Menu

Notez
Anthologies

        

Étrange K. Dick | 2022


Un article ajouté/rédigé par | 06/09/2022 | Lu 126 fois




Étrange K. Dick | 2022
Si Philip Kindred Dick est mort en 1982, son ombre plane encore sur la Science-Fiction. Cinéma (Matrix), séries télévisées (Westworld), jeux vidéos (Cyberpunk 2077), animation japonaise (Psycho-Pass)… jamais Dick n’a été aussi vivant dans la culture pop. Quarante-cinq ans après avoir été invité au festival de SF de Metz en 1977, le mythique auteur revient en Lorraine ! Le nouveau festival des littératures de genre lui rend en effet hommage à travers cette anthologie, Étrange K. Dick, qui réunit à la fois de nouveaux talents de l’atelier d’écriture Étrange-Grande et des autrices et auteurs invités.

Des textes variés, drôles ou angoissants, qui dépassent largement le cadre de la Science-Fiction eu égard au caractère éminemment dystopique du monde moderne. Philip K. Dick étant moins un écrivain de l’imaginaire qu’un philosophe usant de la SF pour aborder des questions métaphysiques qui n’ont pas fini de nous fasciner, puisse cette humble anthologie donner envie de découvrir un authentique génie du siècle dernier.

Sommaire

  • Samsara (Victor Fleury)
  • Patiente 78649 (Anne Kauffmann)
  • Imperceptible glissement de temps (J.C. Gapdy)
  • Déconnexion (Aurélie Seiller)
  • Tat-Cret aux pieds d'argile (Dominique Lémuri)
  • Cthulhu rêve-t-il de chats électriques ? (Augustin Bergorn)
  • Label Rouge (Alex Mauri)
  • Les voix du désespoir (Laetitia Bervick)
  • Descente aux enfers (Frédérique Lorient)
  • Pourquoi les cyclones n'ont-ils qu'un oeil ? (Carwyn Tomas)
  • L'autre (Lorraine Diaz-Caneja)
  • Sorti de la terre (Raymond Milési)
  • L'effroyable formulaire BE314 (Anne-Lorraine Wagner)
  • Hôtel SIVA (Jean-Sébastien Guillermou)

Lien utile


Le Galion des Etoiles *
Science-fiction, Imaginaire et récits maritimes En savoir plus sur cet auteur



💬Commentaires

1.Posté par Marie BLOODY le 03/10/2022 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DomiL
Lu et bien aimé ! Beaucoup même ! J'en ai fait une chronique détaillée sur mon blog que je reproduis ici :
Un des intérêts de cette anthologie, intitulée Etrange K.Dick, est qu'elle mêle des textes d'auteurs déjà édités pour plusieurs ouvrages et celles de nouveaux auteurs dont c'est la première publication. Ces derniers sont membres d'un atelier d'écriture animé par Jean-Sébastien Guillermou. Franchement, il est souvent difficile de distinguer les primo-publiés des autres, dans ce livre !:)

A noter pour les esprits pinailleurs, que le titre est un jeu de mots, et non une erreur résultant de la méconnaissance du patronyme de Philip Kindred Dick. A titre personnel, je le trouve plutôt futé, car il s'agit bien de parler du cas Dick, en tant qu'auteur de thèmes majeurs en science-fiction, inspirant encore aujourd'hui de nombreux écrivains. Pour finir, notez que c'est la première anthologie d'un nouveau festival, Etrange Grande, que j'ai eu la joie de voir naître.

Comme j'ai bien aimé ma lecture, c'est parti :
Samsarade Victor Fleury : une histoire de boucle temporelle assez classique où l'auteur met de côté le paradoxe pour proposer une réflexion sur la responsabilité et le poids que nous portons lorsque l'on nous assigne des tâches trop lourdes pour nos épaules.
Patiente 78649d'Anne Kaufmann : une histoire très prenante, qui commence avec un brin de légèreté, quoique... la protagoniste vit les difficultés économiques de notre époque, et prend un ton parfois léger pour mieux encaisser les obstacles sur sa route, c'est plutôt bien vu ! Finalement la nouvelle aborde le sujet fort de la mémoire, et se termine en hommage à une très grande dame de notre Histoire. Une de mes préférées du livre !
Imperceptible glissement du tempsde JC Gapdy : le prolifique auteur nous livre une très belle histoire, mettant en scène des personnages atypiques, ayant tiré des cartes pas forcément faciles au jeu de la vie. Un père à double personnalité, un petit garçon porteur de troubles cognitifs forment un duo/trio attachant, mettant en œuvre leurs personnalités et leurs qualités pour résoudre une énigme. Une réussite que ce texte, un coup de cœur.
Deconnexionde Aurélie Sellier : une dystopie qui évoque Matrix et d'autres récits présentant une humanité privée de son libre-arbitre et assujettie à des Programmes. Des dissidents cherchent à délivrer des sujets de cet esclavage inconscient. Efficace.
Cthulhu rêve-t-il de chats électriquesd'Augustin Begom : très joli exercice de style, clin...

2.Posté par Jean Christophe GAPDY le 07/10/2022 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JCGapdy
J'aurais pu donner quasiment le même ressenti que Marie Bloody ;-)
Si ce n'est que je puis me permettre d'ajouter mon avis quant à « Tat-Cret aux pieds d’argile » qui n'est pas présentée ici.
Un « petit » texte (tout le monde ayant eu la même contrainte de taille maximale) fort réussi dont l’un des protagonistes n’est pas n’importe qui, puisqu’il s’agit de P.K. Dick himself. Si la référence à « Blade Runner », ou du moins au roman « Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? », est en point d’orgue pour clore cette étrange aventure, on aurait presque pu titrer celle-ci « P.K.Dick est-il prescient ? ». Entre Tushket, un alien insectoïde et courant quelque peu après les unités financières (devenir père de nombreuses couvées n’est pas une sinécure, même dans le futur) et le Maître – et ses écrits –, il va se passer de drôle de choses d’autant que le voyage dans le temps se mêle de la partie grâce aux capacités particulières de Tushket. Un super hommage non pas simplement à l’auteur, mais surtout à son incroyable influence dans le milieu de la SF. Une belle performance tant par l’idée que par la forme. Une nouvelle qui laisse rêveur par tout ce qu’elle arrive à suggérer et à présenter. Un plaisir de lecture presque trop court tant s’ouvrent de portes sur mille et un rêves possibles. Et c'est cette mise en avant de l'influence dickienne dans la SF qui fait cette nouvelle m préférée du recueil, et ce sans hésitation.

Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.