Menu

⚓A propos du Galion des Etoiles

Blog partenaire

Articles Ă  paraĂźtre :

  • Rdv avec la Peur (LM)
  • Echec Ă  la Poisse (RY)
  • Robots, SAP (RY)
  • La Chose qui pensait (DR)
  • Le Casino du rĂ©el (RY)
  • Le Sacre du Printemps (RY)
  • Night Sky (PdT)
  • L'Éruption du Karamako (KT)
  • Les Orphelins du Ciel (BB)
  • Nautilus (KT)






Notez
Babylon5 | Téléfilms et série

        

Babylon5 - 2. La cinquiĂšme Dimension | Babylon5 : Thirdspace | 1998


Un article ajouté/rédigé par | 01/01/2011 | Lu 2176 fois




Babylon5 - 2. La cinquiĂšme Dimension | Babylon5 : Thirdspace | 1998
Une patrouille de la base spatiale Babylon 5 dĂ©couvre, de retour de mission, un gigantesque engin dĂ©rivant dans l'espace. RemorquĂ©, l'appareil inconnu reste rĂ©tif Ă  toute analyse. Il semble en panne. Une scientifique, envoyĂ©e par la Terre, qui a pourtant rompu ses relations diplomatiques avec Babylon 5, demande Ă  l'examiner. Le commandant de la station accepte, Ă  contre-coeur. Au fur et Ă  mesure que les recherches avancent, des troubles Ă©clatent sur la base, oĂč des quidams sont victimes d'hallucinations terrifiantes. Bien vite, la savante dĂ©couvre que l'objet de ses attentions est, en fait, une porte ouvrant sur un autre espace-temps. Elle dĂ©cide d'en rĂ©activer le mĂ©canisme, sans en parler au commandant...

Note

Dans la chronologie de Babylon5, ce téléfilm vient se placer en fin de saison 4 de la série, soit en 2261 en fin de la partie "Ni reddition, ni retraite". Il est à noter que le titre original est Thirdspace et qu'en français il a été traduit par "La cinquiÚme Dimension", ce qui est inexact, vu qu'il est question du tiers-espace ou du troisiÚme espace (et non d'une cinquiÚme dimension).

Monologue d'introduction par John Sheridan

Nous Ă©tions au milieu de l’annĂ©e terrestre 2261 entre les guerres et le dĂ©but du nouvel Ăąge. La Guerre des Ombres avait pris fin mais un nuage flottait encore au-dessus de nos tĂȘtes. Le PrĂ©sident Santiago avait Ă©tĂ© assassinĂ©, et son successeur, le PrĂ©sident Clarke, avait fait de la Terre une vĂ©ritable prison. Nous avions fait cessation des Forces Terrestres qui en reprĂ©sailles nous avaient mis en quarantaine pour nous couper tout approvisionnement. Dans cette situation dĂ©licate, nous ne pouvions pas nous permettre de perdre un seul de nos vaisseaux de ravitaillement. C’est dans ces circonstances que nous sommes entrĂ©s en contact avec le tiers espace. Nous avons failli y laisser nos vies. Je souhaite que nous ne revivions pas cette expĂ©rience, parce qu’alors, cette nouvelle rencontre risquerait pour nous tous d’ĂȘtre fatale


La mémoire des Vorlons

Les Vorlons (race trĂšs ancienne, ĂȘtres de lumiĂšre) se meurent, et jusqu’à prĂ©sent, nous en ignorions la vĂ©ritable cause. Dans ce tĂ©lĂ©film, nous apprenons que prĂ©cĂ©demment, ils ont enfoui dans le subconscient de la tĂ©lĂ©pathe Lyta Alexander des informations concernant l’erreur qu’ils ont commise et qui les a conduits Ă  leur perte, de sorte que lorsque les Humains se retrouveraient un jour confrontĂ© au mĂȘme problĂšme, ils ne commettent pas la mĂȘme folie. La proximitĂ© de la porte ouvrant sur le troisiĂšme espace, et son activation par la scientifique, a rĂ©veillĂ© cette mĂ©moire vorlon renfermĂ©e dans l’esprit de la jeune femme, et c’est par son intermĂ©diaire que les Vorlons informent John Sheridan et Delenn du danger qu’ils courent Ă  prĂ©sent, et de ce qui leur est arrivĂ© jadis. Lorsque Delenn demande Ă  la personne qui s’exprime au travers de Lyta qui elle est, celle-ci lui rĂ©pond :

- Un Ă©cho du passĂ©, une mĂ©moire. Une mise en garde ensevelie dans la mĂ©moire de chaque gĂ©nĂ©ration (comprenez : Vorlons) qui l’a passĂ© Ă  la suivante. Et nous explorions les mĂ©moires quand l’engin (la porte) a Ă©tĂ© dĂ©couvert. Vous avez activĂ© cette mĂ©moire. Ce message.

John Sheridan se souvient alors qu’un jour, Lyta lui avait dit qu’il y aurait comme une sorte de programmation dans son subconscient placĂ©e lĂ  par les Vorlons avant qu’ils ne partent. Lyta confirme qu’il s’agit bel et bien de la mĂ©moire d’une race. Puis, elle leur parle d’une profonde erreur. De leur chute.

Delenn s’inquiùte donc de savoir de quelle erreur il s’agit, et Lyta explique :

- La premiĂšre, celle dont dĂ©coulent toutes les autres erreurs. Celle qui naĂźt de l’orgueil. Nous avions explorĂ© des milliers de mondes, y apportant l’ordre, la discipline. Nous Ă©tions pour tous des ĂȘtres de lumiĂšre. On voyait en nous les Ă©missaires de l’univers. On voyait en nous des dieux. Et nous, aveuglĂ©s par l’orgueil, nous avons commencĂ© Ă  croire, nous avons crĂ» que nous Ă©tions supĂ©rieurs Ă  cet univers qui nous avait fait naĂźtre. Nous avons crĂ» que nous pouvions dĂ©passer cette dimension, que nous appartenions Ă  une sorte de plan supĂ©rieur. Et finalement, pour employer une de vos images, nous nous en sommes pris aux portes du paradis elles-mĂȘmes. Nous avons eu recours Ă  toute notre sagesse, toute notre connaissance, pour ouvrir cette porte vers une autre dimension, vers ce que nous pensions ĂȘtre la vĂ©ritable source des Ăąmes, le berceau de toute vie. Ainsi, nous toucherions le visage de Dieu, pour devenir par la mĂȘme occasion, des dieux nous-mĂȘmes. Nous avions oubliĂ© qu’une porte peut s’ouvrir dans deux directions. Nous Ă©tions si concentrĂ©s sur notre envie de sortir que jamais nous n’avons envisagĂ© que quelqu’un pourrait entrer
 Jusqu’à ce qu’il soit trop tard


Par l’intermĂ©diaire de Lyta, la mĂ©moire des Vorlons se souvient de ces ĂȘtres monstrueux :

- Ils ont une puissance au-delĂ  de toute comprĂ©hension. Un dĂ©sir qui dĂ©passe tout entendement. Ils sont l’anti-vie personnifiĂ©e. Encore plus anciens que nous, tĂ©lĂ©pathes Ă  haut degrĂ©, ils modifiĂšrent la porte afin de renforcer leur pouvoir de tĂ©lĂ©pathie. Ils ont crĂ©Ă© une armĂ©e avec des milliers d’entre nous programmĂ©s pour mourir pour eux. Nous les avons combattus. Nous voulions dĂ©monter l’engin, mais
 tous ceux qui se trouvaient sous leur influence l’ont rejetĂ© dans l’espace sans que nous ne puissions rien faire. Nous l’avons perdue.

Sheridan est interloquĂ© par de telles rĂ©vĂ©lations, et ne comprend pas ce que veulent ces ĂȘtres. Lyta poursuit :

- DĂ©truire toute vie Ă©trangĂšre Ă  eux. Ils pensent qu’eux seuls ont le droit d’exister dans l’univers, que toutes les autres formes de vie sont infĂ©rieures et doivent ĂȘtre exterminĂ©es. Dans leur propre univers, ils ont dĂ©truit des milliers de races, puis ils continuent d’en dĂ©truire des milliers d’autres pour assouvir leur orgueil. Ils savent que nous sommes ici. Ils nous observent du fin fond de leur citĂ© noire, attendant l’occasion de se montrer et de nous dĂ©truire.

Delenn s’étonne et s’interroge. Pourquoi ces ĂȘtres malĂ©fiques ne peuvent-ils pas crĂ©er une porte pour eux seuls ? Tout simplement, parce que la porte doit ĂȘtre ouverte de chaque cĂŽtĂ© pour qu’elle soit utilisable. Fermer celle-ci, et le saut devient impossible. Les Vorlons ont cherchĂ© cette porte pendant des siĂšcles, dans l’espoir de pouvoir enfin la dĂ©truire. Mais ils n’y sont pas arriver. Aujourd’hui, c’est Ă  Sheridan qu’incombe la mission de la dĂ©truire, et lorsque ce que dernier s’enquiert de savoir comment s’y prendre pour ce faire, Lyta lui confie la solution en lui transfĂ©rant une partie de la mĂ©moire des Vorlons, une partie dans laquelle tout est expliqué 

Babylon5 - 2. La cinquiĂšme Dimension | Babylon5 : Thirdspace | 1998

Présentation du film

Cet Ă©norme engin trouvĂ© errant dans l'hyperespace et qui a Ă©tĂ© remorquĂ© jusqu'Ă  la station, n'est pas un vaisseau, comme on aurait pu le croire, mais une porte de haute technologie, qui ouvre sur le troisiĂšme espace... Non seulement cette porte attire la convoitise, mais de plus, elle semble renfermer quelque chose qui rend les gens fous en agissant sur leur esprit. Et la scientifique qui s'est permise de rĂ©activer la porte dans l'autorisation de Sheridan a ouvert le passage aux ĂȘtres terrifiants qui se trouvaient dans le troisiĂšme espace... 

Ce tĂ©lĂ©film m'a Ă©normĂ©ment plu, car il est tout Ă  fait dans l'ambiance de la sĂ©rie Babylon5. De plus, on en apprend davantage sur le fameux et mystĂ©rieux peuple des Vorlons. Ces derniers bĂ©nĂ©ficiaient d'une telle anciennetĂ© et d'une telle avancĂ©e technologique, qu'ils ont fini par se brĂ»ler les ailes, et accidentellement, causer leur perte. A force de se prendre pour des dieux, ils ont voulu en ĂȘtre Ă  leur tour, en s'appropriant la technologie d'une porte permettant l'accĂšs sur le troisiĂšme espace. C'est-Ă -dire non pas l'hyperespace, mais le voyage dans le temps ! Ils pensaient ĂȘtre les seuls dignes de ce nom pour maĂźtriser cette nouvelle technologie. Mais dans leur entrain, ils ont Ă©tĂ© aveuglĂ©s ! Ils ont ouvert la fameuse porte sans penser un seul instant que si eux pouvaient y entrer, quelqu'un d'autre, de l'autre cĂŽtĂ©, pouvait en sortir... Et ce qui en est sorti, Ă©tait terrible...

Ce tĂ©lĂ©film est sombre et il y rĂšgne un vent de folie qui semble n'Ă©pargner personne. Au milieu de cet gabgie, nous avons tout de mĂȘme le droit Ă  quelques scĂšnes cocasses entre Zack, Vir et Stephen, qui ne savent plus oĂč donner de la tĂȘte. De mĂȘme, la scĂšne dans l'ascenseur dans laquelle Zack dĂ©clare Ă  Lyta sa flamme alors que la jeune femme qui lui tourne le dos est sous l'emprise des Vorlons et complĂštement "ailleurs" (Zack ne remarque rien et poursuit sa tirade), est marrante. 

Concernant les ĂȘtres malĂ©fiques qui vivent dans le tiers-espace, malgrĂ© les explications contenues dans la mĂ©moire des Vorlons, je trouve que l’on ne fait qu’effleurer le sujet. Je reste sur ma faim. Tout d’abord, comment se nomme cette race ? Ensuite, elle semble prĂ©senter des similitudes avec les Ombres. Ces deux races seraient-elles apparentĂ©es ? Malheureusement, nous ne le saurons jamais, car le sujet n’est plus jamais abordĂ© par la suite. De ce fait, j’ai l’impression que le tĂ©lĂ©film a surtout pour but d’expliquer le dĂ©clin des Vorlons plus que d’introduire une nouvelle race au sein de cet univers complexe. 

Comme le dit si justement John Sheridan au dĂ©but de ce film : ils ont tous failli y laisser leur vie... Mais au final, fort heureusement, ils ont appris des erreurs des Vorlons de maniĂšre Ă  ne pas rĂ©pĂ©ter l'histoire, et ont terminĂ© le travail Ă  leur place. En fin de compte, il semblerait que les jeunes races soient capables de rĂ©ussir lĂ  oĂč les plus anciennes ont Ă©chouĂ©... 

Koyolite Tseila
PassionnĂ©e de Science-fiction, d’Imaginaire et de rĂ©cits maritimes depuis toute petite, ce sont des... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facĂ©tieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est rĂ©ussi lorsqu’aprĂšs avoir cliquĂ© sur « ajouter », vous voyez en encadrĂ© et en rouge le texte « Votre commentaire a Ă©tĂ© postĂ© ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du RĂšglement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se rĂ©serve le droit de supprimer les commentaires contraires au rĂšglement.

⚓Recherche :



⚓Membres sur le pont
Robert YESSOUROUN
Christobal COLUMBUS
Djackdah NIELLE
Koyolite TSEILA
Erwelyn CULTURE MARTIENNE
B BLANZAT
Philippe LEMAIRE
TĂ©nĂšbres PATATE

💬Commentaires et avis