Menu

Notez
Séries TV

        

Star Trek : La Série originale (1966)

Star Trek The Original Serie : 3 saisons | 79 épisodes


Un article ajouté/rédigé par | 09/12/2017 | Lu 1147 fois




Cette série raconte les aventures vécues, au XXIIIe siècle, par James T. Kirk, capitaine du vaisseau Enterprise NCC-1701 et son équipage. Leur mission quinquennale est d'explorer la galaxie afin d'y découvrir d'autres formes de vie et d'enrichir ainsi les connaissances humaines...

Présentation

« Espace, frontière de l'infini... ». Que l'on soit « trekkie » ou pas, cette introduction est devenue culte. Elle nous plonge dans l'univers d'une des séries les plus marquantes de l'histoire : Star Trek, qui est maintenant appelée « Star Trek The Original Séries » (TOS pour les intimes), afin de la distinguer des autres séries qui ont suivi. Elle narre les aventures de l'Enterprise, un vaisseau spatial de classe Constellation, et de son équipage. Ensemble, ces aventuriers explorent l'univers à la recherche de mondes nouveaux et étranges, de nouvelles formes de vie et d'autres civilisations. Le cas échéant, ils viennent en aide à d'autres vaisseaux, aux habitants de mondes divers ou encore à eux-mêmes lorsque la situation devient délicate. 

Programmée pour 5 saisons (« sa mission de 5 ans... ») la série n'en connaîtra que 3, soit la plus courte durée de vie de toutes les séries Star Trek.

« Star Trek, c'est explorer l'univers en pyjama ! ». Cette phrase moqueuse est parfaitement assumée par les « trekkies ». Effectivement, quand on voit la série originale, on est frappé par tout un tas de petits détails, dont ces uniformes improbables qui sont devenus depuis un véritable repère, une référence du genre. Quand on regarde la série avec l'oeil d'un spectateur du XXIème siècle, on remarque aussi les effets spéciaux basiques (refaits en partie dans la version remastérisée sur Netflix), les technologies qui ont l'air de dater des années 90, le look kitsch des aliens. 

Côté scénario c'est très daté, surtout pour les dialogues. Mais ça passe facilement, ça fait partie du charme de la série. Même le comportement de Kirk avec les femmes, parfois digne d'un producteur hollywoodien, est dans le ton. C'est chouette, c'est sympa, on passe un bon moment. J'ai bien eu quelques haut-le-cœur en entendant certaines erreurs, comme la confusion permanente entre constellation, nébuleuse et galaxie... Mais bon, c'est une série de 1966. Et puis, sans TOS il n'y aurait pas eu tout le reste.


Dans la même rubrique :
< >
Maestro *
A bord du Galion, Maestro occupait la fonction de naturaliste. Il observait, analysait et quand... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
PENSEZ A SAUVEGARDER VOTRE COMMENTAIRE SUR VOTRE PC AVANT DE L’ENVOYER ! En effet, le Galion est facétieux et parfois, l’envoi peut ne pas aboutir dans le poste de pilotage. Le transfert est réussi lorsqu’après avoir cliqué sur « ajouter », vous voyez en encadré et en rouge le texte « Votre commentaire a été posté ». SVP soignez votre orthographe, oubliez le langage SMS et ne mettez pas de liens externes ou de commentaires ne vous appartenant pas. Veuillez prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le Webmaster se réserve le droit de supprimer les commentaires contraires au règlement.

⚓️Recherche :


Blog partenaire


⚓️Membres sur le pont
Koyolite TSEILA
Robert YESSOUROUN
Christobal COLUMBUS
Philippe ANDRÉ
Jean Christophe GAPDY
Didier REBOUSSIN
Paul DEMOULIN
Djackdah NIELLE

💬Commentaires et avis