Menu

Notez
Livres

        

Un jeune Doge pour Venise | Alexandre Katenidis | 2023


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 09/05/2024 | Lu 278 fois




Un essai d’uchronie à encourager !



Un jeune Doge pour Venise @ 2023 Nombre 7 éditions
Un jeune Doge pour Venise @ 2023 Nombre 7 éditions

Illustration et quatrième de couverture

La vraie personnalité d'Indro Moscantonio

En 2015, Venise est resté un État souverain, et se dote d’un nouveau chef d’Etat, Indro Moscantonio, désireux de moderniser la fonction poussiéreuse et protocolaire de Doge.

Face à l’affichage d’ambitions de rénovation, il s’engage bien dans les combats électoraux et l’action politique.

Toutefois, son attitude est épiée et reste en apparence mystérieuse. Il se met en avant, se veut charmeur, mais affiche également un caractère réservé, distant, et verrouille la communication sur sa vie privée.

Des interrogations finissent par éclore sur sa motivation et sa personnalité profonde, les journalistes enquêtant à son sujet.

Genre : roman historique, uchronie

Fiche de lecture

Comme son titre l’indique, le roman, assez court, nous plonge dans les intrigues de palais d’une Sérénissime qui ne s’est pas effondrée en 1797 et qui a fait sécession de l’Italie suite à un référendum. Non, ici c’est une Venise moderne, connectée aux réseaux sociaux, qui voit accéder au pouvoir son nouveau doge Indro Moscantonio, dit « Indrello », lors des élections de 2015. En 2018, celui-ci se retire de la fonction suprême.

C’est donc l’histoire de ce mandat « qui aurait pu être » que nous raconte Alexandre Katenidis : avec ses passions, ses trahisons, ses intrigues politiques nationales et internationales.

Le style est très érudit : Alexandre Katenidis est un amoureux de Venise et un juriste passionné de droit public et cela se voit dans son ouvrage comme dans le reste de sa bibliographie (que je découvre petit à petit).

Cela peut refroidir : l’auteur se livre à des descriptions factuelles, dans un style aux longues phrases, de la vie politique vénitienne telle qu’il l’imagine.

S'il est très créatif dans les péripéties et les intrigues politiques qu’il fait vivre à son doge de fiction, l’auteur est trop descriptif : en lisant les descriptions du régime politique de Venise, j’ai l’impression de lire un ouvrage de droit constitutionnel. Cela me satisfait en tant que juriste, mais pas en tant qu’amateur de fiction. En amateur de fiction, je veux voir les scandales politiques, les controverses, les coups tordus et les intrigues.

Cependant, je conçois que l’exercice soit difficile tant la zone où Alexandre Katendinis nous plonge est grise. Si l'on peut regretter qu’il ne s’attarde pas sur le « point de divergence », base du genre uchronique, il nous dépeint des personnages et des intrigues politiques fascinants, dans une Venise ancrée dans notre siècle. Une République plus simplifiée et un État parlementaire moderne membres des institutions internationales contemporaine mais qui est très - trop (?) - traitée comme un ouvrage d'histoire politique, rédigé a posteriori et pas suffisamment comme une uchronie en tant que telle.

Néanmoins, une telle plume érudite mérite d’être encouragée dans ses efforts, car l'auteur nous montre avec talent que, contrairement à la chanson de Charles Aznavour, ce n’est pas triste, Venise !

Jacques BELLEZIT
Copyright @ Jacques Bellezit pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.