Menu

Notez
Cycles

        

Le Projet belliciste : Sédition | L.T. Bernard | 2019


Un article ajouté/rédigé par | 13/01/2019 | Lu 1584 fois


⚓️TAGS : 2019, L.T. Bernard


Tome 1 - La Coureuse de Remma

Le Projet belliciste : Sédition | L.T. Bernard | 2019
Endoctrinée depuis l’enfance par une société militaire qui réprime toute forme d’émotions humaines, Vaisey Simétra est une Belliciste de 25 ans qui se définit comme une survivante. Très jeune, elle a compris que pour être épargnée sur la Bastille, une soldate doit être portée par une ferveur à toute épreuve. C’est ainsi qu’elle a survécu à son éducation de Bastillaise, qu’elle a brillé lors de sa formation de commandos spatioportés et qu’elle y est devenue une sergente estimée.

Cependant, depuis qu’elle a vécu le débarquement sur la planète Remma, Vaisey remet ses valeurs ainsi que son zèle en question. Elle est hantée par le souvenir des défuntes. De plus, sa course jusqu’à un vaisseau pour pilonner la capitale remmanienne la laisse avec un goût amer. Elle est indignée que son acte suicidaire soit perçu comme un geste d’héroïsme. Elle en devient dépressive et adopte des comportements insensés qui ne font qu’augmenter son prestige auprès de ses consœurs. Sa témérité désespérée provoquera une série événements lourds de conséquences. Vaisey comprendra-t-elle que les maîtres Thaumaturges ont asservi les ultimes représentantes de l’espèce humaine pour créer le Projet belliciste ?

Fiche de lecture

Ancienne édition
Ancienne édition
Étonnante découverte qu'est ce livre.
 
Il faut reconnaître que s'il ne m'avait pas été recommandé ce n'est pas la couverture qui m'aurait donné envie de le lire, comme quoi...
 
Mais voilà je me suis lancé dans la lecture, très péniblement au début tant la présentation de l'univers et des protagonistes est précise et complexe, puis très rapidement je n'ai plus réussi à décrocher.
 
Une fois que tous les éléments de base de l'histoire sont présentés on entre dans le vif du sujet.  On suit notre personnage principal dans son quotidien de soldate-esclave (les bellicistes, qui doivent expier les pêchés de leurs ancêtres plusieurs millénaires par le passé), ballottée entre son statut de "Star" suite à un acte héroïque, les intrigues politiciennes de ses maîtres, les rivalités entre les différentes factions, etc...
 
Le monde dans lequel elle évolue est froid, dur, violent, mais d'où émerge quand même des moments d'amour, de fraternité et de joie.
 
Nous sommes ici dans le premier tome d'une trilogie où notre héroïne se retrouve bien malgré elle au milieu d'une remise en cause de l'ordre établi, des mensonges qui ont asservis son peuple, et qui devrait nous entraîner vers une révolte d'envergure gigantesque je l'espère dans la suite.
 
Je n'ai qu'une hâte maintenant, celle de lire la suite.

Le Projet belliciste : Sédition | L.T. Bernard | 2019

Tome 2 - La Fille de Sé

Le Projet belliciste : Sédition | L.T. Bernard | 2019
Devant les ruines de sa personnalité, Vaisey Simétra cherche une assise pour se réfugier. Son épouvante face à la vie laisse place au désespoir d’exister. Vaisey agit en automate, esclave des circonstances. Lorsque les Thaumaturges transfèrent le nouveau régiment au sein de la troisième flotte belliciste, ils propulsent la Coureuse au sein d’une culture aux antipodes de la sienne.

Les troisièmes Nautonières sont révoltées par la doctrine de l’Héritage qui est contraire à leur philosophie de la Donation, car cette dernière magnifie la vie, considérant la mort comme une étape et non pas un but. Pour elles, les Bastillaises, tout comme les deuxièmes Nautonières, blasphèment en préparant avec une assiduité religieuse leur propre trépas. Elles sont dégoûtées que Vaisey relègue au second plan son existence, qu’elle considère la vie comme une servitude et la mort comme une délivrance. Elles sont déterminées à donner à Vaisey le courage et l’honneur d’exister en communion avec le destin. Pour cela, les troisièmes Nautonières lui donneront le calice d’une fille de Sé et elles l’obligeront à le boire en totalité, d’assumer sa grandeur comme sa déchéance.

Tome 3 - La Félonne

Le Projet belliciste : Sédition | L.T. Bernard | 2019
Depuis sa capture, Volgen a été torturée, claustrée et violentée aussi bien verbalement que physiquement. Elle craint le commandant Trévis de la Dissidence, qui l’a, pour ainsi dire, brisée. La pilote est consciente de s’être réfugiée dans la dissociation, car lorsqu’elle est en contact avec son bourreau, elle a l’impression d’être irréelle, telle une observatrice d’elle-même. Volgen veut survivre pour apporter la preuve de la félonie des maîtres Thaumaturges à ses sœurs bellicistes. Cependant, manipulée par le commandant Trévis, elle remplace l’autorité des Thaumaturges par celle du commandant et développe de l’empathie, voire, de la sympathie pour la Dissidence.

La fureur d’un combat perdu et la magnanimité d’un citoyen du Phalanstère offrent à Vaisey des circonstances opportunes pour se découvrir. Cependant, elle doit assumer sa trahison de l’Héritage, ce qui l’isole de sa troupe. Aussi, entreprend-elle d’apprivoiser ses consciences qui l’oppressent depuis le jugement de Sé. Elle s’accomplit en tant que fille de la voûte céleste et apprivoise le Don de Sé. Avec le temps, en compagnie d’un équipage de flibustier ainsi que d’un Quelf complaisant, l’héroïne des spatioportées devient Aisé-Tra, une citoyenne civile de la fédération du Phalanstère.

Lien utile





💬Commentaires

1.Posté par K.HEVA le 27/08/2018 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tome 1 - La Coureuse de Remma
Un livre très surprenant.

Ambiance : L’ambiance de ce roman est très soignée. En SF, c’est toujours plus compliqué de décrire les bâtiments d’habitation ou de guerre. Surtout quand ceux-ci sont en orbite autour d’une planète et issus d’une technologie non humaine. Trop souvent, les aliens sont traités de façon manichéenne et caricaturale. Ce n’est pas le cas ici, même si on a à faire à des « gris » (ce ne sont pas les aliens les plus originaux, on est d’accord), leur civilisation, leur technologie et leur croyances religieuses sont dépeintes avec minutie et réalisme. Rien n’est laissé au hasard. Mais la grande originalité de ce roman, c’est la façon dont est traitée l’humanité. +1

Personnage : C’est le premier roman SF que je lis, où il n’y a pas d’hommes. Du moins, d’humains masculins. Au début ça faisait bizarre, les trois quarts des adjectifs, des noms et des pronoms sont accordés au féminin. D’habitude le nombre personnages féminins est toujours inférieur à celui des hommes, de plus elles sont souvent reléguées à des rôles secondaires. Avec ce roman, j’ai été bien servie. C’est une galerie de portraits féminins réalistes. Les « Bellicistes » comme elles sont nommées, sont soit des soldates, soit des génitrices contraintes de pondre des futures soldates. Alors dit comme ça, ça peut faire gros délire de mecs sadiques, mais ce serait porter un jugement hâtif. Le regard que porte le narrateur sur les souffrances de ces femmes est compatissant et respectueux. Même lorsque leurs corps volent en charpie dans les explosions des champs de bataille, elles sont époustouflantes et admirables. La psychologie des personnages et leurs comportements post traumatiques sont ahurissants de réalisme. Ajoutez à ça, une très bonne retranscription de ce qu’est le milieu militaire, l’armée, c’est +1 direct.

Intrigue : C’est là que ce roman déballe l’artillerie lourde. Le roman évolue dans un univers militaire, en gros, les thaumaturges (nos aliens gris) ont réduit l’humanité en esclavage et il s’en serve comme chair à canon pour soumettre les autres civilisations de la galaxie. Tout est passé au crible. Politique, fanatisme, éthique… L’intrigue est riche et pourtant claire et accessible. Les scènes d’action sont magistrales ! Bon sang j’en avais la chair de poule et la bouche remplie de bave ! Que ce soit les scènes de batailles spatiales ou sur sol ! Du space opéra qui poutre Starwars et fait passer les batailles de The Edge Of Tomorrow pour des ...

2.Posté par Philippe ORAIN le 06/12/2020 22:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Stormy
Tome 1 - La Coureuse de Remma
Amateurs de science-fiction style space opéra, vous n'allez pas être déçus. Bienvenue dans cet univers de femmes guerrières dominées par leurs maîtres extra-terrestres. Vous allez prendre un réel plaisir à suivre les aventures galactiques de Vaisey.

Tome 2 - La Fille de Sé
Suite de la "coureuse de Remma", ce 2ème roman nous plonge dans les incertitudes de l'héroïne. On se plait à suivre le fils des pensées de Vaisey quant aux finalités de ses maîtres Thaumaturges. J'adore…

3.Posté par Jean-Gabriel ROUSSEAU le 09/07/2022 01:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SpaceAito
L'univers est infini, l’œuvre de L.T. BERNARD semble l'être aussi.

J'ai découvert le projet belliciste au hasard d'une discussion, autour d'un jeu en réseau.

Le plus compliqué pour moi fut de me procurer les trois tomes puisque j'habite en plein milieu du
Pacifique, sur un caillou appelé Tahiti.

On m'avait dit, "tu vas voir, c'est un truc de dingue", mais encore "tu ne pourras pas décrocher"...

Après deux mois de patience, me voilà en possession de mes trois livres.

On m'avait prévenu, "commence par le glossaire, parce qu'au début, c'est compliqué". Alors oui, j'ai commencé par là et au regard de la richesse des informations, de la complexité des éléments, j'ai débuté la lecture avec une grande appréhension pour finalement, dévorer, m'immiscer et me transposer dans l'univers de L.T. BERNARD.

Au-delà du peu de conventionalité de l’œuvre, c'est la première fois que je lis un roman SF où le genre masculin est absent (du moins pour les humains), il y a dans le projet belliciste tous les ingrédients pour captiver le lecteur le plus exigeant.

Les scènes de combat sont époustouflantes tant le narratif de l'action est maitrisé.

Les puristes retrouveront dans les explications de l'auteur une cohérence sans faille, ce dernier ayant certainement effectué de nombreuses recherches.

Rajoutez à cela une imagination incroyable mais structurée, donnant à l'univers belliciste une expansion contrôlée où le lecteur ne se perd jamais, vous avez entre les mains un roman sans équivalent.

Enfin, je rajouterai une mention spéciale à l'auteur pour avoir réussi à distiller tout au long de son récit une dimension philosophique, permettant au lecteur de se poser une multitude de questions sur la célèbre rhétorique existentielle "d'où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ?

Alors je conclus en remerciant L.T. BERNARD pour avoir réussi là où beaucoup échouent, ouvrir une porte sur un nouvel univers.

PS pour l'auteur : le tome 4 stp.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.