Connectez-vous S'inscrire
Menu
Galion Etoiles
Le Galion des EToiles
Le capitaine et l’équipage du Galion des Etoiles vous invitent à explorer la Science-fiction et les mondes imaginaires en partageant leurs découvertes et leurs passions pour ces thèmes qui leur sont chers. La bienvenue à bord !

Notez

           

Star Trek : Discovery - 04.02 Une Obole pour Charon

Star Trek : Discovery - 04.02 An Obol for Charon



Article rédigé par le 17/02/2019
Lu 97 fois



Une sphère qui pourrait être dotée d’intelligence prend le Discovery au piège, tandis que Saru subit une transformation physique troublante, et que Tilly se fait posséder…


Star Trek : Discovery - 04.02 Une Obole pour Charon

Présentation

Il faut savoir que ce n’est pas sans une certaine excitation que j’ai lancé le visionnage de ce nouvel épisode de Star Trek Discovery, qui depuis quelques semaines commence à proposer quelque chose de très intéressant, de très excitant, pas exempt de défauts, mais n’est-on pas trop demandeurs ? Ou n’est-on pas tout simplement trop nostalgiques d’une époque révolue qui évolue ?
 
Et dès le départ, l’excitation grandi encore plus lorsque l’on apprend en tout début d’épisode que l’équipage et le vaisseau sont littéralement sur sa piste de Spock. Mais je tiens à vous rassurer (ou pas justement) tout de suite, ce n’est pas encore dans cet épisode que l’on verra le demi-frère de Michael Burnham. Mais là il faut avouer que cet interlude, parce qu’il s’agit bien d’un interlude, est véritablement plaisant.
 
L’épisode 4 de la saison 2 s’appelle "Une obole pour Charon" et dans la mythologie grecque, Charon est le passeur, le pilote de la barque qui fait traverser le Styx contre une obole, aux âmes des morts. Comme les fois précédentes, l’histoire est découpée en trois trames, ou trois histoires et enfin cette fois-ci, pas de Klingons en vue.
 
Il y a la continuité de l’histoire avec le Blob ou encore le fantôme de Tilly en introspection (Tilly pas le fantôme), May, l’incubateur de vie que souhaite découvrir Stamets plus en profondeur. On assistera au retour du personnage de Jet Reno aussi magique que dans le premier épisode de la saison, toujours magnifiquement interprété par Tig Notaro qui va proposer un excellent duo comique (voir même hilarant) avec Stamets dont Tilly sera l’arbitre, proposant aussi un duel hilarant sur les moyens de propulsion.
 
La seconde partie tourne autour de cette masse organique mourante qui vient perturber et mettre en danger tout le vaisseau avec un virus qui s’attaque au traducteur universel ce qui nous offre une des meilleures scènes de la série avec un Saru en plein état de grâce mais surtout en plein état grippal qui va sauver la passerelle. La suite de l’histoire de la sphère est anecdotique mais ne sera pas sans rappeler quelques scènes propres au canon.
 
Puis enfin l’histoire de Saru et de son tragique destin qui va se vivre en cercle fermé avec Burnham, tout en délicatesse et en émotion.
 
Et une fois de plus les interactions entre les parties sont plutôt bien pensées, tout est fluide et très réfléchi. Mention spéciale pour les acteurs qui ont déjà pris leurs marques et qui sont très à l’aise, mènent leur barque et rendent cet épisode attrayant. On peut voir l’épisode comme une parenthèse dans la plus grande histoire, et la mission scientifique prend ici toute son ampleur. On retrouve ici un petit frisson comparable à ce qui nous avait fait vibrer par le passé. Le rythme est effréné, même si l’histoire est un peu tirée par les cheveux, même si la résolution est elle-aussi quelque peu tirée par les cheveux, c’est plutôt plaisant d’avoir cet épisode un peu en huis-clos, débutant par la rencontre avec cette entité géante, puis le traducteur universel vérolé qui s’affole, Saru qui tombe malade, qui pense immédiatement au sort inéluctable qui touche tous les membres de sa race.
 
Du coup, je dois avouer que la série est de plus en plus agréable à suivre, le générique et la musique qui ne ressemblaient en rien à du Star Trek, le sont de plus en plus aussi. Ils sont tout du moins cohérents avec ce que l’on nous propose.
 
C’est un épisode complet, avec du suspense (mais où est Tilly ?), de l’émotion (j’ai véritablement cru au départ de Saru), de l’action, de l’humour, de très beaux moments, comme la chanson de Bowie, la fausse mort de Saru et même Tilly, de plus en plus intéressante. L’envie est clairement là d’aller plus loin avec cet épisode qui est finalement passionnant et les quelques trucs agaçants finissent par s’effacer et être plus secondaires et anecdotiques.
 
Et j’allais oublier tellement c’est secondaire, on assiste à l’arrivée de Number One (Rebecca Romijn) de l’Enterprise pour quelques minutes et sûrement un rôle bien plus important par la suite mais forcément on est quelque peu frustrés de ne la voir que si peu. Mais on se rapproche...




Commentaires

1.Posté par Koyolite TSEILA le 11/03/2019 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KoyoliteTseila
J'ai visionné les quatre premiers épisodes de la saison 2, avec toujours cette impression de ne pas être dans du Star Trek, mais quand même avec le plaisir de suivre une série agréable. Dans l'épisode 4 (celui-ci, qui est le meilleur jusqu'à présent), Saru est tout simplement magnifique. C'est clairement le personnage que je préfère, tellement il est intelligent et touchant, suivi de Tilly, que je trouve très sympathique. J'ai moins apprécié l'épisode 3, car j'ai vraiment de la peine avec ces Klingons nouveaux, bourrés de testostérones. Mais dans l'ensemble, jusqu'à présent, une deuxième saison plaisante. Ah ! Et ce nouveau capitaine, Pike, me plaît bien. Et puis la trame "sur la piste de Spock" me plaît également. A suivre, donc... Sinon, la seule chose qui me dérange un peu, ce sont toutes ces explications pseudo-scientifiques pour régler les problèmes, des explications auxquelles je n'y comprends rien et qui me donnent l'impression de ne pas toucher le puk.

Nouveau commentaire :
SVP NE METTEZ PAS DE LIENS EXTERNES DANS VOS COMMENTAIRES, CEUX-CI SERONT SUPPRIMÉS PAR LE WEBMASTER! Il est primordial de soigner son orthographe sur toutes les zones de saisies du site. Pensez que de nombreuses personnes vous lisent. Le langage SMS est interdit sur l'ensemble des zones de saisies de ce site. Veuillez svp prendre connaissance du Règlement avant de poster votre commentaire. Le filtrage des commentaires est de rigueur sur ce site. Le webmaster se réserve donc le droit de supprimer les commentaires qui sont contraires au Règlement.

Dans la même rubrique :
< >