtres ». Donna commence soudain à retrouver la mémoire. Ceci provoque la libération d'une « onde » de son corps, qui fait perdre conscience à ses assaillants, avant d'en faire elle-même autant.

Le Docteur rassure Wilfred : elle ne risque rien, c'était une « sécurité » qu'il avait laissée dans son esprit au cas où...

Le Maître explique alors à Wilfred l'origine de sa folie : les quatre coups de tambours qu'il entend constamment dans sa tête depuis son initiation face au vortex quand il avait 8 ans.

Doctor Who - 04.18 The End of Time (2)
Sur Gallifrey, Rassilon découvre, via les prophéties, que le Docteur et le Maître sont restés hors du verrou temporel, et met au point un plan pour entrer en contact avec le second d'entre eux. Sachant que le Maître se mit à entendre des tambours après son initiation, le Conseil réalise que ce sont eux qui s'apprêtent à provoquer ces « tambours » (et qui en ont fait de lui le monstre qu'il est), en plaçant, via le vortex temporel, une impression mentale dans l'esprit du Maître encore enfant. C'est donc ce même « son des tambours » que le Maître entend dans sa tête depuis son enfance.

Sur Terre, le Docteur, bien que prisonnier, ne peut s'empêcher de rappeler au Maître combien il l'admire, qu'ils pourraient ensemble explorer l'univers, qu'il ne faut pas posséder celui-ci pour l'apprécier. Après un moment d'hésitation où il se demande si les bruits de tambours cesseraient dans ce cas, le Maître se ressaisit et appelle un des gardes pour régler leur compte à ses ennemis. Mais il ne comprend que trop tard que le garde n'est pas devenu l'un de ses clones. Et pour cause ! C'est l'un des Vinvocci (légèrement plus grand que le Maître, comme l'insinue le Docteur). Les extraterrestres libèrent le Docteur et Wilfred. Le quatuor se téléporte à bord du vaisseau des Vinvocci et détruit tout appareil pouvant les faire repérer en orbite de la Terre. Le Maître a beau utiliser toute la technologie terrestre, il ne parvient pas à les trouver.

La femme mystérieuse apparaît à nouveau à Wilfred et lui demande de convaincre le Docteur de prendre les armes.

La femme disparue, Wilfred insiste pour que le Docteur prenne son pistolet et tue le Maître : en éliminant l'original, toute l'humanité retrouvera sa vraie apparence. Mais le Docteur refuse : c'est en agissant de la sorte que le Maître est devenu ce qu'il est aujourd'hui. Au cours de la conversation, Wilfred apprend également l'âge du Docteur : 906 ans !

Rassilon parvient alors à expédier un minuscule objet hors du verrou temporel : un diamant d'un type unique à Gallifrey. Le diamant parvient sur Terre au moment présent. Tous les humains devenus des copies du Maître entendent le son des tambours : le lien est amplifié en cet instant comme jamais. Le diamant va servir de balise pour établir un contact avec l'extérieur du verrou temporel.

Comme le Maître annonce au Docteur ce qui vient de se passer et ce qu'il va en faire, ce dernier comprend d'où vient l'objet : Gallifrey. Il prend finalement le revolver de Wilfred et relance les machines du vaisseau. Direction : la base du Maître. Alors que Wilfred pense que le retour des siens est une bonne chose, le Docteur lui dit que la guerre du Temps les a changés, au contraire...

Le Maître envoie des missiles pour détruire le vaisseau, mais son adversaire finit par arriver à destination, au moment même où, un accès s'est ouvert entre la Terre et Gallifrey. Rassilon et quelques autres Seigneurs du Temps arrivent pratiquement sur Terre, y compris les deux seuls d'entre eux qui avaient refusé la stratégie choisie par Rassilon, et qui se voilent la face de la paume des mains.

C'est alors que les choses se précipitent car « quelque chose » est en train de revenir : Gallifrey tout entière se matérialise près de la Terre, qu'elle ne va pas tarder à pulvériser !

L'intention de Rassilon est de mettre fin au Temps, d'accéder à un nouveau niveau de conscience, faisant une sorte d'Ascension (pour un peuple vieux d'un milliard d'années, cela ne doit pas être trop difficile !) qui détruira l'ensemble de la création dans ce processus. Le Maître veut utiliser le portail pour prendre le contrôle du Conseil, comme il l'a fait de l'humanité. Mais, plus prompt, Rassilon retourne l'humanité à son état original.

Le Docteur se voit contrait de choisir entre tirer sur le Maître, coupant le lien et renvoyant les Seigneurs du Temps dans le verrou temporel, ou tirer sur Rassilon pour prendre le contrôle des Seigneurs du Temps.

C'est alors que l'un des Seigneurs du Temps qui se voilait la face, redresse la tête. C'est la femme mystérieuse qui contactait Wilfred ! Le Docteur semble la connaître et comprend ce qu'il doit faire : il ordonne au Maître de s'éloigner et, d'un coup de feu, brise le diamant qui ancre les Seigneurs du Temps à la Terre. Rassilon essaye de le tuer, mais cette fois, le Maître, ayant réalisé qu'il n'a été tout au long de sa vie que l'instrument des Seigneurs du Temps, intervient. Il demande à son tour au Docteur de l'éloigner et attaque Rassilon, se rachetant de tout le mal qu'il a fait, en sauvant le Docteur et l'humanité tout entière. Les Seigneurs du Temps et Gallifrey (et sans doute le Maître également) sont renvoyés par le portait vers le dernier jour de la guerre du Temps.

Doctor Who - 04.18 The End of Time (2)
Bref moment de soulagement pour le Docteur. Il entend soudain quatre coups... C'est Wilfred, resté enfermé dans un compartiment connecté à la source d'énergie nucléaire qui va bientôt atteindre la phase critique. Il ne peut être libéré que si le Docteur se sacrifie, car même son tournevis sonique ne peut l'aider cette fois. Le Docteur sait qu'il va le faire, malgré la demande de Wilfred de l'abandonner, mais il se laisse aller à une rage vaine. Disant qu'il a peut-être vécu trop longtemps, il libère Wilfred, et, ce faisant, reçoit une dose massive de radiations mortelles. Puis, tout s'arrête, son corps a absorbé toute l'énergie. Bien que cela ne le tue pas immédiatement, les effets sur son corps lui montrent que le processus de régénération a commencé : il voit ses blessures guérir en un instant. Il ramène Wilfred aux siens, au grand soulagement de la mère de Donna, qui, cette fois, a compris combien le Docteur est quelqu'un de bon. Donna arrive également, mais le Tardis est déjà parti... Elle se plaint qu'elle a encore une fois dû rater quelque chose ! Le Docteur part ensuite retrouver une dernière fois ses principaux compagnons et ceux du neuvième Docteur (Christopher Eccleston) :

Doctor Who - 04.18 The End of Time (2)
  • Martha et Mickey, menacés par un Santoran
  • Sarah Jane Smith et son fils (qui était sous le point de passer sous une voiture)
  • Jack Harkness, qui se traine depuis la fin de Torchwood. Le Docteur l'informe du nom de son voisin au bar : Alonso, ex-membre d'équipage du SS Titanic (cf. Une croisière autour de la Terre - Voyage of the damned)
  • La petite-fille de la femme qu'il a aimée pendant la période où il avait oublié sa vraie nature de Seigneur du Temps (saison 3), à qui il demande si sa grand-mère fut finalement heureuse
  • Wilfred et la mère de Donna, au moment où celle-ci sort de l'église à son mariage. Il leur donne un billet de loterie gagnant et un mot du père de Donna, qu'il est allé rencontrer dans le passé. Quand Wilfred lui demande qui était la femme mystérieuse qu'il vit à plusieurs reprises, le Docteur reste silencieux. (Nb : Qui est la femme mystérieuse vue par Wilfred ? L'histoire ne nous en apprend pas plus, mais selon Julie Gardner, l'actrice qui l'incarne, il s'agirait ni plus ni moins de la mère du Docteur !)
  • Rose, quelques mois avant sa rencontre avec le neuvième Docteur. Elle ne connaît pas encore son visage et croit qu'il a un peu trop abusé d'alcool en ce réveillon. Il lui répond que c'est, en effet, un peu de cela qu'il s'agit. Elle lui souhaite une bonne année, et, à la demande du Docteur, lui apprend que c'est 2005 qui vient de débuter. Il lui dit qu'elle s'apprête à vivre une année exceptionnelle.

Doctor Who - 04.18 The End of Time (2)
Alors que Rose s'éloigne, le Docteur commence à ressentir les premiers effets de la régénération. Il se traîne péniblement vers le Tardis et finit par tomber à terre dans la rue. C'est alors que lui apparaît à nouveau Ood Sigma, qui lui dit que les Oods chanteront la chanson du Docteur, et que si cette chanson (la dixième incarnation) se termine, l'histoire, elle, ne finira jamais.


Le Docteur se relève et entre dans le Tardis, jette son manteau et regarde sa main qui se met à briller. La régénération est imminente ! Alors que le processus s'accélère, il a une dernière parole : « Je ne veux pas partir ! ». (Nb : nous non plus on ne voulait pas qu'il s'en aille !) La régénération est plus forte que jamais, endommageant sérieusement le Tardis.

Le onzième Docteur se met alors à vérifier que « tout est en place ». Au passage, vu les cheveux longs, il croit brièvement s'être régénéré en fille ( !), avant de se ressaisir. Plein d'enthousiasme malgré la situation critique, il se cramponne à la console du Tardis tandis que le vaisseau tombe vers la Terre et s'écrie : « Geronimo ! ». (Nb : serait-ce le nouveau cri de guerre, après le « allons-y ! » du dixième Docteur ?)


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par KOYOLITE TSEILA le 23/10/2011 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Superbe et émouvante conclusion. Il faut dire qu’en refusant de mourir, le Docteur ne nous rend pas la tâche facile, parce que nous non plus nous ne voulons pas qu’il disparaisse ! Il y a des moments très forts dans ce double épisode, notamment lorsque que Wilfred et le Docteur discute d’homme à homme dans le tea-room ou dans le vaisseau spatial...

2.Posté par THIERRY le 25/10/2011 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ThierryB
Punaise, le final est terriblement prenant quand avec la dernière phrase du 10e Docteur : " I don't wanna go ! " J'en avais les larmes aux yeux ...

3.Posté par KOYOLITE TSEILA le 25/10/2011 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
Très émouvant, en effet. Je crois que je n'avais encore jamais vu autant d'émotions dans une série TV. Je dois dire que cette saison no 4 est vraiment ma préférée.

4.Posté par THIERRY le 26/10/2011 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ThierryB
La dernière saison du 10e Docteur avait un format particulier : à la place d'épisodes hebdomadaires, elle offre 4 téléfilms qui amènent graduellement au départ du Docteur. Le changement n'est pas bâclé ni précipité. C'est vraiment de la belle ouvrage :-)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.






cookieassistant.com