Menu

Notez
Films

        

Tykho Moon | 1996


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 26/10/2022 | Lu 487 fois






Tykho Moon | 1996

Affiche et synopsis

Régnant sur une Paris reconstituée dans un cratère lunaire, le dictateur Mac Bee arrive en fin de vie, frappé par une maladie incurable. Son seul espoir serait de retrouver le seul donneur d'organes potentiel, Tykho Moon.

Présentation

En fait, je n’aime pas tant que cela les créations d’Enki Bilal, d’un point de vue scénaristique, je veux dire. Ses univers graphiques me donnent des frissons, mais côté narration, j’ai souvent tendance à m’ennuyer. Pourtant, je guette toujours ses nouvelles propositions, et en 1997, quand Tykho Moon est annoncé au cinéma, je m’y suis donc précipité.
 
Ici, le réalisateur nous emmène sur la Lune, où une version actuelle de Paris a été assemblée à la va-vite. Le Dictateur Mac Bee, incarné par Michel Piccoli, est en fin de règne, car toute sa lignée est rongée par une maladie incurable. Une seule solution, retrouver Tykho Moon, seul donneur d’organes viables. Mais bien entendu, les choses vont vite se compliquer. Et comme Enki Bilal l’avait déjà fait pour son premier film, Bunker Palace Hôtel, nous allons avoir des sous-intrigues qui viendront donner de la consistance aux personnages.
 
Contrairement à son premier film, où nous pouvions nous accrocher à une intrigue simple mais tenant la route, à une atmosphère glaçante pouvant être tout à fait fascinante, ici j’ai eu l’impression d’une longue errance, dans une tentative vraiment cheapos de nous montrer une Paris lunaire. Le casting fait rêver - j’avoue avoir un crush éternel sur Julie Delpy - mais les interactions de leurs personnages sont molles, inefficaces, avec des blancs étranges. Bref, quelque chose ne colle pas dans la réalisation, et particulièrement dans la direction des acteurs et actrices.

Tykho Moon reste malgré tout un film à part, décalé, que je vous recommande de découvrir, ne serait-ce que pour la proposition d’anticipation à la française, originale !

Patate Des Ténèbres
Copyright @ Patate des Ténèbres pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par B BLANZAT le 21/08/2023 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Blanzat
Le casting est vraiment super : Piccoli, Bohringer, Delpy... Johan Leysen ressemble vraiment à un personnage dessiné de Bilal, et Marie Laforêt aurait pu jouer Jill Bioskop.
Mon préféré, c'est Trintignant en chirurgien myope dans tous les sens du terme :
- On tue ou on laisse vivre ?
- On opère.
Ou encore "grâce à mes greffes, le cochon est devenu singe et l'homme finira empaillé".
Piccoli en sort de bonnes aussi : "la clarté fait les grandes nations et la précision les grands morts".
L'un et l'autre campent des mecs complètement déphasés, normal puisqu'ils vivent sur la lune !
Le Paris patchwork est une bonne idée, mais j'aurais aimé qu'il montre un peu mieux le côté factice, parce que le ciel avec les nuages est vraiment gênant.
Il y a pas mal de très bonnes idées comme le pin's - cœur lumineux des prostituées qui rappelle la lanterne rouge, ou les "Zélateurs du mois" qui remplissent leurs bon offices de sycophantes. Le cochon donneur d'organes s'appelle Napoléon, ça aussi c'est bien vu pour une certaine perpétuation malsaine de la fausse grandeur de la France (d'ailleurs dans ce monde, il est interdit de parler anglais). J'apprécie aussi l'idée de la zone, qui parlera forcément aux vieux de la vielle francilienne.
En revanche, je rejoins la présentation de Patate des Ténèbres, on voit les longueurs et les faiblesses du scénario. Tykho Moon aurait pu être plus énigmatique, caché de plus gros enjeux dans un futur où toutes les limites ont été franchies (Bételgeuse est morte quand même !). Le Mister Sun de Brigitte Bardot en fond sonore ne suffit pas à faire rayonner le film. Dommage parce qu'il y a vraiment de bonnes idées dedans.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.