Menu

Notez
Livres

        

Tau Zéro


Rédigé par le 28/06/2014 | Lu 1015 fois




Tau Zéro
Terre, XXIIIe siècle. Ils sont cinquante. Vingt-cinq femmes, vingt-cinq hommes. Parmi les meilleurs dans leurs domaines : astrophysiciens, mathématiciens, biologistes, astronavigateurs... Leur mission est la plus sidérante qui soit : rejoindre l'étoile Beta Virginis en quête d'une nouvelle Terre. Ils disposent pour ce faire du plus stupéfiant des vaisseaux, le Leonora Christina, dernier né de sa génération, un navire capable de puiser son énergie au coeur même de l'espace et d'évoluer à des vitesses relativistes... Un voyage de trente-deux années-lumière. Un voyage sans retour. Et tous le savent. Tel est le prix que sont prêts à payer ces pionniers d'une ère nouvelle...

Fiche de lecture

« L’événement différa quelque peu au regard des étoiles. Elles virent une masse floue frappée par un objet d’une vitesse et d’une densité incroyables. Des forces hydromagnétiques s’emparèrent des atomes pour les bousculer, les ioniser, les fusionner. Des radiations s’embrasèrent. L’objet s’entoura d’une aura météoritique. Au cours de l’heure que dura son passage, il creusa un tunnel dans la nébuleuse. Ce tunnel s’élargit bientôt sous l’effet d’une onde de choc en expansion croissante, qui détruisit toute stabilité sur son passage, projetant tout azimut des gouttes et des lambeaux de substance. S’il s’était trouvé là des embryons de soleil et de planètes, jamais ils ne naîtraient. » 

« Tau Zéro » est un roman de Poul Anderson paru en 1970. C’est pour moi ma première immersion dans ses écrits, et j’en ressors tout à fait satisfaite.
 
Aux côtés de pionniers d’une aire nouvelle, Poul Anderson nous plonge dans un huis-clos fort bien construit au cœur du vaisseau Leonara Christina. Tandis que le temps à bord s’écoule « normalement », celui à l’extérieur s’écoule à une vitesse qui défie les lois de notre esprit.
 
Ce voyage de non-retour est intelligemment présenté, avec un scénario qui alterne de manière plus ou moins égale entre hard SF (accessible ici à toutes et tous) et l’histoire des protagonistes à bord du navire. Les aspects scientifiques de cette mission sont bien expliqués. Quant aux doutes et aux problèmes immédiats auxquels sont confrontés les membres de l’équipage, ils sont amenés avec beaucoup de réalisme. Le tout est vraiment fort bien réfléchi, et aussi, très bien écrit.
 
En conclusion, j’ai eu beaucoup de plaisir à cette lecture et je suis contente d’avoir enfin eu le temps de lire un ouvrage de Poul Anderson. « Tau Zéro » est un excellent roman de Science-fiction, à la fois captivant et vertigineux. 

Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur



Commentaires

1.Posté par Bernard VIALLET le 11/01/2014 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CCRIDER
Nous sommes au 23ème siècle.
50 hommes et femmes quittent la Terre à bord du Leonora Christine, (un vaisseau spatial révolutionnaire qui fonctionne avec de l’énergie récupérée dans l’espace) pour atteindre une planète située à 30 années-lumière. L’appareil se déplacera environ à la vitesse de la lumière. A bord, le temps subjectif sera ralenti. Pour l’équipage, ce voyage d’une durée réelle de trente ans ne prendra qu’une décade.
Mais le système de décélération du vaisseau est gravement endommagé lors d’une collision avec un nuage de poussières interstellaires. L’accélération se poursuit donc ...

2.Posté par . MAESTRO le 12/01/2015 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maestro
50 êtres humains, tous volontaires et triés sur le volet, sont en route pour une planète lointaine afin d'y établir une colonie. Avec la nouvelle propulsion permettant d'atteindre des vitesses relativistes, la durée du trajet vécue par les passagers est acceptable. Mais un incident survient et, privé de système de freinage, le vaisseau semble condamné à une course éternelle à des vitesses toujours plus grandes.

Construit sur un scénario de naufragés spatiaux plutôt classique, Tau Zéro se démarque néanmoins grâce à quelques originalités. Tout d'abord, il y a cette donnée de base que la Terre ...

3.Posté par Southeast.Jones le 04/02/2018 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un pur chef-d'oeuvre de hard-science ! Sans doute LE roman de science-fiction que tout amateur du genre se doit de lire, ma note : 30 sur 10 !

4.Posté par Bernard ROUX le 21/11/2019 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BFjrla
En termes de hard SF, je pense qu'on fait difficilement mieux que ce tau zéro. Surtout avec la postface de l'immense Roland Lehoucq.
Pour compléter les différents avis, je me concentrerai ici sur deux points : la fin et l'ambiance.
La fin du roman contredit ce que la physique moderne a appris sur l'évolution de l'Univers. Il faut dire que le roman date de 1970 et les découvertes en question de 2011 (c'est Roland Lehoucq qui le dit donc c'est vrai). On ne peut donc pas en vouloir à Poul Anderson de s'être planté. Par contre, ce qu'on peut lui reprocher, c'est de penser, dans un roman aussi pré...

5.Posté par Erwelyn CULTURE MARTIENNE le 27/03/2020 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

erwelyn
On nous y raconte l'expédition d'une cinquantaine de scientifiques vers les coins les plus reculés de l'univers à la recherche d'une planète viable. Si l'objectif premier, Beta Virginis, est bien défini, la rencontre entre le vaisseau et une nébuleuse endommage leur moyen de propulsion. Dans l'impossibilité de décélérer, le Leonora Christina, en perpétuelle accélération se retrouve à traverser les galaxies à des vitesses effroyables.
Roman vertigineux car il en appelle à des notions de temps et d'espace tellement incroyables que même le lecteur, avec la plus grande détermination, en a le ver...

6.Posté par Djackdah NIELLE le 10/04/2020 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Djackdah
Sur la couverture de mon édition (Pocket) il est noté "l'un des meilleurs romans de SF jamais écrits", et il faut croire que le marketing fait bien les choses puisque c'est la première chose que j'ai vu et qui m'a donné envie de l'acheter. En second je vois le nom de l'auteur, Poul Anderson, et je me souviens que j'avais beaucoup aimé le premier tome de la Patrouille du Temps il y a quelques années. Donc forcément je l'achète (oui je suis faible et impulsif 😂, je n'ai même pas lu la 4ème de couverture...) et le laisse trainer dans un coin de bibliothèque, jusqu'à hier.
Je ne vais pas m'embê...

7.Posté par Hélène DESTREM le 30/06/2020 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

HeleneD
A force d'en entendre du bien par-ci par-là, j'ai fini par craquer, tout comme Djackdah. Reçu en avril, pendant le confinement, je n'ai pu le lire que ces jours-ci (confinement n'a pas été égal à "repos", pour moi...).

Pour ce qui est de la forme :
Dès le début, j'ai été surprise par la façon de présenter les dialogues : guillemets et tirets sont utilisés simultanément. Au fil du roman, ils sont même utilisés sans logique. Il est alors très difficile de distinguer qui parle, ou quand quelqu'un poursuit une phrase. Pour une édition de 2014, je trouve cela bien dommage. Ce choix typographique a...

Nouveau commentaire :
SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de supprimer les commentaires qui sont contraires au Règlement.

⚓️Recherche :