Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Sherlock - 04.01 Les six Thatcher

The Six Thatchers



Article rédigé par le 03/04/2017
Lu 843 fois



Alors que John et Mary Watson s'occupent de leur bébé, Sherlock enquête sur la mort d'un adolescent, fils d'un ministre. Il élucide ce cas après une courte enquête, au cours de laquelle il est frappé par un détail troublant : un buste de Margaret Thatcher a en effet été volé au domicile de la victime et ses débris retrouvés à l'extérieur. Sherlock apprend que quatre bustes identiques ont été détruits et qu'un sixième, encore intact, contient une carte mémoire recelant des informations sur Mary et son passé en tant qu'agent du gouvernement. Le détective demande des explications à la jeune femme...



Présentation et critique de l'épisode

La saison 3 de Sherlock s’étant terminée sur un énorme suspens, et ceci en 2014 (!), autant dire que j’attendais plus qu’impatiemment la suite ! Pour patienter un peu entre-deux, on nous a proposé un épisode spécial en janvier 2016 intitulé L’effroyable Mariée, mais celui-ci n’a apporté aucun élément concret relatif à la nouvelle qui nous tient tous en haleine depuis : le retour de Moriarty annoncé à travers Londres !
 
Donc avec cette annonce, le gouvernement britannique décide de blanchir Sherlock de son crime sur la personne de Charles Augustus Magnussen, que le détective avait froidement abattu d’une balle à bout portant dans la tête. Mycroft Holmes et ses acolytes ont truqué la vidéo de l’assassinat de sorte à ce que le détective soit innocenté.
 
De retour au 221B Baker Street, tandis que John et Mary Watson deviennent parents d’une petite fille, Sherlock élucide diverses enquêtes banales, jusqu’à ce qu’une, en particulier, le laisse à penser qu’elle pourrait le mettre sur la piste de la vengeance posthume de Moriarty. En effet, Sherlock est convaincu que Moriarty est bel et bien mort (il l’a d’ailleurs vu de ses propres yeux se tirer une balle dans la bouche), mais il est convaincu que ce dernier lui a réservé une « surprise » posthume. De ce fait, si tel est le cas, Sherlock pense qu’au lieu de chercher ce que cela pourrait bien être, Moriarty aura prévu de lui fournir des indices. C’est plus amusant comme ça ! Et justement c’est lors d’une affaire sur l’étrange mort d’un adolescent, qui va mener Sherlock sur la piste d’un homme recherchant une série de bustes de Margaret Thatcher, que Sherlock sent qu’il pourrait y avoir du Moriarty dans l’air…
 
On apprendra que l’un de ces bustes contient une carte mémoire avec des informations sensibles sur Mary et son passé en tant qu’agent du gouvernement. Quand Sherlock comprend cela, il lui demande des explications. Mais il n’a pas prévu la réaction de Mary, qui a conservé ses réflexes de « survie »…
 
Alors en toute sincérité, je dois dire que j’ai trouvé très brouillon le premier tiers de l’épisode. Ça part dans tous les sens, et cela m’a moyennement plus. De plus, lors des premières minutes, on a affaire à un Sherlock qui se comporte comme un con de gamin capricieux, ce qui, après 3 saisons, ne colle plus du tout au caractère du détective, qui justement a évolué au fil du temps.
 
Cela devient plus intéressant lorsque Mary fausse compagnie à Sherlock et à Watson pour régler ses « affaires ». Là, on retrouve des personnages et une ambiance bien dans le ton de la série. Et puis, tout à coup, sans qu’on ne sache vraiment pourquoi, ça vire au drame… Sherlock avait promis à Watson de protéger Mary, quoiqu’il arrive, mais il n’avait certainement pas imaginé qu’elle, elle se sacrifierait pour sauver sa vie à lui… Et là, c’est la réaction de Watson – son brutal rejet envers Sherlock - que je ne comprends pas très bien, car je la trouve très violente. Ce n’est quand même pas la faute à Sherlock si Mary s’est interposée entre lui et la balle qui lui était destinée ?
 
En fin d’épisode, Sherlock de retour au 221B Baker Street, découvre que Mary a laissé une vidéo à son intention. Le détective la visionne avec attention et émotion. Son amie lui demande de prendre soin de Watson et de leur fille. Et juste après le générique de fin, Mary revient à l’écran et ajoute « Vas en enfer, Sherlock ! », des paroles dures qui n’ont certainement pas manqué de laisser tous les téléspectateurs sans voix…
 
Même si cet épisode est un peu en-dessous de ce que l’on a l’habitude avec cette série, son écriture n’en reste pas moins excellente. On n’en saura pas plus sur la vengeance de Moriarty… Pourtant, des indices sont là, sous notre nez, même si on n’y a pas prêté garde. Rien n’a été laissé au hasard, comme on le comprendra par la suite…


Koyolite Tseila
Passionnée de Science-fiction et d’Imaginaire, ce sont des genres auxquels j'ai désiré rendre... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au Règlement.






cookieassistant.com