Menu

A propos du Galion des Etoiles

Blog partenaire

🚀 Poste de pilotage

Articles à paraître, prochaines destinations :

  • Gravé sur Chrome (PA)
  • Vanité (DR)
  • Rdv avec la Peur (LM)
  • House of X, Powers of X (PdT)
  • Echec à la Poisse (RY)
  • Robots, SAP (RY)
  • Lamb (BB)
  • Mad Max (LM)
  • OMS en série (KT)

Entre parenthèses, ce sont les initiales des chroniqueurs. L'équipe de rédaction du Galion est au taquet ! :-)




La Science-fiction et l'Imaginaire naviguant sous le pavillon de la Suisse

Notez
Anthologies, recueils

        

Poètes de l'Imaginaire | Sylvain Fontaine | 2010

Fantastique, Fantasy, Science-Fiction


Un article ajouté/rédigé par | 20/01/2022 | Lu 2183 fois




Poètes de l'Imaginaire | Sylvain Fontaine | 2010
Vous tenez entre les mains un trésor !

Jamais, à ce jour, un ouvrage n'avait entrepris de collecter systématiquement la poésie de l'imaginaire d'expression française des XIXe et début du XXe siècles. Nous y assistons à la naissance des genres qui font aujourd'hui les fondements de cette littérature : fantastique, fantasy, science-fiction, fantasmagories...

Grâce à cette anthologie unique, tous les amateurs - et les autres - pourront mieux en saisir les sources premières et les subtiles nuances.

On y revisitera l'histoire littéraire : les meilleurs poètes francophones de l'époque ont presque tous exploré les terres inconnues de l'imaginaire. Tant il est vrai qu'après le temps de la raison, du réalisme et de l'ordre, toujours vient celui de l'intimité, de la spiritualité et de l'aspiration vers l'infini.

La poésie de l'imaginaire est l'expression incandescente de ce désir. Une multiple splendeur.

Fiche de lecture

Pour changer un peu du space opera et des aventures spatiales, j'ai décidé de me lancer dans la poésie de l'Imaginaire. J'ai trouvé ce recueil qui présente des textes, dans les genres Fantastique, Fantasy et Science-Fiction, que je découvre avec beaucoup de plaisir.
 
Dans cette – très épaisse – anthologie de poèmes, les textes d’une cinquantaine d’auteurs sont regroupés par genre au sein de l’Imaginaire, puis par sujets, ce qui est assez pratique pour cibler un poème qui pourrait plaire. En introduction à chaque partie, on nous explique le profil et les racines du genre abordé.
 
Première partie : Faërie (Fantasy)
Poèmes 1 à 82
 
  • Les héros, la guerre, la mort
  • Les terres sauvages d’Hellas
  • Poèmes apocryphes
  • Les épopées gothiques
  • Esprits de la nature
  • Fééries chrétiennes
 
Deuxième partie : Fantaisies & Fantasmagories (Transfictions)
Poème 83 à 155
 
  • Le crépuscule des dieux
  • Allégories, fables, paraboles
  • Allégories intimes
  • Les paysages intérieurs
  • Désirs fous
  • Visions
  • Etrange
  • Grotesque
 
Troisième partie : Fantastique
Poèmes 156 à 229
 
  • Les frénétiques
  • Les mystiques
  • Les romantiques
  • Les bucoliques
  • Les décadents
  • Les macabres
 
Quatrième partie : Merveilleux scientifique (Science-fiction)
Poèmes 230 à 313
 
  • En mer
  • Outremer
  • Résonnances cosmiques
  • Horizons nouveaux
  • Angoisses modernes
  • Fins du monde
  • Le ré-enchantement du monde

Les auteurs
Les auteur(e)s dont les textes ont été choisis pour composer cette anthologie sont né(e)s entre 1732 et 1879. En voici une liste : Louise Ackermann, Etienne De Banville, Charles Baudelaire, Louis Bouilhet, Henri Cazalis, André Chénier, François Coppée, Charles Cros, Auguste Creuzé De Lesser, Léon Dierx, Charles Dovalle, Vinceslas Dupont, Louis De Fontanes, Xavier Forneret, Théophile Gautier, José-Maria De Heredia, Victor Hugo, Victor De Laprade, Sébastien-Charles Leconte, Charles-Marie Leconte De Lisle, Pamphile Le May, Joseph Lenoir, Jean Lorrain, Catulle Mendès, Ephraïm Mikhaël, Oskar Wladislaw De Lubicz Milosz, Jean Moréas, Emile Nelligan, Gérard De Nerval, Philothée O’Neddy, Sully Prudhomme, Jean Rameau, Henri De Régnier, Jean Richepin, Arthur Rimbaud, Georges Rodenbach, Maurice Rollinat, Albert Samain, Armand Silvestre, Antoine-Léonard Thomas, Emile Verhaeren, Paul Verlaine et Renée Vivien.
 
La poésie est un genre littéraire ancien, en vers ou en prose, qui ne plaît pas à tout le monde. Et cela je le comprends. Quoiqu’il en soit, c’est un genre qui regorge de textes ayant trait à l’Imaginaire. Et en ce sens, ce recueil est un véritable trésor, mais aussi une curiosité.
 
J’ai parcouru cet ouvrage de long en large avec beaucoup d’intérêt. Je mentirais si je disais que tous les poèmes m’ont plu. Disons que certains m’ont nettement plus captivée que d’autres. Je remarque tout de même que - ô surprise - ma préférence va aux récits se trouvant dans la quatrième partie : merveilleux scientifique. Ce que j'apprécie également beaucoup, ce sont les introductions à chaque partie, avec des explications détaillées sur les origines des genres de l'Imaginaire.
 
Je suis donc contente de m’être procurée cette anthologie, que je place sur le rayon « livre de référence » de ma bibliothèque.

Extrait - Magnitudo parvi, Victor Hugo (Les Contemplations, 1856)

Tu verrais ! – Un soleil ; autour de lui des mondes,
Centres eux-mêmes, ayant des lunes autour d’eux ;
Là, des fourmillements de sphères vagabondes ;
Là, des globes jumeaux qui tournent deux à deux ;
Au milieu, cette étoile, effrayante, agrandie ;
D’un coin de l’infini formidable incendie,
Rayonnement sublime ou flamboiement hideux !

Extrait - Vers le Futur, Émile Verhaeren (Les Villes tentaculaires, 1895)

Ô race humaine aux destins d'or vouée,
As-tu senti de quel travail formidable et battant,
Soudainement, depuis cent ans,
Ta force immense est secouée ? 

L'acharnement à mieux chercher, à mieux savoir,
Fouille comme à nouveau l'ample forêt des êtres,
Et malgré la broussaille où tel pas s'enchevêtre
L'homme conquiert sa loi des droits et des devoirs.

Dans le ferment, dans l'atome, dans la poussière,
La vie énorme est recherchée et apparaît.
Tout est capté dans une infinité de rets
Que serre ou que distend l'immortelle matière.

Héros, savant, artiste, apôtre, aventurier,
Chacun troue à son tour le mur noir des mystères
Et grâce à ces labeurs groupés ou solitaires,
L'être nouveau se sent l'univers tout entier.

D'autres extraits seront ajoutés au gré de mes lectures.

Lien utile


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction, d’Imaginaire et de récits maritimes depuis toute petite, ce sont des... En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Jean Christophe GAPDY le 20/01/2022 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JCGapdy
Un grand merci de cette découverte. Ce livre va derechef rejoindre ma PAL, étant très amoureux de poésie (j'en ai pas mal de livres).
Du coup "Extrait", mais d'un autre livre puisque ces Poètes de l'Imaginaire ne sont pas
encore entre mes mains...
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
𝐔𝐍𝐈𝐕𝐄𝐑𝐒

Avalant quelques étoiles, l’enfant stellaire
Babille près d’une voie lactée devant laquelle
Caracole une constellation estelaire.
Dans le vaisseau, fragile monde artificiel,
Élisa rêve face à l’immensité sombre.
Frêle Mayflower de l’espace qui fuit ces
Guerres humaines, cette terre et ses décombres.
Humains perdus, espérant sauver leur espèce,
Il ne se passe un seul jour sans qu’elle ne songe,
Jusqu’au profond de ses rêves, à cette terre.
Kyrielle de futurs qui l’effraient, la plongent
Livide parfois dans l’inconnu de l’éther.
Mais ce frêle garçon croisé lors d’une fausse
Nuit, dans cette vie artificielle où elle
Oublie de rire, l’a fait rougir et l’Argos,
Puissant vaisseau lancé dans une trop éternelle
Quête stellaire, lui a paru presque heureux.
Rêve éveillé, il a pris sa main, l’embrassant
Sagement, lui parlant d’un monde aventureux
Tout au bout de la constellation d’Éridan.
Un pas puis l’autre, il l’a faite rire, lui offrant,
Vulcain adolescent, ce bijou, taillé en
Wolframite, pour son cou et y dessinant
Xiphias, constellation frôlée dans le néant.
Yeux enfin clairs, elle fixe les étoiles du
Zodiaque, une main serrant la sienne, éperdue …

2.Posté par Koyolite TSEILA le 20/01/2022 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KoyoliteTseila
Oh c'est joli comme poésie ! Et je vois qu'il s'agit des lettres de l'alphabet. C'est original. C'est de qui ?

3.Posté par Jean Christophe GAPDY le 20/01/2022 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JCGapdy
De Patrice de Loup Rouge, l’Éternité oubliée (légendes et récits du vent, page 218).

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :



⚓️Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Koyolite TSEILA
Djackdah NIELLE
Didier REBOUSSIN
Jean-Marc DE VOS
Jean Christophe GAPDY
Christobal COLUMBUS
B BLANZAT

💬Commentaires et avis