Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Ant-Man



Article rédigé par le 17/08/2015
Lu 479 fois




Scott Lang, cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr Hank Pym, à protéger le secret de son spectaculaire costume d’Ant-Man, afin d’affronter une effroyable menace…

Présentation du film

Pas facile de trouver un emploi honnête quand on a un casier judiciaire. C’est le pénible constat que fait Scott Lang, (ex-)voleur doué, à sa sortie de prison. Logé par Luis, son ex-compagnon de cellule, il est pourtant décidé à ne pas quitter le droit chemin.

Mais les frustrations s’accumulent. D’abord, il perd rapidement le seul job qu’il ait pu trouvé (comme glacier, lui qui a une formation en électronique !) dès que son patron découvre son passé. Ensuite, son ex-femme (qui vit désormais avec Jim – un policier !) lui interdit de voir leur fille, Cassie, jusqu’à ce qu’il paie sa pension alimentaire et qu’il dispose de son propre logement. Malgré ses bonnes résolutions de départ, Scott craque. Ne pouvant se résoudre à ne plus revoir sa fille, il accepte l’offre de Luis : percer un coffre chez un particulier.

En l’absence du propriétaire, l’opération semble simple, mais Scott doit redoubler d’imagination pour franchir les obstacles imprévus (dont une reconnaissance d’empreinte). Il finit néanmoins par faire céder la porte du coffre. La surprise et la déception sont donc grandes quand, à l’intérieur, il n’y trouve qu’une vieille combinaison de motard.

Emportant son faible butin, Scott se demande pourquoi on a pris tant de précautions pour un tel équipement. Il est vrai que la combinaison est un peu bizarre. Il se met donc à l’examiner avant de finalement l’enfiler. Mais quand il appuie sur le bouton accroché à l’un des gants, il comprend qu’il aurait mieux fait de ne jamais percer ce coffre...
 
A l’instar des Gardiens de la Galaxie, ce 12e film de la franchise Marvel (dont il clôture la deuxième phase) est un épisode un peu à part du MCU (Marvel Cinematic Universe). Les références aux films précédents sont bien là, mais ce n’est pas l’essentiel.

Il mise également beaucoup sur l’humour. Le choix de Paul Rudd pour le rôle principal n’y est certainement pas étranger. A ses côtés, on trouve Michael Douglas dans le rôle du mentor – Hank Pym, le premier « Ant-man » ; un personnage « grinçant » comme l’acteur sait si bien les incarner – et Evangeline Lilly (Lost, Le Hobbit). Comme d’habitude, Stan Lee fait une brève apparition, tout comme Hayley Atwell (Peggy Carter) et John Slattery (Howard Stark – et non Dominic Cooper, qui le jouait dans le premier Captain America).

Les critiques ont été très positives, tout comme le public, venu en nombre  dans les salles; un nombre néanmoins plus modeste que pour les « grosses pointures ».

C’est là aussi une qualité de ce film : nous ramener à une échelle plus raisonnable – et pas uniquement parce que le personnage principal peut réduire sa taille ! Ant-Man et son entourage sont d’ailleurs des « artisans », comparés aux gros moyens dont disposent les autres super-héros. La preuve qu’on peut faire un bon film sans que le scénario prévoie de détruire une ville, voire une planète toute entière (la bataille finale, ici, en est d’ailleurs un excellent exemple !).


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Commentaires

1.Posté par . MAESTRO le 07/12/2015 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maestro
Ce film, c'est du tout bon ! Et pourtant, au départ, j'étais sceptique. Franchement, Ant-Man ? L'homme-fourmi !? Je ne voyais pas l'intérêt. Quel genre de pouvoir peut avoir un insecte, sûrement des trucs pathétiques. Et bien je me trompais lourdement !

Tout d'abord, il faut souligner la grande qualité des effets spéciaux. Ils sont déjà très bons dans la plupart des Marvel. Mais ici on atteint encore un autre niveau. C'est très beau et plein de punch. On en prend plein les mirettes.

Ensuite, il y a le scénario et les personnages. Ah, que j'aime quand ils sont détaillés, ambigus... En plus, ils sont servis par de bons acteurs. Bien sûr, il y ...

Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com