Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Facebook
Twitter
Pinterest
Google+
Rss

Qui n'a jamais rêvé de naviguer parmi les étoiles ? Mon équipage et moi-même souhaitons partager avec vous notre passion pour la science-fiction en vous invitant à voyager à bord de ce grand navire de l'imaginaire… Bonne visite, votre capitaine

Notez

Passengers



Article rédigé par le 01/05/2017
Lu 1089 fois



Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, deux d’entre eux sont accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l’idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial. Alors qu’ils éprouvent peu à peu une indéniable attirance, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger. La vie des milliers de passagers endormis est entre leurs mains…


Passengers
 
 

Présentation et critique du film

L'Avalon est en route pour Homestead II, une colonie humaine à plus de 50 années-lumière de la Terre. A son bord, l'équipage et les 500 passagers dorment, en hibernation. Le vaisseau suit sa route en pilote automatique. Mais à peu près au tiers du chemin, il rencontre un champ d'astéroïdes. Ces derniers sont plus nombreux et plus puissants que prévus par les ingénieurs. Le bouclier cède et quelques cailloux causent des dégâts mineurs, en apparence... La première conséquence de ces avaries est le réveil de Jim. Au début, celui-ci pense à un réveil normal, à quelques semaines de distances de l'objectif, mais il réalise bientôt qu'il est seul à bord et qu'il reste 90 ans de voyage. Ne pouvant se remettre lui-même en hibernation, il est condamné à vivre et mourir seul à bord. Oscillant entre déprime et résignation, il sombre progressivement dans la folie. Et pour s'en sortir, il décide de réveiller une passagère qui lui tiendra compagnie. Au début, il entretient un mensonge et fait passer ce réveil pour un incident. Mais quand la vérité éclate, la situation devient extrêmement tendue. Parallèlement, les avaries causées par les impacts s'aggravent. Des systèmes mineurs tombent en panne en cascade, révélant un problème plus grave. Un membre d'équipage est même réveillé ! A trois, ils vont tenter de sauver l'Avalon.

Voilà, voilà, voilà... Il faut avouer que c'est un bon pitch. Franchement, il y a de l'idée. En plus, ils n'ont pas lésiné sur les moyens : décors magnifiques, bons effets spéciaux pas trop présents, un beau duo-trio d'acteurs qui doit avoir coûté le PIB de l'Albanie. Et pourtant je ne suis pas convaincu. J'ai passé un moment agréable, mais sans plus. Les raisons de cette déception sont les suivantes :

Tout d'abord, il y a les incohérences scientifiques :

- Un champ d'astéroïdes aussi dense en plein espace interstellaire ? Même notre ceinture d'astéroïdes est au moins cent fois moins dense.
- A cette vitesse-là, le moindre impact d'un caillou de plus 10 grammes aurait provoqué la destruction totale de l'appareil, et pas juste quelques avaries.
- Des systèmes d'hibernation ne permettant pas la remise en sommeil ? Il faut virer l'ingénieur en chef !
- Un réacteur d'une puissance suffisante pour atteindre c/2 protégé par une vitre ? Sans rire ? C'est mon cousin chercheur chez AGC qui va être jaloux.
- Le même réacteur qui, lors d'une purge, ne crame pas un bête scaphandre, tout ça à cause d'un bouclier improvisé à partir d'une porte ? Il faut prévenir Captain America qu'il n'est plus le seul à utiliser du vibranium...

C'est con car d'autres aspects sont vraiment bien : comme le fait d'avoir pensé au bouclier, ou encore la gestion de l'apesanteur.

Ensuite, il y a la guimauve. Très peu pour moi, merci. Autant je trouve qu'ils ont bien joué avec l'état mental de Jim, autant je trouve que leur gestion du duo est assez pathétique. Jim et Aurora sont sur un vaisseau spatial. Jim tombe amoureux. Aurora tombe amoureuse. Ils s'aiment puis se détestent. Et finalement ils s'aiment jusqu'à la fin. 

Et enfin, le dernier point : il n'y a pas de fin. La suite c'est quoi ? Ils vécurent heureux et n'eurent pas d'enfants ?

Donc, c'est une déception partielle. Voilà un film qui ne fera pas date. Tiens, idée pour ces messieurs d'Hollywood : au lieu de faire des reboots pourris de bons films, vous ne feriez pas un bon reboot de celui-ci ?


Maestro *
A bord du Galion, j'occupe la fonction de naturaliste. J'observe, j'analyse et quand mes petits... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! *** Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de valider les commentaires et de supprimer ceux qui sont contraires au règlement. ***







cookieassistant.com