Menu

Notez
Films

        

Solaris | 2002


Une fiche ajoutée dans nos cales par | 21/11/2011 | Lu 678 fois






Autre(s) article(s) :
Solaris | 2002

Affiche et synopsis

Chris Kelvin, psy, est appelé au secours par un de ses amis parti en observateur dans une station en orbite autour de la planète Solaris. Celle-ci semble avoir une étrange influence sur les scientifiques de la station qui ne répondent plus aux appels. N'ayant rien à perdre Chris s'y rend à son tour. À son arrivée, il découvre que son ami est mort, après s'être vraisemblablement suicidé.

Rapidement, il est victime à son tour d'hallucinations : sa femme, décédée plusieurs années plus tôt, lui rend visite. Alors qu'il s'en veut encore de sa disparition, il trouve peut-être là l'occasion d'une rédemption. 

Note

Ce film est adapté du roman du même nom de l'écrivain polonais Stanisław Lem, paru en 1961 et déjà adapté sous le même titre en 1968 par Lydia Ichimbaïeva et Boris Nirenburg, et en 1972 par Andreï Tarkovski.

Brève 

L'homme n'est pas prêt pour certains voyages : moi non plus ! Je n'ai pas du tout aimé ce film.

Ces événements surnaturels au cœur de l'espace me dérangent, c'est vraiment étrange, et l'aspect psychologique de la situation est également très pesant pour moi.

Le film est ennuyant au possible et, au final, c'est plus un film d'amour que de science-fiction.

Il m'aurait été plus réaliste de voir George Clooney se préparer une tasse de Nespresso à bord de la station, plutôt que de le suivre dans son trip hallucinatoire aux allures de rédemption.

En résumé : un excellent somnifère, mais un mauvais film de science-fiction.

Koyolite Tseila
Copyright @ Koyolite Tseila pour Le Galion des Etoiles. Tous droits réservés. En savoir plus sur cet auteur

𝗟𝗘 𝗚𝗔𝗟𝗜𝗢𝗡 𝗗𝗘𝗦 𝗘𝗧𝗢𝗜𝗟𝗘𝗦 𝗘𝗦𝗧 𝗨𝗡 𝗦𝗜𝗧𝗘 𝗦𝗔𝗡𝗦 𝗣𝗨𝗕𝗟𝗜𝗖𝗜𝗧É. 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗺𝗲𝘇 𝗻𝗼𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝗰𝗹𝗲𝘀, 𝗺𝗮𝘁𝗲𝗹𝗼𝘁𝘀 ? 𝗩𝗼𝘂𝘀 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗲𝘇 𝗳𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘂𝗻 𝗱𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗮𝗶𝗻𝘀𝗶 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 !

💬Commentaires

1.Posté par MAESTRO le 21/11/2011 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maestro
Je vais prendre le contre-pied du capitaine et affirmer haut et fort que j'ai aimé ce film. En général, je n'aime pas les films trop orientés sur la psychologie des personnages. Et moi aussi, ça a tendance à me faire dormir. Mais, curieusement, ce n'est pas le cas de Solaris. Je pense que le premier élément favorable est lié à l'acteur principal. George Clooney donne beaucoup d'intensité à l'intrigue. Le deuxième élément est lié à la qualité du scénario de base. On se croirait presque dans un délire de Philip K. Dick. Troisièmement, le film reste sobre dans sa conception. Pas d'effets inutiles, juste de l'intensité et pas mal de non-dit. Et finalement, les hallucinations ont une cause qui relève de la SF, et pas simplement du délire psychotique. J'admets que ce n'est pas un film facile, mais il est prenant et je pense qu'il est une référence dans le genre.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.