Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

TARDIS

Série TV : Doctor Who



Article rédigé par le 30/10/2011
Lu 1609 fois


TAGS : DOCTOR WHO

Qu'est-ce qu'un TARDIS ? Le vaisseau le plus original et le plus incroyable qu'on a sans doute imaginé : il voyage à la fois dans le temps et dans l'espace (d'où son nom), en se déplaçant à travers un vortex spatio-temporel (un «lieu» où, sans sa protection, on ne peut survivre : Jack Harkness en fait l'expérience en fin de saison 3, mais comme il est immortel, Jack s'en remet très vite !). En fait, le Tardis ne «bouge» pas vraiment : il se dématérialise à un endroit pour se matérialiser directement à sa destination. A quelques exceptions près tout de même : ainsi, dans le «Mariage de Noël», le Docteur vole à la rescousse de Donna Noble, retenue dans un taxi filant sur un route. Le Tardis plane littéralement à quelques centimètres du sol pour la sauver. Mais cela consomme un excès d'énergie qui oblige à le laisser à l'arrêt pendant tout un temps ensuite.


TARDIS

Nature

Ce n'est pas vraiment une machine. Le Docteur évoque d'ailleurs le fait que l'on fait pousser un Tardis ; on ne le construit pas. Mais on y ajoute pas mal de technologie pour en faire le vaisseau définitif. Si les parties mécaniques peuvent tomber en panne, les sections «vivantes», elles, peuvent tomber malades. Mais le Tardis est très résistant, supportant sans encombre des rentrées dans l'atmosphère, des températures extrêmes, sans oublier le passage dans le vortex spatio-temporel, qui n'a rien d'une partie de plaisir. Néanmoins, il possède des «boucliers» sans lesquels, il ne résisterait pas à tout cela. On le constate en début du téléfilm «Voyage of the Damned», quand une réplique spatiale du Titanic l'éperonne, ou lorsqu'il est sur le point d'être pulvérisé par un champ de neutrino (!!) par les Daleks en fin de saison 4 (2008). Apparemment, la remise en route de ses défenses lui permet des réparations très rapides.

Propulsion et pilotage

TARDIS
Ses sources d'énergie sont diverses : outre un trou noir artificiel nommé l'œil d'Harmonie, qui servait aussi de source inépuisable à la planète Gallifrey elle-même, le Tardis puise aussi de l'énergie de l'univers tout entier même, mais aussi d'un cristal, placé dans l'engin lui-même. Ce cristal est lui-même alimenté par la force vitale du Docteur. Pour pouvoir fonctionner, un Tardis doit d'ailleurs être imprégné par la signature biologique de celui ou celle à qui il appartient. On le constate : le vaisseau et son propriétaire sont intiment liés ! Ainsi, (normalement en tout cas !), seul un Seigneur du Temps peut piloter une telle merveille ! On ne nous explique d'ailleurs jamais vraiment comment tout cela fonctionne (prudents, les Seigneurs du Temps!)

Intérieur et extérieur

Malgré sa petite apparence externe, le Tardis est bien plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Vue de l'extérieur
Vue de l'extérieur

Vue de l'intérieur
Vue de l'intérieur

Le Docteur utilise un stéthoscope pour « ausculter » son vaisseau!
Le Docteur utilise un stéthoscope pour « ausculter » son vaisseau!
Cela s'explique (?) par le fait que l'intérieur et l'extérieur n'existent pas dans la même dimension (On croit le Docteur sur parole !), bien qu'ils soient intimement liés. A de très rares moments (et suite à des incidents), intérieur et extérieur ont été provisoirement séparés. Ainsi, dans saison 1 de la reprise, dans «Father's Day», Rose tente de pénétrer dans le Tardis, pour ne trouver désormais qu'une «vraie» cabine, avant que tout soit rétabli par l'annulation d'un paradoxe. Notons aussi que dans la 1e série, il existait un double système de portes, séparant ainsi l'extérieur et l'intérieur. Dans la série actuelle, il n'y a qu'une seule porte, ce qui permet souvent de voir l'intérieur au moment où le Docteur entre ou sort du vaisseau. La porte doit être fermée pendant un voyage, mais elle peut sans problème être ouverte «à l'arrêt», même si le Tardis s'est matérialisé en plein espace : l'atmosphère ne s'en échappe pas !

Son apparence extérieure devrait s'adapter à chaque endroit où il se trouve. Mais suite à une panne survenue avant même le début de la série, le camouflage garde l'aspect d'une cabine téléphonique de police de couleur bleue (idée trouvée par les scénaristes pour limiter les frais de décor ; un peu comme la télétransportation dans Star Trek, pour éviter les FX d'atterrissage de l'Enterprise). Le vaisseau du Docteur est, paraît-il déjà un vieux modèle - modèle 40TT - ce qui explique la panne (irréparable désormais, vu que les Seigneurs du Temps ont été rayés de la carte). Le Docteur, très attaché à son vaisseau, avait d'ailleurs refusé de le remplacer par un modèle plus récent. (Cela dit, il n'a peut-être pas eu tort : voyez ce qui arrive aux appareils plus récents dès le début de BS Galactica, éliminés en quelques instants par les Cylons !!). L'intérieur est très vaste (sans qu'on en connaisse la taille exacte) et se compose de diverses salles, appartements, serre, etc. De même, la salle de contrôle a changé plusieurs fois au cours de la série.

Modèles et exemplaires

Le Tardis du Docteur n'est pas unique en son genre, bien qu'il semble être le tout dernier de son espèce depuis la Guerre du Temps. Les autres Seigneurs du Temps en ont eu aussi, tel celui-ci de Rani, une Seigneure du Temps. Le Maître possèda le sien par le passé, qui, lui, n'avait pas de panne pour ce qui est de l'extérieur, et qui apparut un jour ainsi :
TARDIS

A d'autre occasions, il se cacha sous la forme d'une écurie, d'une porte, d'une horloge, d'une statue, etc. Apparemment, des Tardis « militaires », armés, existaient aussi autrefois. Tout comme Gallifrey, ils semblent avoir tous disparu de l'univers.

Impact culturel

Aujourd'hui la série est devenue tellement culte que de telles cabines sont associées à la série et non plus à la vraie cabine téléphonique, d'où voici un vrai exemplaire, dans une rue londonienne :
TARDIS


Thierry B.
A bord du Galion, je remplis les fonctions de Docteur – pas celles de médecin. Non, moi, j’explore,... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com