Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Stargate SG1 - L'Arche de la Vérité



Article rédigé par le 23/11/2011
Lu 1130 fois




Stargate SG1 - L'Arche de la Vérité
Les membres de l'équipe, Daniel Jackson, Vala, Teal'c, Samantha Carter et Cameron Mitchell, entreprennent une aventure exaltante. A la recherche d'un objet ancien qui pourrait anéantir l'armée des Oris, sur le point d'envoyer des troupes pour envahir la Terre, Daniel découvre que cet objet pourrait être caché au fin fond de la galaxie des Oris. L'équipe de SG1 s'embarque alors à bord de l'Odyssée afin de mettre la main dessus...

Ce qui m'a plu

  • Célestis : sympa de revoir ce lieu
  • Teal’c : Après 10 ans, il a enfin un rôle un peu plus recherché, même si on lui a attribué un rôle à la Frodon. Balèze comme il traverse les hautes montagnes enneigées, sans équipement et blessé. A mon avis, ceux qui ont créé cette scène n’ont jamais mis le pied en montagne. Par contre, je dois dire qu’il a certaines répliques qui sont dignes d’un grand sage et pleines de bon sens. La place qui a été donnée à Teal’c dans cette histoire est bien la seule chose qui m’a positivement surprise tout au long du téléfilm.
  • Effets spéciaux : certains effets m’ont beaucoup plu, surtout quand l’Odyssée traverse la super-porte.
  • Paysages : magnifiques (surtout au début)
  • Musique : très belle

Ce que j'ai moins apprécié

  • Le retour des Réplicateurs : les scènes où ça canarde sont beaucoup trop longues et finalement, l’intrigue tourne plus autour des Réplicateurs que de l’Arche et des Oris
  • Le squelette Réplicateur : on se croirait dans Terminator…
  • Baal : Il est où ? Vu qu’il est bien présent dans la 10ème saison, il aurait eu sa place dans ce pot pourri qu’est ce téléfilm.
  • Décors : A certains moments, on voit bien que c’est du papier mâché… Un des plans d’une rue de la Cité médiévale, c’est exactement le même décor que dans un épisode de la saison 10, lorsqu’Adria s’adresse au peuple, juste avant que tous les Oris ne disparaissent suite à l’activation de l’arme de Dakara.
  • Samantha Carter : Elle passe son temps à farfouiller je ne sais quoi dans la matrice asgarde et à tenir des théories incompréhensibles pour le commun des mortels. Son rôle se résume à ce qu’elle a toujours fait. Au moins Rodney, lui, il est drôle et touchant.
  • Les Anciens : Premièrement, je ne comprends pas leur look médiéval. C’est pourtant une race technologiquement avancée ! A nouveau, ils ne sont pas mis en valeur. Putain ! Ce sont quand même les créateurs du réseau de portes des étoiles ! Ils méritent mieux que cela. Alors : respect !
  • Le combat Cameron versus Marrick : ça traîne en longueur…
  • Adria : Elle qui s’était entièrement vouée aux Oris, voilà que tout à coup elle devient une espèce d’Anubis avec des envies de dominer l’univers à elle-seule. Elle en est puérile.
  • L’Arche : la table qui tombe est l’Arche qui s’active… C’est désespérant.
  • Fin de l’aventure : Super la scène finale… Après 10 ans d’aventures palpitantes, voilà comment on nous présente le fin mot de l’histoire : SG1 franchissant à nouveau le shapai. Waouh…
  • Cameron Mitchell : A nouveau il est présenté comme un super héro indestructible. C’est lourd. Et son humour aussi. Et puis, peut-être l’avez-vous remarqué : lorsqu’il s’assied dans le fauteuil du pilote, il adopte la même position que dans l’épisode 200.
  • Vala : Sa coiffure et ses ongles… Pauvre petite créature ! Un beau rôle de figuration. Et lorsque sa fille meurt définitivement, elle ne s’en émeut même pas. Dommage que le potentiel de cette super actrice ait été si peu exploité.
  • Daniel Jackson : Comme d’habitude, il est sérieux, ne sourit jamais, se plaint et se lamente. Il a des visions qui ne sortent de je ne sais où, qui insérées dans le film font vraiment très bizarres… Et puis, il faudrait qu’il arrête la gonflette, car ses lunettes sont bientôt trop petites pour son visage…
  • Adria versus Morgane : Grosse similitude avec le combat qui a opposé Anubis et Oma Desala.
  • Les Oris : Ils ont été éliminés bien facilement, mais au moins, leur menace ne pèse plus sur la galaxie. Cependant, je trouve que dans le téléfilm, la vraie menace ce n’est pas eux, mais les Réplicateurs. Dommage que l’intérêt n’ait pas été plus concentré sur eux.

Questions et conclusion

Comment se fait-il qu’un agent du comité de surveillance maîtrise aussi bien la toute nouvelle console asgarde implantée dans l’Odyssée? Comment Marrick a-t-il pu importer une unité trafiquée à bord du vaisseau sans être inquiété? Qui peut se prévaloir de maîtriser la technologie asgarde mieux que Carter? Comment l’Odyssée peut-il résister aux tirs de quatre vaisseaux oris aussi longtemps? Comment Cameron peut-il affronter et quasiment tuer le Réplicateur humanoïde, alors que ce dernier semble indestructible? Le Réplicateur Carter avait pourtant tué Daniel Jackson sans hésitation. Ah oui, c’est juste… Cameron n’a pas d’abonnement à l’Ascension lui…

En conclusion, ce téléfilm est à l’image de la saison 10 de Stargate : décevant. J’ai vu des doubles épisodes de fin de saisons bien mieux. 


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.

Murmures sous les voiles...





cookieassistant.com